Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Alors je cherche comment le sortir de là.

Témoignage d'internaute trouvé sur e-sante
Mail  
| 129 lectures | ratingStar_276014_1ratingStar_276014_2ratingStar_276014_3ratingStar_276014_4
Bonjour à tous, La phobie sociale, je connais pour moi elle a commencé à partir de l' adolescence, je pense que c' est du à une hypersensibilité. Maintenant, c' est mon fils qui souffre de phobie sociale et il est soigné pour dépression. Alors je cherche comment le sortir de là. J' ai acheté un livre sur LA PUISSANCE DE LA PENSEE POSITIVE. Peut-être est-ce une clé pour vous aider à trouver le bonheur, c' est un pasteur américain qui a écrit ce livre car il a vécu les mêmes tourments. Je suis en train de réécrire son livre car il y a trop de pages qui concernent les chrétiens. Voici déjà une partie, si cela vous intéresse je vous mettrai d' autres pages. LA PUISSANCE DE LA PENSEE POSITIVE. Au fil des ans, on m'a souvent demandé comment j ? En étais venu à écrire le présent livre. La réponse en est bien simple : je l ? Ai fait par nécessité personnelle. Enfant, j ? Étais si sensible et si timide que c'en était maladif. En fait je souffrais d ? Un profond complexe d ? Infériorité. Je me dévalorisais sans cesse, me croyant dépourvu de toute intelligence et incapable de quoi que ce soit, convaincu, en plus, que je n ? Accomplirais jamais rien de valable. Puis je pris conscience que les gens autour de moi, partageaient cette impression, car c'est un fait que les autres, instinctivement, nous considèrent tels que nous nous considérons nous-mêmes. Il faut avoir souffert d'un complexe d ? Infériorité pour comprendre jusqu'à quel point cela peut-être lourd à porter. J ? Ai souffert de ce manque de confiance tout au long de mon enfance et de mes études. Lorsqu'un professeur m'interrogeait en classe, j'étais tellement intimidé que je bafouillais lamentablement, même si je connaissais parfaitement la réponse. Je n ? Étais capable de répondre correctement qu'aux examens écrits, ce qui me permit, fort heureusement, de réussir mes études. Pendant toutes ces années paradoxalement, malgré mon sentiment d'infériorité et ma très grande timidité, je nourrissais un projet : devenir conférencier et prédicateur. Puis un jour un professeur me parla franchement "Qu'est-ce qui ne va pas Norman ? Tu as tout ce qu'il faut, intelligence et compétence, pour réussir. N ? As-tu aucune confiance en toi ? Ces reproches m ? Avais littéralement terrassé. Sur le moment, je fus complètement défait, désespéré, en proie à la colère et aux larmes. Puis je me suis arrêté net ! Une pensée avait jailli dans mon esprit comme une lumière qui s'allume soudain : Il n ? En tien qu ? À moi d ? En finir avec tout ça ! Je peux changer si je le veux. Non seulement je changeai de vie à partir de ce moment, mais ma façon de penser se transforma radicalement. A la suggestion de mes parents, j ? Entrepris la lecture d ? Auteur tels que Emerson, Thoreau, Marc-Aurèle et d ? Autres qui croyaient au pouvoir de la pensée humaine. Je pris conscience, grâce à eux, d ? Une vérité essentielle, fort bien formulée par William James. La plus grande découverte de notre génération a été de s'apercevoir qu ? Un homme peut changer sa vie en modifiant sa façon de penser. Je savais que ma tournure d ? Esprit négative ne pouvait plus que me nuire. Je m ? Efforçai donc de changer et, peu à peu, je devins plus positif. J'avais lu quelque part une réflexion d ? Un philosophe : Prenez en charge vos pensées. Vous pouvez en faire ce que vous voulez. Je me mis donc en devoir de me créer un système de pensée bien personnel, car je voulais me dépasser. La confiance en soi commence dans l ? Esprit. Comment, en effet, peut-on avoir confiance en ses moyens si on entretient sans cesse des pensées négatives et si on se dénigre constamment ? Tout est une question d ? Attitude : il faut imprégner son esprit de pensées positives pour espérer profiter de cette force qui vit en chacun de nous. La confiance dépend de votre façon habituelle de penser. Si des idées de défaite vous habitent, vous vous sentirez forcement vaincu. Alors prenez l ? Habitude de penser sainement. Règles à suivre. 1) Faites-vous une image de votre réussite et imprimez-la de façon indélébile dans votre esprit. Que cette image ne pâlisse jamais, qu ? Elle nourrisse constamment votre esprit qui cherchera à son tour à la développer. 2) Quand une pensée négative vous traverse l ? Esprit, opposez-y volontairement une idée positive. Le secret consiste à changer sa tournure d ? Esprit. Bien que cela exige un effort de volonté, il est plus facile de modifier sa façon de penser que de vivre avec un niveau de stress élevé Une vie qui se déroule sous le signe de la paix intérieure est le mode d ? Existence le plus facile. Pour y arriver, le principal effort consiste donc à amener l ? Esprit à adopter une attitude génératrice de paix. Celui qui sait se détendre vit dans la paix. Evidemment, faire le vide de son esprit ne suffit pas. J ? Admets que certains parviennent à accomplir cette prouesse, mais l ? Esprit ne reste généralement pas vide bien longtemps. En règle générale, il faut remplacer les pensées négatives par des pensées positives, sinon elles ont tendance à ressurgir. Pour prévenir ce phénomène, commencez dès maintenant à meubler votre esprit d ? Idées créatrices et saines. Ainsi quand les vieilles craintes, les rancunes et les préoccupations vous assailliront, elles trouveront à la porte de votre esprit la pancarte "occupé" . Qu'elles luttent pour reprendre la place qu ? Elles ont si longtemps gardée, c ? Est possible. Mais les pensées saines et positives que vous nourrissez sauront bien les chasser. Bientôt, vous goûterez la douceur d ? Être en paix. Le jour, prenez l ? Habitude de repasser dans votre esprit une sélection de scènes apaisantes Ces images mentales agiront comme un baume sur votre esprit. P.31. LA PUISSANCE DE LA SUGGESTION. Appliquez la méthode de "l ? Articulation suggestive" , qui consiste à répéter à haute voix des mots apaisants. Les mots sont très puissants ; il suffit de les prononcer pour déclencher leur pouvoir de suggestion. La seule répétition de mots alarmistes vous rendra nerveux et pourra même affecter votre organisme. Au contraire, si vous prononcez des mots apaisants et rassurants, votre esprit se calmera. Apprenez à répéter le mot TRANQUILLITE. Non seulement il compte parmi les plus harmonieux de notre langue, mais il crée l ? État d ? Esprit correspondant. SERENITE est un autre mot porteur de guérison. Répétez le lentement en vous imprégnant de son sens. Les mots de cette nature ont réellement un pouvoir apaisant. Un de mes amis qui a atteint une grande sérénité, à l ? Habitude de noter sur papier toutes les citations portant sur la paix intérieure. Il les lit jusqu'à ce qu ? Elles se gravent dans la mémoire. Il dit que les messages qu ? Elles véhiculent se gravent dans le subconscient et inonde son esprit de paix. Voici une citation qu ? Il emprunta à un mystique du VXI e siècle. QUE RIEN NE VOUS TROUBLE NI NE VOUS EFFRAIE. TOUT EST EPHEMERE. Ce genre de citations se répandent, tel un baume, dans l ? Esprit tout entier. C ? Est le moyen le plus simple et le plus efficace d ? Atteindre la paix intérieure. IL ME DIRIGE VERS DES EAUX PAISIBLES ; IL RESTAURE MON AME. Cette ligne me plut. Je m'y arrêtai et la répétais sans me lasser et ? ..le sommeil me surprit. Il suffit d ? Alimenter son esprit de pensées positives. Inondez votre esprit de paix ; c ? Est aussi simple que cela. L ? ART DE LA CONVERSATION. Il existe d ? Autres moyens pratiques susceptibles de favoriser l ? Émergence de la sérénité et du calme. La conversation en est un. Les mots que nous employons et le ton sur lequel nous les prononçons sont déterminants. Notre façon de parler définit notre état d ? Âme. Pour être en paix, il suffit de parler calmement. --34 Une conversation pessimiste, au petit déjeuner par exemple donne souvent le ton pour toute la journée, au contraire glissez-y des idées apaisantes l ? Optimisme restera en vous, comme une chanson entendue le matin et qui vous trotte dans la tête toute la journée.
  Lire la suite de la discussion sur e-sante.fr


276014
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages