Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Attentat contre le dirigeant de la région russe d'ingouchie

Témoignage d'internaute trouvé sur france2
Mail  
| 149 lectures | ratingStar_261155_1ratingStar_261155_2ratingStar_261155_3ratingStar_261155_4
Le président de la région russe autonome d'Ingouchie a été grièvement blessé lundi dans un attentat suicide, apprend-on de source proche des services de sécurité. L'attaque contre Iounous-Bek Evkourov est un nouveau coup porté au pouvoir fragile du Kremlin sur les régions du Nord-Caucase. Cet ancien officier parachutiste a été nommé en octobre dernier par le président russe Dmitri Medvedev pour reprendre la main sur l'Ingouchie. L'Ingouchie, qui jouxte la Tchétchénie, a été la cible ces dernières années d'une série d'attaques imputées par les autorités à la mouvance radicale islamique. Le niveau de violence y est supérieur à ce que connaît la Tchétchénie. Evkourov a été grièvement blessé dans l'explosion d'une bombe au passage de son véhicule, a rapporté le service d'enquête du procureur général de Russie. L'engin était dissimulé dans une voiture garée le long d'une rue. Un kamikaze a déclenché la charge vers 08h30 (04h30 GMT) alors que le président ingouche se rendait en convoi vers son bureau à bord de sa limousine blindée. La déflagration a creusé un cratère de deux mètres de profondeur dans la chaussée ; les vitres des bâtiments alentour ont été soufflées, ont rapporté des témoins. Dmitri Medvedev a condamné un "attentat terroriste" et ordonné au ministère de l'Intérieur et aux services de sécurité du FSB de faire le jour sur cette attaque. Les mesures de sécurité ont été aussitôt renforcées à Nazran, principale ville de la région. CIBLE EXTRÊMEMENT BIEN PROTÉGÉE. Le président de la région autonome, qui est âgé de 45 ans, a été admis dans une unité de soins intensifs. Un médecin de l'hôpital de Nazran a déclaré qu'il avait été placé sous respiration artificielle. Il pourrait être transféré à Moscou. "Il est conscient", a dit son secrétaire de presse, Kaloï Akhilgov. D'après des agences de presse russes, Evkourov est atteint à la tête. Il est également victime de brûlures. Des organes ont été touchés. Prié de dire si sa vie était menacée, Akhilgov a répondu : "Non, pas encore." Selon les procureurs, la bombe, équivalent à 70 kg de TNT, a fait un mort, le chauffeur d'Evkourov, et trois autres blessés. "Il est difficile de comprendre comment quiconque a pu survivre", a dit un médecin de l'hôpital de Nazran témoignant de la violence de l'explosion. "Ce crime a été commis par des membres de groupes armés clandestins afin de déstabiliser la république", a dit Vladimir Markine, porte-parole des services d'enquête du bureau du procureur général. Avec une population d'un demi-million d'habitants, la république d'Ingouchie est marquée par la pauvreté, la violence et la corruption dont Evkourov a fait son principal cheval de bataille. "La racine du mal est la malhonnêteté des responsables locaux. Les gens commencent à vivre en marge de la loi parce qu'ils n'ont pas l'opportunité de gagner leur vie par des moyens légaux", confiait-il il y a quelques mois à des journalistes (pour plus de détails). Avec la tentative d'assassinat de lundi, la situation en terme de violence atteint un niveau supérieur. "Même s'il y a eu des assassinats auparavant et même si le niveau de ce terrorisme très ciblé progressait de manière évidente, tant en Ingouchie qu'au Daghestan, cela dépasse ce que l'on pouvait attendre", relève Pavel Baev, analyste à l'International Peace Research Institute d'Oslo. "Les personnalités qui étaient visées jusqu'à présent ne bénéficiaient pas de protections solides, il s'agissait de cibles faciles, là, c'est une attaque contre une cible extrêmement bien protégée", a-t-il ajouté.
  Lire la suite de la discussion sur france2.fr


261155
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages