Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

C'est qu'effectivement, l'histoire n'était pas finie.

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 189 lectures | ratingStar_284103_1ratingStar_284103_2ratingStar_284103_3ratingStar_284103_4
Salut miamiam77. Ce qui fait que j'ai eu envie de raconter cette histoire ? C'est qu'effectivement, l'histoire n'était pas finie. Elle s'est terminée jeudi dernier. J'en reprends donc le cours. Nou sommes en 2008. Début de l'année. C'est l'anniversaire du chevalier. Pourtant cette année, je ne téléphone pas. Ce jour est un mauvais jour pour moi, que je passe à pleurer. Je ne veux pas qu'il entende ma détresse, qui n'est liée en aucune façon à lui. L'année s'écoule doucement. Mon couple va de plus en plus mal. Je ne cesse de m'interroger. Dois-je rester pour la petite, pour le confort matériel ? Des mois passent sans que je n'ai le courage de poser une réponse claire à ces questions. Septembre 2008. Je pense beaucoup au chevalier. Je me demande comment il va. S'il pense lui aussi de temps en temps à moi. Mais je ne l'appelle pas. Vu l'état de mon couple et mon incertitude à son sujet, ce serait bien trop risqué. Pourtant quelques jours après, je reçois un coup de fil. C'est le chevalier. Il est toujours marié. Je suis contente de l'entendre mais sur mes gardes. Il me dit qu'il va venir dans la région. Que l'on pourrrait se voir, en tout bien tout honneur. Je mettrais plus d'un mois à accepter. Octobre 2008. Nous nous revoyons. Je reste distante. Je laisse un espace entre le sien et le mien. Il le perçoit et ne tente rien. Le lendemain de cette visite, il m'envoie un mail où il me dit qu'il a passé un moment intense en ma compagnie. Qu'il est fier de ne pas m'avoir prise dans ses bras car il ne sait pas ce qui se serait passé alors. Qu'il me désire toujours autant mais qu'il n'a pas envie d'une simple coucherie avec moi. Qu'il souhaite que nous restions en contact, un flirt poussé pour reprendre ses propres termes qui pourrait aller plus loin. Ma réponse est sobre. Je ne me lâche pas. Pas encore. Nous nous reverrons deux semaines plus tard mais je garde toujours mes distances. Il le respecte toujours. Il m'envoie des mails où il dit que je lui manque. Il me dit qu'il aime cette relation improbable et unique qui nous lie depuis tant d'années. Novembre 2008. Je tente de recoller une dernière fois les morceaux avec N. Je deviens de plus en plus distante avec le chevalier, qui fait quelques passages éclairs dans ma région mais je trouve à chaque fois une excuse pour ne pas le voir. Vers la fin du mois, alors que je m'apprête à lui écrire que ce n'est pas le moment pour moi, qu'il faut cesser ce petit jeu, j'apprends que N'a encore eu des vélléités avec une autre femme. Je suis folle de rage. Le jour précis où je l'apprends, je reçois un mail du chevalier qui dit en substance que suite à une mauvaise manip, il a perdu mon numéro de tel. Si je peux lui redonner. Il me dit qu'il sera dans ma région deux jours plus tard et me demande si je veux que l'on se voit. Il ajoute que si je ne préfères pas, il comprendra. Que je ne me prenne pas la tête et que je lui parle sincèrement car il ne veut pas d'ombre entre nous. Il termine en me disant que je suis et que je resterais toujours dans ses pensées les plus intimes. Qu'il tient beaucoup à moi. Moi que N'a bafoué pendant 10 ans, je décide qu'il en est terminé. J'appelle le chevalier et lui dit que je suis ok pour le voir. Il passe donc le vendredi. Au début, je reste toujours loin de lui. Je ne m'approche pas trop physiquement de lui. Sent-il ma vulnérabilité ce jour-là ? Il fera le premier pas. Et moi qui n'avais plus aucune manifestation de désir sexuel depuis quelques années dèjà, suis partie en live avec un seul effleurement de son doigt sur mon épaule. Nous n'avons pas fait l'amour mais les caresses étaient assez chaudes. Cela n'a duré qu'une dizaine de minutes car je devais partir chercher ma fille à l'école. Il m'envoie un sms où il me dit être là pour la soirée. Que si ça se passe mal avec N, je n'ai qu'à le rejoindre. Je reçois ce sms vers 16h15. Je suis avec ma fille à la maison. Nous sommes devant Tarzan, le walt disney du moment qu'elle préfère. Je regarde ce beau dessin animé à la bande son géniale, car de phil collins et il faut savoir que ses chansons ont rythmées notre histoire au cours de ces 16 ans. J'hésite. Je ne sais pas quoi faire. Je sais que si je le rejoins, je coucherai avec lui et quitterai N. Je décide de me dire que la vie m'envoie un signe en faisant réapparaître le chevalier dans ma vie. Qu'il va me donner une fois de plus le courage de changer de vie. J'appelle N'au boulot, provoque une dispute et lui annonce à la fin que je pars chez ma.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


284103
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages