Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Bref, je post.

Témoignage d'internaute trouvé sur forumfr - 02/10/11 | Mis en ligne le 11/05/12
Mail  
| 179 lectures | ratingStar_253788_1ratingStar_253788_2ratingStar_253788_3ratingStar_253788_4
Un jour, bref il y a quelque temps déjà! J'ai fais ma première maraude. Attente et appréhension. Depuis mon arrivée à Paris, un constat amer s'imposait : celui de l'indifférence générale face à des vies échouées aux yeux de tous. Comme si nous étions résignés à accepter une misère qui serait la conséquence "normale" des aléas économiques et sociaux. Une question me taraudait en arrivant rue Louis Blanc : comment parler à des personnes que la société ignore trop souvent ? Comme si la première fonction humaine, le langage, était finalement le plus difficile. Bref, La première entrée en matière avec la Croix Rouge m'a tout de suite mise en confiance. Rapidité, simplicité, sourires : tout tranchait avec l'image un peu trop vieillotte que l'on peut avoir des associations. Et puis j'avoue qu'en ce jour de 1ère maraude, une chose me rassurait en arrivant au local : la gentillesse, la franchise et la vivacité de Claire. Claire m'explique alors la préparation de la maraude, les gens que l'on va rencontrer, les problèmes éventuels. 19h10. Préparer la soupe : "tu verras c'est simple" . Je me brûle au 4ème degré et je réalise que je viens de faire une soupe minestrone/potiron/lardons : ça ne doit pas être trés ragoûtant… bref. 19h15. Faire des kits hygiènes. Hop, en 5 minutes, j'en ai fait 10. Je les montre fièrement à Claire, qui me dit : "C'est bien, mais avec du dentifrice, du papier toilette, des kleenex et du savon, c'est mieux" . Bref, leçon pour plus tard : réfléchir avant d'agir. 19h30. Enfiler un uniforme. Oups, il n'y a que du 46 ou du 50, bon ben on oublie le look. J'avais cru comprendre qu'on avait une chance à la Croix Rouge de ressembler de loin à Adriana. Les pubs sont toujours menteuses, j'aurais dû y penser ! bref. 19h40. Départ. J'ai un peu l'impression d'être dans une série qu'on pourrait appeler Alerte à Paname : le rouge, l'urgence, la jeunesse… 20h. Première personne rencontrée : Yvan, jeune et souriant. Il ne parle quasi plus. Première envie de pleurer… qui passe quand ses yeux croisent les miens. 20h30. Je réalise que l'échange est finalement assez facile, c'est une des choses qui me marquera le plus ce soir-là. Je reprends espoir et confiance. 21h30. Passage Dubaï, avant que soient installés des bacs à fleur en granit pour empêcher les groupes de s'y réfugier. Plusieurs personnes discutent devant leur réchaud et nous abordent. On parle adresses, vie quotidienne. Tout d'un coup, l'une des 3 personnes titube, se redresse… et finalement vacille et tombe sur un duvet. Ses yeux se révulsent, ses jambes se mettent à trembler, puis le haut de son corps… puis, ses dents claquent de plus en plus fort. Je suis à mon tour paralysée : tout m'échappe un peu. D'autant que d'autres personnes arrivent et profitent de la diversion pour se rapprocher du camion et tenter de l'aborder. On se retrouve une quinzaine dans ce petit passage. Claire appelle les pompiers, un peu réticents de prime abord : c'est un "habitué" qui a une nouvelle crise d'épilepsie. En attendant, les amis du malade gèrent parfaitement la situation, comme si c'était normal. La seule différence par rapport à d'habitude apparemment, c'est que le jeune homme n'avait pas bu ce soir 1 litre d'alcool… mais 1 litre de white-spirit. Assez costaud comme apéro ! Finalement la crise passe, il semble aller mieux et se couche. Bref ? Première réelle prise de conscience du désespoir. Et il en viendra d'autres, tout au long du chemin. 23h45. Retour au local. Rangement, debrief. Sur le chemin du retour, un film en accéléré dans ma tête : des visages, des noms, des histoires. Envie de parler, de hurler, de pleurer. C'est le jour de mon anniversaire, un peu atypique comme célébration. Mais j'ai ? Ans et une seule envie demeure : celle de continuer à espérer. Bref je continue a avancer…
  Lire la suite de la discussion sur forumfr.com


253788
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages