Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Amour, professeur/elève, si compliqué!

Témoignage d'internaute trouvé sur momes - 08/12/11 | Mis en ligne le 28/03/12
Mail  
| 139 lectures | ratingStar_233491_1ratingStar_233491_2ratingStar_233491_3ratingStar_233491_4
Bonjour à tous ! Ne soyez pas trop sévères envers moi, je le suis bien assez ! J'ai vécu une bien drôle d'histoire ces derniers temps. J'ai 17 ans et suis en Terminale L. J'ai toujours eu de bonnes relations avec mes professeurs. Souriante, intéressée à leurs cours, toujours à participer, à vouloir enrichir ma culture, j'ai lié de l'amitié avec certains professeurs. Parmi ces relations, mon ancien professeur d'Svt. Comment le décrire si ce n'est : Enthousiaste, enjoué, souriant, sociable, drôle et mille autres qualités ! J'ai les pieds sur Terre, je n'ai jamais vraiment traversé la crise d'adolescence, j'ai toujours été réflée, mais pourtant, Oh pourtant, de discussions en discussions, de*****egards en regards, de cafés en cafés il a tout de même réussi à me faire perdre la raison et à faire chavirer mon coeur ! Bien sur que j'ai lutté, qu'est-ce-que vous croyez ! Et puis, j'ai vu une autre facette de lui, l'homme avant le professeur, la personne aux pattes d'yeux d'avoir trop ri, trop souri. La personne qui se confiait à moi, la personne avec qui je marchais sur la plage, qui me racontait son enfance, ses goûts, ses rêves… Je suis pathétique, n'est-ce-pas ? Mais mon histoire ne fait que commencer ! Car, un soir que nous nous étions baladé longuement sur la plage, il m'a regardé dans les yeux et m'a dit qu'il m'aimait. Qu'il me trouvait réflée, percutante, intelligente, brillante et toutes les phrases baveuses que se disent les gens qui s'aiment. Toutes les phrases que je méprisais presque et qui m'ont fait fondre comme de la guimauve sur un feu de camp, un soir de vacances. Quelle a été ma*****éaction quand ses lèvres ont frôlé les miennes ? Je ne m'en souviens presque plus ! Je ne me souviens que de la phrase que j'ai prononcé, plate, presque froide : "Oui, je tiens à toi, je t'aime. Mais si tu m'aimes autant que tu sembles me le faire comprendre, attends que j'aie 18 ans. Non, mieux que ça, attends que je sois sortie du Lycée". Il m'a répondu qu'il m'attendrait. Nous nous voyons aussi souvent, mais sans le moindre contact si ce n'est un frôlement de main, de temps en temps, qui fait battre mon coeur. Si vous êtes arrivé jusqu'ici, c'est que vous avez bien du courage ! Alors, gardez-le, et répondez-moi ! (pitié, sans trop de sévérité ! ).
  Lire la suite de la discussion sur forum.momes.net


233491
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages