Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

C'est presque fait, mais ...

Témoignage d'internaute trouvé sur sante-az.aufeminin - 08/10/11 | Mis en ligne le 29/03/12
Mail  
| 162 lectures | ratingStar_233839_1ratingStar_233839_2ratingStar_233839_3ratingStar_233839_4
Salut à toutes (et à tous) ! Voilà, je suis un homme de 20 piges, je me suis inscrit sur le forum aufeminin pour avoir vos points de vue vous mesdames et mesdemoiselles concernant ma situation. Depuis une quinzaine de jour, je vis un début d'histoire d'amour avec une fille qui me rend dingue (l'histoire). En effet, étant tous deux étudiants dans deux branches différentes, moi en filière scientifique et elle en filière économique, on habite la même résidence, nos chambres sont éloignées l'une de l'autre mais c'est quand même le même bâtiment. Tout commence le jour quand je mangeais au RU (Resto Universitaire) avec mes potes, je l'ai vue passer et j'ai pas réussi a retourner mon regard d'elle tellement elle était sublime… bref, elle a rien remarqué, nombreuses les fois où j'observais ses comportements, ses fréquentations et ses attitudes et j'en ai conclu que c'est une fille sérieuse, travailleuse et surtout sympa et ultra-modeste (normal pour une capricorne). Vint le jour où elle m'a surpris en train de la "dévorer du regard " au RU, j'ai aussitôt détourné mon regard et depuis, a chaque fois qu'elle passait devant moi, on se lance sans cesse des regards et des sourires et ceux pendant 4 jours d'affiler toujours au RU. Je me suis dit alors que c'est pas pour rien qu'elle fait ça et vu le nombre de mec qu'il y a chaque jour au RU, je me suis dit que je suis "spécial" pour elle… chose qui n'a pas tarder a se confirmer ! Une fois j'ai décidé d'aller m'aventurer dans la résidence, quand je tombe par hasard sur elle devant la porte de son studio en train de parler cours avec ses camarades de classe, et la son regard et son sourire étaient d'une intensité que j'ai fondu sur place. Maintenant que je connais le n de son studio, et que je suis quasi sur d'aller plus loin ; j'ai décidé de lui glisser un mot sous la porte dont le contenu était " T'es un ange… " et j'ai signé : " le mec a qui tu n'est pas indifférente ! " et c'était un Jeudi soir tard la nuit ! Je l'ai croisée encore des fois après au RU, ses regards et ses sourires me faisaient chavirer jour après jour. Jusqu'au Lundi suivant en rentrant tard, y'avait rien sous ma porte, le Mardi à 6h du matin, je trouve le mot suivant " Merci pour ton petit mot tu sais ça m'a fait super plaisir et désolée si je ne suis pas venue te parler, je suis un peu timide (!) " , ce mot m'a… h-e-v-é. Et pour cause, de ma signature tu pouvais rien conclure quant à mon identité, j'avais aucun ami en commun avec elle, du moins c'est ce que je croyais… en gros son effort pour retrouver mon studio sur 250 studios n'a fait que renforcer le début de mon attachement a elle. Le jour d'après j'ai répondu avec un mot disant ; " Merci pour ton petit mot ça m'a plaisir aussi et c'est à moi de venir te parler " sachant que les vacances c'est dans 5jours ! J'attendais un signe de sa part pour me lancer, mais je ne l'ai pas vu pendant les 3jours qui ont suivi et j'ai décidé de lui remettre un autre mot disant : " ça fait 3 jours que je ne t'ai pas vue et ça me chamboule un peu, est ce qu'on peut trouver un créneau pour se parler avant les vacances ? "… et là même chose pas de réponse, jusqu'à Vendredi soir (19h) , l'heure du départ pour les vacances pour elle, j'ai pris mon dîner avec les potes comme d'habitudes et à ma grande surprise elle était pas la, et j'avais prévu de lui parler si je la vois parce que je craignais qu'elle succombe à une tentation pendant les longues vacances de février. Une fois revenu à la résidence la queue entre les jambes, sa fenêtre était fermé, lumières inhabituellement éteintes ce qui a augmenté mon chagrin et mon désarroi… et la à ma grande surprise elle était entrain de m'attende devant mon studio avec tous ses bagages (gros sac a roulette, gros sac a dos quechua, et son ordi portable pour le détail ) , s'installa alors la discussion suivante avec elle : Elle : Salut (en me dévorant des yeux et sourire radieux sur les lèvres). Moi : Salut (très étonné). Elle : Je suis passé chez toi mais je t'ai pas trouvé. Moi : Ah oué ?! Ah j'étais sûrement pas là [ Mode con ] Elle : Alors tu vas bien ? Moi : Oui oui et toi ? Elle : ça va… c'est les vacances. Moi : et tu rentres alors ? Elle : Oui (en regrettant le départ). Moi : Ah mince… dommage ! … je voulais juste te remercier de ta réponse ça m'a super plaisir d'autant plus que je m'y attendais pas tout, et je sais pas si tu l'as remarqué au RU… Elle (Me coupant la parole) :… oui j'ai remarqué quelque chose !! (me dévorant toujours du regard). Moi (comme un con me décidant de tout lui dire) : Voilà, je te le dis, je te trouve à la fois assez jolie, sympa gentille et modeste… Elle (gênée ou flattée ?! ) : Merci c'est gentille… … Là je suis entrain des amies je vais prendre le train dans une heure… … Là on s'est echanger nos numéros et je lui ai fait la bise et elle est partie quand ses copines sont arrivées… c'était, je le rappelle, le vendredi soir. Depuis, je pense à elle nuit et jour j'arrive pas penser a autre chose, j'avais toujours la tentation de lui envoyer un message ou l'appeler, j'ai attendu jusqu'au dimanche matin vers les 11h, juste après le réveil, le tête encore dans le c**, j'ai décidé de lui envoyer le SMS suivant : " slt, ça peut paraître un peu "demago" mais j'arrête pas de penser a toi depuis Vendredi soir, faut absolument que je te vois, j'y peux rien ! ", 30 min après, je me sentais comme l'homme le plus con du monde, limite j'avais envie de me donner des coups tellement je me suis rendu compte de ma grosse bêtise d'autant plus que je n'ai eu aucune réponse… bref, j'ai passé une dimanche de mer** et un Lundi de mer** également, jusqu'au lundi soir à 10h quand elle m'envoie le SMS suivant : " Merci pour les messages mais t'emballes pas quand même (lol) , tu me connais quasiment pas ! Je pars en Suède Vendredi, bon courage pour tes révisions ! " c'était le coup de grâce pour moi, j'ai décidé de pas répondre quand deux heure après elle m'écrit ça : " oups ! , je crois que mon message était un peu sec mais c'était pas méchant ! Bonne soirée ". J'ai pas répondu non plus, ni appeler… Donc voila je vous demande vos conseils gentes dames parce que si ça tenait qu'a moi, je dirais que c'est la femme de ma vie, je veux pas rater cette occasion, elle compte beaucoup pour moi. Comment devrais-je procéder a partir d'aujourd'hui prodiguez moi vos conseils, j'essayerais d'en tenir compte pour bien réussir ce début d'histoire qui me semble prometteur (n'est ce pas ?! ). Cordialement !
  Lire la suite de la discussion sur sante-az


233839
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages