Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

9 mois après..

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 07/04/10 | Mis en ligne le 18/05/12
Mail  
| 183 lectures | ratingStar_256534_1ratingStar_256534_2ratingStar_256534_3ratingStar_256534_4
Eh oui, c'est l'heure des bilans : 2 ans que cette histoire est terminée ! Sur certain points, je vous rejoins, Lobinsonne, Lémy, Caramelmou : Au bout de 3 mois, donc, il a renoncé à sa liaison. Non parce que je l'avais décidé (c'est ainsi que l'a formulé sa maîtresse, voulant lui faire comprendre combien il était lâche et incapable de s'opposer à sa femme) mais parce qu'il n'acceptait pas de me voir partir et j'ai réalisé, il y a peu de temps, que cette différence de formulation n'était pas anodine car c'est bien de son choix qu'il s'agit et pas d'un choix par défaut. Je m'explique : Voyant qu'il souhaitait continuer sur la voie de la polygamie, je lui ai dit (et il n'y avait là aucune stratégie de récupération de ma part) que je souffrais trop, que je ne pouvais continuer ainsi et que, puisqu'il ne pouvait pas prendre de décision, moi, je la prenais : je décidais de le quitter. C'est à ce moment là qu'il a décidé de rompre avec sa maîtresse. Je traduis en citant Lémy : il a préféré rester avec "sa vieille chose, nulle, acariâtre, dévalorisante etc." plutôt que de faire le choix de sa maîtresse, "tellement à l'écoute, tellement sexy, tellement valorisante". Pourquoi ? Si j'en juge par notre vie actuelle, je crois que la notion de "dérapage" est la bonne : il a dérapé parce qu'il était mal, parce qu'il a eu envie de voir si l'herbe était plus verte à côté, parce qu'il avait besoin de retrouver une nouvelle jeunesse, parce qu'il avait besoin de tester "une autre peau", parce qu'il voulait être un autre, fuir ses responsabilités etc. Et puis, et là je le cite lui, il "s'est rendu compte que la réalisation de ce fantasme n'était pas aussi merveilleuse qu'il l'avait rêvée"… Alors il est revenu, oui Lemy, avec une certaine culpabilité car il n'est pas idiot : il avait bien compris combien de souffrances il avait créées (et encore : les dégâts ont été limités : ni la famille, ni les enfants n'ont su…) mais aussi, avec le désir très fort de réfléchir aux causes de ce dérapage (mise à plat de nos difficultés) et de reformer un nouveau couple, enrichi de cette expérience et de cette réflexion. Et donc ? Je ne regrette pas, il ne regrette pas. Parce que oui, notre vie est bien plus heureuse et sereine que celle d'avant l'infidélité. En quoi ? -Nous avons gagné en lucidité. Nous nous connaissons mieux parce que nous avons changé notre manière de communiquer : nous osons dire quand ça ne va pas, mais aussi quand c'est super (et ça l'est souvent ! ). -Nous avons compris que nous ne nous étions pas mariés par hasard, que cet amour qui nous avait portés, 27 ans auparavant, était toujours là, bien vivant bien qu'un peu terni par ces 27 ans de vie commune et que nous avions envie de reprendre l'histoire là où les choses avaient commencé à se ternir. -Nous avons tiré des leçons de cette histoire : il ne faut pas se laisser aller à la rancoeur, il faut se dire quand ça ne va pas, il faut faire des projets ensemble, il faut s'épauler, se soutenir bref, être attentif l'un à l'autre. Il me semble que c'est majoritairement cela que nous avions perdu de vue : nous ne nous portions plus d'intérêt. Alors, Caramelmou, je te réponds : s'il n'y avait pas eu cette histoire, nous serions, aujourd'hui, malheureux, en colocation alors qu'aujourd'hui, nous sommes heureux de nous retrouver chaque jour, de nous raconter, de nous écouter et de prévoir le weekend, ensemble, les vacances, ensemble, la retraite, ensemble… Cette nouvelle jeunesse, nous la retrouvons ensemble et… pas seulement en paroles… et… c'est très excitant ! Voilà mon bilan à moi ! Bien à vous. Merche.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


256534
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages