Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Anchronisme - un village français

Témoignage d'internaute trouvé sur france3 - 11/01/11 | Mis en ligne le 16/05/12
Mail  
| 170 lectures | ratingStar_255593_1ratingStar_255593_2ratingStar_255593_3ratingStar_255593_4
Je n'assimile pas bien sûr machisme et nazisme. J'évoquais seulement des conditionnements sociaux et idéologiques qui peuvent mener au crime. Et le terme "crime passionnel" a bon dos ! Il fut des époques, et il y a encore des pays, où il est considéré comme légitime de tuer une épouse infidèle - qui peut même être condamnée à mort pour adultère, le cas de l'Iran est connu mais il est loin d'être le seul. Dans les sociétés méditerranéennes, Italie du Sud, Sicile, Espagne, Maghreb, la défense de "l'honneur" du mari trompé peut conduire au meurtre. La "passion" là-dedans ? C'est plutôt l'instinct de petit propriétaire. L'absence de respect de l'autre, le refus de lui reconnaître ses droits à l'autonomie, à disposer de son corps etc. C'est donc tout un conditionnement social qui fait que des hommes - plus rarement des femmes - vont tuer leur partenaire par jalousie, dépit etc. Les réactions dites "passionnelles" ne peuvent pas être si facilement distinguées de la psychologie sociale de l'individu. Un individu réagit comme "être social" et cette réaction varie selon l'époque et la société. Je ne crois pas du tout à une "nature humaine" immuable qui pousserait au crime dit passionnel. Il y a aussi nombre de pères, dans les sociétés patriarcales, qui tuent… leur fille parce qu'elle a un amant ou même simplement un comportement qui ne leur plaisent pas : coquetterie, maquillage, sorties etc. Ce n'est pas davantage la "passion" qui les fait agir ainsi. On s'éloigne un peu du sujet. Mais je voulais souligner cette importance du conditionnement social. On ne nait ni nazi, ni macho. C'est la société et notre histoire personnelle qui font de nous des nazis et/ou des machos - même si, je le répète, je mets pas les deux sur le même plan. (Bien qu'il y ait des liens évidents entre fascisme/nazisme et machisme. Tous les machos ne sont pas fascistes, heureusement. Mais tous les fascistes et nazis, et les régimes eux-mêmes étaient machistes. Mais ce serait encore une autre discussion…).
  Lire la suite de la discussion sur france3.fr


255593
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages