Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Briser le silence avec les juifs de paix

Témoignage d'internaute trouvé sur france2 - 09/12/11 | Mis en ligne le 22/05/12
Mail  
| 138 lectures | ratingStar_258201_1ratingStar_258201_2ratingStar_258201_3ratingStar_258201_4
. Du 1er au 17 décembre Les Halles de Schaerbeek à Bruxelles en partenariat étroit avec l'Union des Progressistes Juifs de Belgique (UPJB) et Dor Hashalom vous invitent à l'exposition et aux activités présentées sur le thème de. BRISER LE SILENCE. Exposition : Breaking the silence Des soldats israéliens parlent de l'occupation. L'association israélienne Shovrim Shtika Breaking the Silence Brisons le Silence a collecté et compilé plus de 2 500 heures d'iinterviews à propos de la vie quotidienne à Hébron. L'exposition présente une centaine de photographies prises par les soldats dans l'exercice de leur fonction au sein des forces armées israéliennes. Des ex-soldats, membres actifs de Breaking the Silence, accompagnent la visite de l'exposition et parlent de leur mission en Cisjordanie et dans les autres Territoires occupés de Palestine. "?Les soldats qui servent dans les Territoires sont les témoins et les acteurs d'actions militaires qui les changent profondément. Les cas d'abus envers les Palestiniens, les pillages et les destructions de propriétés sont la norme depuis des années mais sont toujours relatés comme étant des cas extrêmes et uniques. Nos témoignages décrivent une autre et bien plus sinistre réalité. Une réalité dans laquelle la détérioration des principes moraux trouve un moyen d'expression, sous la forme d'ordres et des règles d'engagement, et qui est justifiée au nom de la sécurité d'Israël.?" Des voix d'exilés israéliens – qui ont pour la plupart été soldats dans l'armée israélienne (de même que Simone Bitton elle-même) –, disent les mots de la génération actuelle de soldats et de soldates. Sur une trame composée de sons ramenés de Gaza et de Cisjordanie, la banalité et l'universalité du mal s'entend en français, avec cet accent hébraïque que l'on ne perd pas. Comme on ne perd pas la mémoire des gestes que l'on a faits, de l'humiliation qu'on a infligée, de la mort qu'on a donnée –parce que c'était comme ça, tu comprends, là-bas, la routine c'était comme ça… Breaking the silence. Avec le soutien de la Fondation Rosa Luxemburg.
  Lire la suite de la discussion sur france2.fr


258201
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages