Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Automutilation.

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 20/07/10 | Mis en ligne le 05/05/12
Mail  
| 168 lectures | ratingStar_251175_1ratingStar_251175_2ratingStar_251175_3ratingStar_251175_4
Je voudrais d'abord vous remercier de m'avoir lue ; ça fait du bien de savoir qu'on n'est pas seule dans ces cas là. [u]Vert Clair[/u]: Dans ta réponse tu m'as avoué faire ce genre de pratique. Est-ce que tu l'as seulement fais une fois ? Ou au contraire c'était répété ? Parce que moi aussi je ne pensais pas capable d'un tel acte, ça n'était pas du tout mon genre de faire ça. Je suis la jeune fille souriante, agréable, et sérieuse que tout le monde pense heureuse, mais ça n'est malheureusement plus le cas. Dragi : Les raisons qui me poussent à faire ça ? Elles sont… multiples. Au départ, c'était juste par culpabilité. Puis, c'est survenu quand j'étais contrariée, et pas très en forme moralement. Maintenant c'est un mélange des deux. Ajouté à ça de nombreuses interrogations qui me 'pourissent' la vie, en quelque sorte… Loony 62: C'est étrange, mais on m'a dit la même chose. Qu'avec le temps, ça passerait. Mais j'ai beau me répéter sans cesse cette chose, j'ai comme l'impression qu'il s'agit d'une drogue. Quand des personnes qui fument, qui se droguent, ou encore qui sont alcooliques décident d'arrêter, avec beaucoup d'efforts et de motivation, ça marche. Cependant ces personnes ne sont jamais totalement guéries. Elles auront toujours sûrement l'envie de fumer dix, vingt, voire trente ans plus tard. Certaines personnes ne se contenteront que d'en avoir envie, d'autres recommenceront. J'ai bien peur que… l'automutilation soit la même chose. Ça peut paraitre exagéré, mais je pense que c'est ça. Quand ça va mal, on ne pense qu'à ça. On lutte parfois, et on ne fait rien. Mais à d'autres moments on craque… C'est ce qui se passe pour ma part. Ça fait plus d'un an que je fais ça, mais ça n'est pas régulier. Quand j'ai commencé à le faire, c'était juste, allez, une fois par semaine, pendant deux petit bon mois. Ensuite l'été est arrivé, et j'ai dû cessé ça pour ne pas que mon entourage s'en rende compte. Mais ça m'a fait tenir. C'est bête, mais je n'ai absoluemment rien fait durant six mois. Puis, j'ai recraqué. Deux ou trois fois. Je me suis simplement dit que c'était une erreur de parcours. Et quatre mois plus tard, j'ai recommencé. Mais cette fois çi, ça a été beaucoup trop loin. Je ne faisais plus ça uniquement sur les bras, mais sur d'autres parties du corps comme les cuisses, les jambes… Les… coupures étaient beaucoup plus profondes, et j'étais souvent à deux doigts de faire des malaises. Egalement, j'en suis arrivée à le faire tous les jours, et au final je ne sais pas j'ai eu une sorte d'éléctrochoc ; les autres fois où je l'avais fait, après il n'y avait plus rien, pas de cicatrices. Mais là, les marques sont encore là… ça m'a fait réagir. Puis, des amis m'ont réveillés aussi, parce que le Bac approchait, et ils m'ont dits qu'avec mes conneries j'allais refaire une année, et ça non je ne voulais plus. Et donc j'ai arrêté. J'étais vraiment convaincue, vraiment mieux. Mais il y a quelques jours j'ai recraqué. Depuis, j'ai vraiment peur. Peur que cette chose me suive toute ma vie. Parfois je me dis que j'aimerai aller voir un psy. Mais je ne veux pas que mes parents sachent ça. Ils ne comprendraient pas. On a déjà une relation très difficile à la maison, je ne veux pas en plus rajouté ça. Mais je me dis aussi dans d'autres moments qu'on peut y arriver seuls, non… ? Excusez-moi de la longueur de ma réponse… Je n'avais pas prévue d'écrire tout ça. Mais… c'est venu, tout seul. & en fait… ça m'a libéré.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


251175
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages