Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Base élève = danger

Témoignage d'internaute trouvé sur france2 - 30/01/11 | Mis en ligne le 16/04/12
Mail  
| 104 lectures | ratingStar_242332_1ratingStar_242332_2ratingStar_242332_3ratingStar_242332_4
Honte sur l'Académie de Rennes. Les années précédentes, les résultats obtenus ont été difficilement compréhensibles pour à peu près tout le monde. Selon le SNUipp, "les évaluations ne fournissent pas d'informations suffisamment précises pour la régulation des apprentissages" . Certains professeurs ont ainsi noté des évolutions étonnantes entre les résultats obtenus en 2009 et en 2010. L'exemple de l'Académie de Lille confine à la grosse farce : 24% des élèves disposaient d' "acquis très solides" , en 2010, ils étaient 36%. Magie de l'enseignement à la française : 12% d'acquis très solides en plus alors que la moyenne nationale n'a pas bougé, ou très peu, sur les deux années (de 43% à 45% en français, 35% en mathématiques). A Versailles, les élèves aux "acquis très solides" sont passés de 35 à 45%. La troisième interrogation porte alors sur le risque évident d'une mise en concurrence des académies et surtout des écoles. "Dans les écoles où les élèves sont plus performants, on a les moyens de programmer les apprentissages de manière à avoir vu et revu les notions évaluées et de préparer les élèves à la forme même des évaluations, déplore S., le prof de ZEP. Dans les écoles où les élèves ont plus de difficultés, ni le fond ni la forme n'auront été préparés, cela ne fera que renforcer les disparités de niveau, déjà énormes" . Selon les résultats du Ministère de l'éducation nationale, l'Académie de Rennes voit ses performances en baisse : si l'on s'en tient à la catégorie d'excellence (sic) , "élèves ayant des acquis très solides" , les petits Rennais passent de 52% à 49% en français et de 52% à 42% en math. Qu'en conclure ? Une année aurait-elle suffi à faire reculer les acquis des élèves de l'académie par rapport aux objectifs définis dans les programmes ? La honte. On en tremblerait presque… On aurait pourtant d'autres raisons de trembler. Cette volonté de sélectionner les élèves de plus en plus jeunes n'est pas sans rappeler la volonté d'une certaine droite de classer les gens, et particulièrement les enfants. Les évaluations risquent bien de déboucher sur des "fichages" et des "orientations" rapides des élèves les moins brillants. On se souvient du débat qu'avait déclenché, il y a quelques années, l'idée de Nicolas Sarkozy de "détecter" et de ficher les enfants au comportement susceptible de devenir violent.
  Lire la suite de la discussion sur france2.fr


242332
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages