Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Avec le père...

Témoignage d'internaute trouvé sur vivelesrondes - 10/05/11 | Mis en ligne le 01/04/12
Mail  
| 163 lectures | ratingStar_235088_1ratingStar_235088_2ratingStar_235088_3ratingStar_235088_4
Je suis désolée si tu le prends comme cela, et je te présente mes excuses si cela t'a paru méchant. Le fond de ma réaction est que pour ma part, j'ai vécu longtemps dans la même haine que la tienne. Des personnes l'ont également entretenue en me disant que j'avais raison, que j'étais une victime. J'étais une victime, certes, tout comme tu en es une. Le soucis maintenant c'est de savoir qui doit payer, s'il y en a un qui doit le faire. Tu vois, je suis partie, très tôt, et j'en ai bavé, mais j'ai grandi aussi. Je en regrette pas grand chose, parce que ça m'a aidé. Mais au fil des années qui ont passé, je me suis rendue compte que j'avais besoin de mon père, pour la simple et bonne raison que même s'il avait agit bêtement, même s'il avait été très con, il m'aime. La maladresse ne se paie pas pour moi de la même façon que la volonté de nuire. J'ai souffert longtemps de ne pas avoir été capable de lui pardonner, de lui sauter à la gorge chaque fois qu'il ouvrait la bouche. Quand un jour je me suis dit que oui il avait été débile et toxique pour moi, mais par maladresse et non par volonté de nuire, je me suis sentie mieux. Je ne vois pas dans tout parent un monstre, et je donne le droit à l'erreur. Mon père a payé son attitude par mon absence et mon opposition. Il s'est aliéné sa fille parce que jamais nous n'aurons des liens fusionnels ou même proches. Mais nous avons de bons rapports, maintenant, parce que nous avons tous les deux faits des efforts. Ton père doit à peu près être de la génération du mien : il a peut être l'entêtement et la croyance qu'un parent est supérieur à un enfant comme cela arrive parfois dans cette génération. Comme toute croyance, elle peut être détrompée mais par le dialogue, pas par une opposition aveugle et sans but. J'aurais aimé, il y a quelques années, qu'on me fasse comprendre cela, mais j'ai du l'apprendre et le comprendre toute seule et j'ai perdu ce que je pense être de précieuses années. Je ne te dis pas que tu doives tout supporter, et je ne te dis pas que ce que ton père fait est bien, ce que je tente de te faire comprendre, c'est qu'il ne cherche pas à te faire du mal, ce qui est différent de ne pas en faire, mais qui est important aussi. L'éloignement te fera du bien, sans aucun doute, et un jour ou l'autre tu feras ton choix : laisser ton père derrière toi ou nouer d'autres liens. Si tu es comme moi, tu auras peut être besoin de l'avoir quelque part dans ton paysage. C'est tout ce que j'essaie de te faire comprendre. Chaque personne fait des erreurs envers les autres et en particulier envers ses propres enfants. Je ne connais pas un môme ou un adulte au monde qui n'ait rien à reprocher à ses parents. Mais quand cela arrive à ce qu'un parent dise à son gosse "tu serais heureuse que je sois mort, hein ? " ben désolée mais moi ça me fait du mal pour le gamin, mais aussi pour le parent, de savoir qu'il a merdé, de ne pas vraiment savoir où et de ne pas savoir par quel bout commencer pour arranger les choses, parce qu'une espece de pudeur empêche la discussion vraie et franche entre les générations. Quand j'avais ton âge, j'ai eu une engueulade mémorable avec mon père, et il a tenté de me faire dire ce qui n'allait pas. J'en avais envie mais cette espece de pudeur m'a empêchée de le faire et je lui ai répondu "ce n'est pas quand ils ont 20 ans qu'on parle à ses gosses". C'est une des choses que je regrette le plus au monde. Il a tenté, à sa façon, et je l'ai envoyé bouler. Je te souhaite d'aller pour le mieux, avec ou sans ton père, et à lui aussi.
  Lire la suite de la discussion sur vivelesrondes.com


235088
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages