Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Automutilation

Témoignage d'internaute trouvé sur forumados
Mail  
| 230 lectures | ratingStar_262187_1ratingStar_262187_2ratingStar_262187_3ratingStar_262187_4
Coucou. A la suite de cette lecture, je me suis reconnue moi même il y a environs un an de sa. Cette période d'auto-mutilation a durer un an, pour enfin aboutir a une fin. Je vais te raconter mon histoire, et te dire comment je m'en suis sortie, a toi de voir si sa t'inspire, ou non. Tout a commencé un matin. Un matin banal pour tant d'autres mais si différent pour moi. Je me suis levée mal dans ma peau, comme chaque matin. Ma journée s'est écoulée dans un néant dans lequel j'étais plongée depuis très longtemps, depuis trop longtemps. J'étais dépressive. Tout le monde le savait, car cela se voyait dans mes yeux, sur mes lèvres, et dans mes manières bien monotones. A ce moment là, je n'avais pas vraiment de raison d'aller mal, c'était juste un trop plein de tout ce que j'ai pu subir (Divorce, mère dépressive, pédophilie et autres petits soucis). Globalement, dans ma tête, c'était le vrac, le vrai. J'avais eu deux périodes dans ma vie durant les quelles je m'étais gratter la peau jusqu'en saigné. Une fois en primaire (cm2) alors que je ne savais pas ce que signifiait cet acte, et une autre fois au collège (5 ème). Je ne l'ai fait qu'une fois, et je me suis arrêtée. J'ai donc repris réellement en 3 ème. Cette période, je le re dis, a duré un an environs. Je me suis enfermée dans une bulle incassable. Tous les soirs, c'était le même cinéma, je recommençais. Je l'ai longtemps caché, mais la vérité finit souvent par ce savoir, et une amie l'a appris, et m'a d'ailleurs soutenue jusque la fin. J'ai commencer en me grattant au sang, puis on est passé petit a petit a la lame de rasoir, je n'ai jamais été plus loin, je n'ai jamais utilisé d'objets plus coupants. J'ai donc été suivit par une psychologue pendant plus d'un an en tout, j'ai été dans une maison de jeune pour adolescents dépressifs et je souhaitais aller en hôpital psychiatrique. Heureusement, ma mère n'a pas voulu, je me serais renfermée d'autant plus. Pour mieux répondre, j'ai réussi a l'arrêtée en réalisant un gros travail sur moi même et cela m'a prit du temps. Je te souhaite beaucoup de courage, et si tu veux en parler plus approfondissement, je suis là pour parler.
  Lire la suite de la discussion sur forum.ados.fr


262187
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages