Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Cette nuit va encore être très longue je crois.

Témoignage d'internaute trouvé sur france5 - 27/08/10 | Mis en ligne le 18/07/12
Mail  
| 174 lectures | ratingStar_277263_1ratingStar_277263_2ratingStar_277263_3ratingStar_277263_4
Tout d'abord, merci à toutes pour vos messages. Merci d'être là. Cette nuit va encore être très longue je crois. Je suis là, devant mon ordinateur à vous lire et j'arrive pas à retenir mes larmes. J'en peux plus. Le seul fait de devoir me lever le matin me fait c****. Tout me rappelle que c'est fini. Chaque réveil est si cruel. Ma première pensée est pour ma petite fille, ma dernière aussi et toutes celles de la journée. Je n'ai qu'une seule envie, c'est que la journée passe vite. Très vite. Pour pouvoir fermer les yeux et peut-être arriver à reposer mon esprit. Pourquoi c'est si difficile de se remettre de ce drame, pourquoi, quoique je fasse, il y a rien qui va. J'ai l'impression que tout fou le camp. Même avec matthieu, rien ne va plus. On se regarde dans le blanc des yeux, sans rien se dire et le temps passe… mais rien ne va. Je sais que cette épreuve est difficile pour lui aussi, mais quand je lui demande d'en parler, il me répond que c'est une fin tellement triste, qu'il ne voit pas ce qu'il pourrait en dire. Je comprends le fond de sa pensée, mais c'est tellement récent que je ne peux pas ne pas en parler. Et puis, si on en parle pas maintenant, alors quand ? Jamais !!!! C'est pas possible. C'est une partie de notre histoire maintenant. Une partie de notre vie, et je ne veux pas que ce soit un sujet tabou. C'est aujourd'hui que nous allons mal et si on ne sait pas se soutenir aujourd'hui, quand le feront nous ? C'est certainement une des plus dures épreuves de notre vie que nous sommes en train de vivre, à quoi ça sert d'être deux si c'est pour la vivre malheureux chacun de notre côté. J'ai l'impression d'avoir vraiment tout foiré. J'ai rien de bien à quoi me raccrocher. Pas d'enfants, pas de parents, pas de famille et ma vie de couple qui part en vrille. Tout s'écroule et je sais plus quoi faire. J'ai envie de tout envoyer balader. Ce serait plus simple !!!!! Plus rien n'a d'importance maintenant. Je suis complétement vide. Vide dans mon ventre, vide dans ma tête, vide dans mon coeur. Je ne ressens plus que de la douleur. Ce vide immense ne me lâche plus et me fait mal. Il y a 27 jours, elle était là, dans mes bras. Ce jour me parait déjà si loin et en même temps, j'ai l'impression que c'était hier. Je n'ai plus de notion du temps. Il me parait si long. Mais tout ces souvenirs sont tellement encrés en moi que je n'ai pas l'impression de continuer de vivre. Comme si le temps s'était arrêter à ce moment précis de ma vie et que plus rien d'autre n'avait d'importance. Je revis chaque moment comme si je refusais la réalité. Je n'ai pas envie d'avancer sans elle. C'est la plus belle chose qui me soit arrivée. La vie prenait enfin un autre tournant. J'allais construire quelque chose de vrai. Fonder une famille. Ma famille. Tout me fait penser à elle. Souvent, je lui parlais. Je lui expliquais ce qui l'attendait chez elle. Quand j'allais donner à manger aux animaux et que mes chèvres bêlaient, quand le coq se mettait à chanter pour rien ou d'autres petits bruits de notre quotidien. Je lui expliquais tout ce qu'elle pouvait peut-être entendre. Aujourd'hui, tout ces petits rien de la vie me font mal. Quand je vois d'autres enfants à la maison jouer avec les chèvres, j'ai envie de fondre en larmes, la moindre petite chose me rappelle qu'elle ne verra jamais tout ça. Qu'elle, elle ne jouera jamais !!!!!!! Je ne sais pas comment faire pour ne pas y penser. Je ne prends pas de plaisir à me torturer l'esprit, je n'arrive pas à faire autrement. Je ne me reconnais plus, je n'ai pas l'habitude de baisser les bras. Je me suis toujours débrouillée seule et je me suis toujours relever mais là, je ne m'en sens pas le courage. Y'a rien qui me motive. Pas une pensée positive qui m'aide à reprendre le dessus. Et même si la vie me réserve certainement de bons moments, je m'en fou. Mon coeur n'est pas apte à se dire que ça ira mieux, que la roue tourne et que nous aurons des meilleurs moments. La plaie est grande ouverte et elle n'arrive pas à cicatriser. Elle me manque tant. Sa présence en moi était un tel bonheur. Comment ne pas regretter ces instants de bonheur, comment ne pas souffrir de ne pas voir grandir son enfant, ne pas connaitre la couleur de ses yeux parce qu'ils ne se sont jamais ouverts, ne pas entendre le son de sa voix, de son rire, de ses pleurs. Comment ne pas souffrir de tout ces manques ? Je m'en veux tellement. Pourquoi c'est arrivé. Elle n'avait rien !!!!!!! Aucune anomalie. Elle était si belle, pourquoi je n'ai pas réussi à la garder en moi. Pourquoi cette poche s'est fissurée ? Pourquoi personne n'est capable de me donner une explication ? Je voudrai comprendre. Ça m'aiderait beaucoup je crois. Je vous laisse, je suis lessivée. Bonne nuit à vous toutes et à toutes nos petites étoiles.
  Lire la suite de la discussion sur france5.fr


277263
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages