Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Cas d'une association loi 1901 malmenée par un professionnel

Témoignage d'internaute trouvé sur net-iris - 18/04/10 | Mis en ligne le 09/05/12
Mail  
| 137 lectures | ratingStar_252632_1ratingStar_252632_2ratingStar_252632_3ratingStar_252632_4
Bonjour à toutes et à tous, Ce message est une demande de conseil et surtout, d'aide. Je viens vers vous aujourd'hui pour vous exposer un problème complexe et préoccupant dans lequel se trouve l'Association Loi 1901 que je préside depuis 3 ans désormais. Nous sommes donc une jeune Association, qui est née sur les fondations d'un site Internet existant depuis 1999 et qui intervient dans le milieu de la Collection. Notre forum distille des informations et offre la possibilité aux inscrits et adhérents (qui eux ont des privilèges) de gérer leur collection et de faire des échanges (et bien sûr, de discuter). Nous comptons environ 800 Adhérents / an et environ 1100 cumulés depuis la création. La collection en question se voulant sympa et familiale, l'Adhésion à notre Association est de 5 Euros / an et par personne. Une 30 aine de bénévoles assurent le fonctionnement du site Internet et environ autant (parfois les mêmes) pour les actions associatives. Nous fonctionnons en autonomie, nous avons été en quelque sorte les "précurseurs" sur cette Collection et donc, pour résumer, nous avons un petit peu étés les premiers à faire tout ce qu'il y avait à faire dans cette Collection, sous la bénédiction de l'inventeur de l'objet collectionné et du fabricant de ce dernier, qui reconnaissent notre sérieux et notre expérience. Nous "brassons" donc beaucoup de monde, nos bénévoles, attirés par le fait que l'argent soit banni du fonctionnement et que nous prônons l'échange et le partage, diffusent localement (dans toute la France et même au-delà) , l'existence de notre Association et de ses actions. Cela se traduit par des présences dans des bourses, dans des petits événementiels organisés dans des lieux publics ou privés, des déplacements, des organisations diverses et nous avons tenu l'an passé un Salon et allons bientôt louer pour la seconde fois les espaces d'un Zénith (salle de spectacles). Or, depuis 2007, un "professionnel" semble s'être mis bille en tête de nous rayer de la carte afin de "prendre la place" que nous occupons. Ce dernier a tenté dans un premier temps de nous ammadouer et rallier à sa cause en nous faisant participer à l'une de ses activités (la création d'un livre sur la collection en question et d'un fanzine) et certaines de ses actions. Cependant, en "masqué", il s'employait par le biais d'intrigues et de rumeurs, à faire imploser la structure, en la noyautant. Avec le Conseil d'Administration, nous avons donc décidé de "larguer les amarres" et de ne plus collaborer avec lui, ce qu'il a également fait de son côté, non sans nous "assommer" de rumeurs et de dénigrements au passage bien entendu. Il y est presque arrivé, mais nous en sommes sortis vivants et requinqués. Il semble avoir compris qu'en s'attaquant à l'entité "Association", rien n'y faisait, donc désormais chaque coup porté l'est également sur mon compte. Depuis, il nous livre une véritable guerre de tranchées, à laquelle nous faisons tout notre possible pour ne pas répondre et participer, mais tout va crescendo. Il multiplie les provocations, de par ses écrits (en ligne ou dans le "fanzine" qu'il publie ou le livre qui parait, désormais "sans nous") ou les rumeurs qu'il balance. Là aussi, tout n'a que peu d'impact, le succès de notre Association et de notre Site continuent à progresser, malgré tout. Mais c'est usant et certains de mes bénévoles commencent à en souffrir. Et là, nouveauté ! Depuis quelques temps, il tente de s'imposer, avec (ou en les envoyant s'il ne peut venir) une petite troupe de sbires (qu'il a fait se réunir sous la forme d'une Association… comme par hasard) , dans les réunions que nous organisons, afin d'y semer une ambiance lourde, telle une politique de "terre brulée", puisque ne pouvant "avoir", il essaye de "détruire". Comme dit plus haut, ces réunions sont soit dans des lieux publics, soit dans des lieux privatisés. Généralement ils ne provoquent pas, mais ils se plantent "là", parfois à attendre, en buvant, imposant une ambiance lourde car les autres participants les connaissent de réputation désormais. Bien que la provocation ne soit que "passive", elle est néanmoins bien "présente" et même "pesante", à un point tel que je crains qu'un jour, un débordement n'ait lieu. Un début de clash avait même déjà eu lieu l'an passé, et j'étais allé remplir une "main courante", sur les conseils d'un ami. Comme dans certains endroits, l'accès leur est refusé - privatisation des lieux, déroulement de réunions chez l'habitant (où ils essayent d'entrer parfois ! ) , etc. - ils s'en prennent régulièrement agressivement, au téléphone ou de visu, ensuite, aux personnes concernées. Les deux derniers exemples en date sont un responsable de Mairie qui va nous accueillir le 5 juin prochain et la maman d'un jeune collectionneur de 12 ans qui nous accueillait hier chez elle, copieusement agressés et menacés au téléphone tous deux. Donc déjà, je pose la question : que pouvons-nous faire ? Aidez-nous je vous en conjure ! Ensuite… Vu que les provocations sont nombreuses, je me suis fendu d'un message sur notre forum, cherchant à dénoncer tout cela et à montrer à quel point la différence entre nos actions et les leurs sont opposées. Je n'y ai nommé personne, je m'en suis tenu à la comparaison et à un contexte précis. Et bien entendu, ce "professionnel", en prenant appui sur ce message que j'ai écrit (auquel plusieurs personnes ont répondu, abondant dans mon sens) , m'a fait parvenir de la part de son avocat, une lettre de "Mise en demeure" de supprimer le message, de ne plus rien écrire sur lui et de lui laisser un droit de réponse. Bien que non "nommé" dans le message, il considère qu'il est facilement identifiable et que je porte atteinte à son "honneur" et sa "respectabilité" (sans commentaires…). Mon message doit représenter à peine 2% de ce que lui nous "balance" en pleine figure régulièrement. Je précise bien sûr, vous l'aurez compris via le montant de nos Adhésions et en vertu de ce que représente notre budget de fonctionnement, ne recevant aucune subventions, nous n'avons pas d'argent. Nous voulons tout simplement continuer à vivre notre passion, sans plus, cependant ce "professionnel" semble en avoir décidé autrement et semble prêt à tout "nous faire" pour que nous lui laissions place nette et dégagions le terrain, que nous occupons "trop" à son goût. Je ne suis pas une oie blanche non plus, et j'ai pour habitude de dire ce qu'il y a à dire, sachez cependant que je n'ai jamais versé dans la mièvrerie ou les insultes, ni même la diffamation. J'estime toujours être resté "dans les clous" et dans l'expression de la "vérité" (pas "ma" vérité, mais "la" vérité). Je précise que nous fonctionnons par contre très bien avec les autres "professionnels" agissant dans cette collection, nous nous entendons même "très bien" avec certains (mais toujours en indépendance) et qu'une grande revue nationale publie tous les mois un article sur la collection qui nous passionne, écrit par l'un de nos Adhérents, dans le cadre d'un échange de bons procédés (notre lien internet apparait à la fin de l'article, qui fait généralement une page). L'inventeur de la Collection et le fabricant nous "recommandent" même auprès de leurs clients et des visiteurs de leurs deux sites internet respectifs. Voilà, je suis resté le plus objectif possible, et j'ai donné un maximum de détails. Là aussi, que pouvons-nous faire ? Quelqu'un peut-il nous guider ou nous aider ? Allons-nous devoir céder ? Comment nous protéger ? Merci d'avance de votre aide. A bientôt.
  Lire la suite de la discussion sur net-iris.fr


252632
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages