Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

C'est vrai que tu es brutal (e ?

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 25/07/11 | Mis en ligne le 22/07/12
Mail  
| 187 lectures | ratingStar_279171_1ratingStar_279171_2ratingStar_279171_3ratingStar_279171_4
Bon… Merci de ton passage, même si je vais devoir remettre quelques points au clair. C'est vrai que tu es brutal (e ? ) dans tes propos et juge sans connaître réellement toute l'histoire. Forcément, tu te bases sur ce qu'il est écrit, et encore, tu interpretes largement ou pars sur de fausses hypothèses. 1° Elle n'a personne en vue. Et si c'était le cas, je m'en cogne, mêe si cela me fait mal. Elle est partie par ras-le-bol, et pour SE remettre en question. 2° La visite de samedi est à SON initiative, pour voir les enfants, et pas pour reprendre ses affaires. Que les choses soient claires : elle est venue POUR VOIR les enfants. Pas autre chose. 3° Où vois-tu que je la harcèle ? Je n'ai plus communiqué avec elle ni par mail ou sms depuis des emaines. C'est ELLE qui m'a contacté poiur voir les enfants. Où suis-je étouffant ? Faut m'expliquer… Il s'est passé du temps depuis mon pemier post. Autant oui, j'ai été à ses basques au début, suppliant, tout ce qu'on veut, autant aujourd'hui je vis MA vie, avec mes enfants. 4° LA quête de reconnaissance. Oui, c'est vrai, je l'aime encore quelque part, et j'ai perdu mon miroir. Mais je me détache. Et il me plait d'imaginer qu'ele en bave de voir que j'ai changé. 5° Le changement, justement. Tu décrêtes ne pas y croire. Tant pis pour toi. J'ai toujours été tel que je suis redevenu aujourd'hui. Toujours. Sauf durant deux ans environ, lors d'une dépression qui, oui, a été provoquée par mon mariage. Mon comportement durant ce mariage trouve peut-être ses sources dans mon enfance, c'est vrai et à creuser. Mais je n'ai pas changé : je suis revenu la tête hors de l'eau. Pendant dix ans, j'ai rempli le rôle de père, de mère, de gestionnaire, de femme de ménage, d'entrepreneur, tout en menant ma carrière de front. Alors oui, j'ai plié. Je me suis reposé. Tous les psys que j'ai rencontré me l'ont confirmé. C'est parait-il une réaction normale. Mais cela, peux-tu l'entendre et l'accepter. LEs gens changent, s'ils le souhaitent. De nombreuses vieilles connaissances m'ont confirmé que j'étais devenu l'ombre de moi-même et qu'ils me retrouvaient maintenant. C'est moi et moi seul qui vit avec ça, et personne ne pourra me juger. Un avis est opportun, un jugement est brutal, sans fondement parfois, comme içi. Je n'agresse pas, mais je me suis senti sali quand j'ai lu ces lignes de ta part. Tu dois le comprendre. En ce qui concerne mon ex-femme, elle est toujours et restera a mère de mes enfants, tout en ne remplissant toujours pas son rôle. C'est toujours bibi qui doit gérer les problèmes médicaux des enfants, sinon rien ne se fait. Elel ne voulait pas de notre fille, et celle-ci en souffre quotidiennement. JE la fais d'ailleurs suivre un psy. Et devine qui ne va pas aux rendez-vous ? Maman… Ce sont les seuls contacts que j'ai avec elle, et encore. MAis devant les enfants, le respect est mutuel. En ce qui me concerne, je l'ai traitée de merveilleuse au début du post. On n'en est plus là. Je sais ce que je vaux, ce que j'ai accompli, je suis fier d'avoir redressé la tête, de ma carrière, de moi, de mes enfants. Je ne veux plus plaire aux personnes qui ne m'aiment pas, à tout prix. Ça, c'est le passé. De nombreuses choses ont étés réglées en thérapie. Mais oui, quand tu as un projet de vie commun, une maison, des points communs dans tous les sens, j'estime qu'il est normal de de se battre pour sauver ce qui peut l'être. Je me bat aujourd'hui pour moi, pour mes enfants. JE dois les protéger, les armer. Si cela doit nuiure à même qui ne les verra plus, tant pis pour elle. Elle a fait un choix, qu'elle l'assume. Sa réflexion de samedi vient, j'en suis convaincu, qu'elle a été déçue de ne pas êtr eaccueillie en reine par les enfants, de voir que la vie cntinuait sans elle, qu'elle ne nous est pas indispensable. Elel veut d'ailleurs m'en parler saedi prochain. De son initiative encore une fois. Personne ne l'est. MAis aors dis-moi, pourquoi cherchons nous tous l'âme soeur ? Parceque nous ne sommes pas faits pour vivre seuls. Et quand nous quittons, c'est que nous n'etrouvons pas ce que nous cherchions. Parceque tout le monde évolue, à son rythme. Et parfois dans des directions différentes. JE ne veux plus la récupérer à tout prix. Si elle revient, je ne suis pas certain d'el'accepter. La vie me sourit déjà, à travers mes enfants. Et ma thérapie m'y a grandement aidé. Je suis merveilleux moi aussi quelque part.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


279171
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages