Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Avis ?

Témoignage d'internaute trouvé sur forumados - 15/02/10 | Mis en ligne le 04/05/12
Mail  
| 212 lectures | ratingStar_250534_1ratingStar_250534_2ratingStar_250534_3ratingStar_250534_4
Bon, j'uppe pour poster la suite. Ouais c'est cliché, ça se passe en Californie, mais osef. Jugez. Je me réveillai en sursaut, des sueurs froides me coulant le long du dos. Quel rêve atroce ! Je me forçai à respirer profondément quelques minutes, pour me calmer. La semi-obscurité de ma chambre était rassurante. Je pouvais distinguer mon nouveau bureau, en face de mon lit, sur lequel était posé le globe terrestre que ma grand-mère m'avait offert quelques semaines auparavant, ainsi que mon ordinateur portable, dont le dessus brillant reflétait la lune, froide et majestueuse. Je n'étais pas encore tout à fait habituée à cette chambre, mais j'étais en sécurité ici. En poussant un soupir, je me rallongeai. J'étais si puérile parfois… Mon radio-réveil, posé sur la petite table de nuit en bois à côté de mon lit, indiquait 5 :18. Je pouvais encore dormir un peu. Je me tournai sur le côté et fermai les yeux, en quête de sommeil, mais aussitôt mon rêve épouvantable refit surface. Je rouvris les yeux et m'allongeai sur le dos, la respiration haletante, comme si je venais de courir un marathon. Je n'arriverais pas à retrouver le sommeil. J'avais beau me dire que ça n'était qu'un rêve, qu'un banal rêve, je ne pouvais m'empêcher d'y repenser encore et encore. Il imprégnait mon esprit, se tortillant dans les moindres recoins de ma tête, tel un serpent vicieux. Il me fallait penser à autre chose. Comme par exemple à mon premier jour dans un nouveau lycée, dans moins de trois heures. Ma mère et moi avions dû déménager, après que j'aie été renvoyée de mon précédent bahut, à Los Angeles, pour des motifs disons… divers et variés. C'est vrai que depuis mes 12 ans, soit depuis le départ de mon père, j'ai connu quelques périodes difficiles, dans le genre "sex, drugs and rock'n'roll" , avec les mauvaises fréquentations et les bêtises qui s'en suivent. Faire le mur, passer ses soirées en boite ou dans les bars, flirter avec des inconnus, boire sans aucune modération, ne sont en effet pas des distractions fabuleuses, même pour une jeune adolescente rebelle, mais aujourd'hui tout cela était derrière moi. J'avais l'intention de démarrer une nouvelle vie, de tout reprendre à zéro, de me faire de nouveaux amis et d'être enfin quelqu'un de bien. Je voulais pouvoir être fière de moi-même. Cependant, malgré toute ma bonne volonté, je ressentais tout de même une certaine appréhension ; arriver en cours d'année ce n'était pas évident, et peut-être que je ne réussirais pas à m'intégrer. Je n'avais jamais eu de problèmes pour aller vers les gens, j'étais même plutôt sociable, mais cette fois j'avais peur. Peur de ne pas être à la hauteur de mes attentes, et des espérances de ma mère. Je me sentais coupable de lui avoir infligé ça… Elle était bien à Los Angeles, elle adorait son boulot de galeriste, elle commençait à être reconnue dans la profession, elle avait de nombreux amis, et à cause de moi et de mes bêtises, elle avait dû déménager dans une petite ville du sud de la Californie, là où un lycée m'avait enfin acceptée, après de nombreuses tentatives infructueuses, même dans les établissements les moins bien réputés de la Cité des Anges. Mais j'allais enfin me reprendre en main, et cette fois, je ne la décevrais pas. J'étais vraiment décidée à changer et à faire quelque chose de bien de ma vie. 5 : 45. N'arrivant toujours pas à me rendormir, je finis par me lever, sortis de ma chambre et marchai dans le couloir sombre en direction de la salle de bains. Je m'appuyai sur le rebord du lavabo, tournai le robinet et me passai le visage sous l'eau pour me débarrasser des derniers restes de mon rêve. Je finis par relever la tête, et me regardai longtemps dans le miroir. Je pouvais voir le reflet d'une jeune fille de 16 ans, plutôt pâle après cette courte nuit. Des cheveux châtains clairs arrivant aux épaules, des yeux noisette, quelques tâches de rousseur par-ci par-là. On me disait mignonne mais, sans fausse modestie, je ne me trouvais pas exceptionnelle. Ça ne m'avait pas empêchée cependant d'avoir un nombre considérable de mecs à mon tableau de chasse. Des mecs qui, la plupart du temps, ne voyaient en moi qu'un moyen de satisfaire leurs besoins avant de me jeter. Et ça ne me dérangeait pas, à l'époque. J'avais tellement honte quand j'y repensais… J'avais quand même connu quelques garçons gentils et respectueux, qui m'aimaient réellement, et pour ce que j'étais à l'intérieur, comme Brady Ryan, avec qui j'étais sortie en 4ème, ou Dennis Cromford, que j'avais fréquenté quelques mois plus tard. Mais c'était les Brady et les Dennis qui me lassaient le plus rapidement. Et c'était également eux qui souffraient le plus. A ma plus grande joie. Cependant avec le recul, je pouvais maintenant réaliser que je n'aimais pas seulement traiter les garçons comme des merdes, j'aimais également être traitée moi-même comme une merde. Et plus un mec me repoussait, me manquait de respect, plus j'aimais ça. J'avais vraiment un grain. Ou alors des tendances masochistes. Me replongeant dans le présent, je me décidai enfin à bouger. Je me déshabillai et entrai rapidement dans la douche pour me glisser sous l'eau chaude, qui me fit du bien. Une fois séchée et habillée, je me maquillai et me coiffai, puis je retournai dans ma chambre attraper en vitesse le sac à main qui me servait de sac de cours, et je descendis à la cuisine pour prendre mon petit_déjeuner. Ma mère s'y trouvait déjà, assise sur l'un des tabourets que nous avions disposés la veille devant le bar, une tasse de café dans une main, le journal du matin dans l'autre. Elle leva les yeux quand j'entrai et me gratifia d'un sourire. -Coucou Rachel, bien dormi ? Me demanda-t-elle. -Pas vraiment, non, répondis-je. J'ai fait un cauchemar vraiment bizarre. Et puis j'étais un peu trop anxieuse. -Oh ma chérie… C'est normal d'avoir peur. Mais tu verras, ça se passera bien. Tu as beaucoup changé, et je sais que tu es prête à faire beaucoup d'efforts. -T'en fais pas pour ça, je te décevrai plus. C'est promis, à partir de maintenant, tu as une nouvelle Rachel devant les yeux. -J'espère bien, répondit ma mère en riant. J'ouvris le frigo et versai du lait dans le bol de céréales que je venais de me préparer. -Bon, ne traîne pas trop, reprit-elle. On part dans cinq minutes. Je te dépose au lycée, et ensuite je file à la galerie. Pour moi aussi c'est le premier jour… -Tu sais que ça ira bien, les tableaux, l'art, ce genre de trucs, c'est ta passion. Tu vas assurer, comme toujours. Ma mère sourit mais ne répondit pas. On finit de manger en silence, enfin, surtout elle. Moi j'avais l'estomac noué et je n'arrivais pas à avaler grand-chose. Je restai donc en contemplation devant mon bol, assise sur le plan de travail d'une cuisine qui m'était encore étrangère, dans une ville qui m'était encore étrangère. A cette seconde, j'eus le sentiment désagréable que non, tout ne se passerait pas bien.
  Lire la suite de la discussion sur forum.ados.fr


250534
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages