Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Bonjour aremor,  je suis tout à fait d'accord avec toi…

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 22/12/10 | Mis en ligne le 25/07/12
Mail  
| 198 lectures | ratingStar_280650_1ratingStar_280650_2ratingStar_280650_3ratingStar_280650_4
Citation : Bonjour Aremor,  Je suis tout à fait d'accord avec toi…   En fait, l'indulgence, je peux la donner à ceux que je connais vraiment mal dans leur vie, pour des raisons de santé, familiales mais pour les autres qui sont bien dans leur vie parce que ça existe, j'ai du mal…   Pour te reparler de ce prof de maths qui m'a humilié enfant, il avait un sérieux problème de couple et je fus son souffre-douleur toute l'année sans en parler à quiconque, j'avais trop peur de mes parents… seuls mes copains me soutenaient et c'est grâce à eux que j'ai réussi à avoir ma moyenne en maths,… malgré mes excellentes notes dans toutes les matières et mon 14 de moyenne en maths, il s'opposa à mon passage en S…   A l'époque mes parents ne savaient qu'on pourrait faire appel car avec les 18 et les 20 que j'avais dans les autres matières, il n'y aurait eu aucun souci…   Je voulais être médecin et il m'a barré la route…   Tout ça pour dire que je ne pense que cette personne avait un suivi psy et qu'elle devait donc être passablement dérangé du ciboulot !   Il me semble, Aremor, que pour le métier d'enseignant, on devrait jurer sur une Bible ou je ne sais quoi, de ne pas faire de mal à un enfant…   Tu sais comme moi que bien des blocages sur des apprentissages sont dus à des comportements adultes parfois déplorables, j'en ai un livre entier…   Effectivement, la machine dans laquelle j'étais et où tu es encore entretenait ce système ou plutôt ne mettait pas systématiquement des choses en place, ou fermait simplement les yeux…   Je veux bien te croire qu'on doit être indulgent, mais quand il s'agit de toucher à mes propres enfants, je suis devenue une mère louve… et mes crocs se sont acérés !   Parce que c'est aussi la parole des enseignants contre la tienne… Pourtant, tu connais bien ton enfant et tu te demandes parfois comment il peut être différent à ce point avec quelqu'un d'autre qui de surcroît est enseignant ?   Alors, dans un premier temps j'ai eu envie de comprendre, et puis j'ai vite compris…   Autant je faisais ce métier avec la foi au ventre, avec mes tripes, autant je ne comptais pas mes heures (et mon mari a craqué, car je n'étais plus du tout disponible pour lui, je me consacrais aux élèves et à mes enfants : trois ! Quand même ! ) , autant je ne supportais plus qu'on se fiche de ma figure, et les cas de personnes qui se moquaient de moi étaient trop nombreux…   Je vais citer un derrnier exemple sur ce post qui effectivement me touche énormément et je n'y reviendrai plus car je suis sortie du métier assez blessée et non réparée (par rapport au métier ! ) Il m'est diffcile de rentrer dans une école, non pas pour les enfants mais pour un tas d'autres raisons…   Lorsque j'étais directrice d'école, il y a avait une enseignante qui m'avait pris en grippe, une jeune enseignante, toute fraîche sortie de l'école, bardée de diplômes alors que j'avais 18 ans d'ancienneté quand même ! Elle se fichait de ma figure constamment, avait rallié l'équipe à sa cause… et par moments, j'étais tellement seule, que j'en pleurais… bref, si c'était pas l'envie de détruire quelqu'un ça… Je n'ai jamais su complètement les raisons sous-jacentes de ce comportement mais ce n'est pas le plus important…   Elle avait dans sa classe, l'une de mes anciennes élèves qui avait un comportement assez difficile et qui me rappelle un peu l'enfant dont on parle ici mais en plus jeune…je l'appelerais Jenny… Jenny était mal dans sa peau, devenue ado avant l'âge… et cela lui donnait des complexes énormes mais jenny était une petite fille intelligente et quand on savait la prendre, elle savait être très chouette…   Un matin, que j'étais de décharge de directrice (une demi journée par semaine !!! ) , sa mère m'appelle, pleurant… et me racontant, que Jenny avait une tentative de suicide, qu'elle était à l'hôpital, que c'était tous les jours que sa maîtresse l'humiliait et qu'elle n'en pouvait plus… (même si je sais que les problèmes de l'école n'étaient pas suffisants car j'ai toujours pensé que Jenny était une petite fille fragile ! ) , mes tripes se sont retournées…   Je suis allée voir Jenny à l'hôpital et j'ai commencé à clarifier les choses…   Mais biensûr, l'enseignante ne s'est jamais remise en cause, jamais !   Bref, des cas d'humiliations, il y en a encore beaucoup…   Je veux bien être indulgente mais quand ça peut pousser à détruire un enfants, désolée Aremor, je suis INTRAITABLE !   L'histoire dans cette école s'est mal terminée, j'ai biensûr craqué… j'étais dégoûté… j'avais rêvé, l'enseignante n'était responsable de rien… elle n'humiliait pas l'enfant… bref ! J'ai dit Ciao à tout le monde… suis partie me refaire une santé dans un Institut très réputé du Monde enseignant qui a d'ailleurs fermé ses portes aujourd'hui…   Ai écrit a mon inspecteur… qui a ENFIN réagi mais un peu tard, et qui a déboulé dans l'école pour leur demander comment ils allaient faire sans directrice…   Qui voulait être directeur à ma place ? Personne…   Bon, il allait désigner quelqu'un d'office… ?…   Finalement, l'un d'entre eux accepta l'intérim, pensant que je reviendrai vite…   Je ne suis jamais revenue… JAMAIS ! L'enseignement est un beau métier, un merveilleux métier, mais un métier qui demande un équilibre et une solidité à toute épreuve !   Je pense sincèrement qu'on ne devrait pas être enseignant toute sa vie, mais qu'on devrait avoir la possibilité de se reconvertir…   POur ma part, je me serai bien vue sur un post de psy pour enfants… je les comprenais tellement bien ! Ça m'était reproché constamment, de les comprendre…   Bref, j'écoute un peu ce qui se passe maintenant, et même si au début, j'ai eu un mal fou à envoyer ma demande de mise en retraite… je m'épuisais à demander des reconversions mais aucune n'a jamais abouti, j'ai même passé des concours, me suis payée deux formations sur mon argent perso…   Je suis en retraite depuis cette année… la belle lettre que j'ai envoyé est marquée de "puisqu'aucune reconversion même'a été proposé, je demande ma mise à la retraite"…  Aussitôt, coup de téléphone de l'Inspection : mais madame, laissez-nous encore une chance, vous n'êtes pas encore au bout de vos droits ! "  Ben tiens, la belle affaire, au bout de mes droits à quoi faire ? À attendre ? À me morfondre ?   Y'avait pas de solutions… j'étais pas assez "malade" soit disant pour obtenir un post de reconversion (CNED…)   Donc, même si je ne touche RIEN, je ne leur dois RIEN !   Vaccinée d'un système pourri ! En ce qui concerne mes élèves et de tous, j'ai toujours des contacts, il y a peu, l'un d'eux m'a retrouvé sur le net, et biensûr j'ai eu droit à pléiades de questions et je connais ainsi leur métier, s'ils sont mariés…   Ça, c'est ma plus belle récompense, le reste j'en ai rien à faire !   Je serais beien vulgaire parce que ça me ferait vraiment du bien mais je n'ose pas, c'est pas mon style !   Je les e@@@@@@@@@@@  Je te remercie Ysambrume d'avoir confié ici cette part de ta vie . C'est quand même précieux quelque chose de vrai ici. D'une certaine manière ça a un peu croisé une part de la mienne aussi et j'en suis un peu surpris . Je ne pense pas qu'on soit obligé d' être indulgent avec les gens qui font du mal. Mais je crois quand même que plus ça va plus je le deviens, peut-être de devenir plus indulgent avec soi même de tordre le cou à son "surmoi" on finit aussi par accepter avec une certaine fatalité les failles et les travers humains ? Ce que je sais c'est que c'est le manque d'indulgence avec nous-mêmes qui cause la dépression. Aussi ne peut -on pas combattre la sévérité chez soi sans s'assouplir avec les autres. Si je t'ai dit que ton post a un peu croisé ma vie, c'est que ma carrière a commencé de deux manières dans un hôpital psy de la région parisienne, Marcel Rivière à la Verrière. La première fois c'est que tout bêtement on le faisait visiter la première semaine des deux années d'école Normale à Versailles ! Ils en avait de bonnes idées, les profs ! Bref nous tous jeunes on nous faisait rencontrer des profs et des instits qui avaient disjoncté et faisaient de la peinture sur soie. J'en ai gardé un souvenir assez fort de cette visite : l'y avait comme un envers de la réalité ordinaire dans ce monde et certains traversaient le miroir parfois sans retour… ça refroidit… Ensuite j' ai fait mon stage de 3 mois dans une classe encore, par hasard à la Verrière. Là bas il y avait une école près de l'HP et il y avait parfois des instits qui venaient dans ma classe pour se réaccoutumer à l'ambiance. Mais c'était loin très loin d'être évident pour eux… Alors je discutais avec eux et même, pour ceux qui y étaient de jour, je prenais le train avec eux. Ce que j'en ai retenu c'est que notre métier était très propice à ouvrir des failles qui, dans d'autres situations, auraient pu rester bien compensées. Ton histoire me touche parce que dire ? Comment réparer ce qui a été cassé par une irrattrapable pierre lancée par un imbécile ? On pourrait aussi bien poser la question pour un père incestueux, par exemple… Pour moi le système humain a des ratés c'est aussi ce qui fait sa valeur, le fait que rien de soit programmé, que tout ne tourne complètement pas rond. Le jour où tout tournera rond, que restera -t-il de la liberté des sujets ? Continue à écrire là-dessus, puisque tu aimes écrire. L'écriture est une bonne façon de se soulager du passé… Bon courage.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


280650
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages