Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Comment dire à l'enfant qu'il n'a pas de papa

Témoignage d'internaute trouvé sur france5 - 22/04/11 | Mis en ligne le 14/04/12
Mail  
| 127 lectures | ratingStar_241226_1ratingStar_241226_2ratingStar_241226_3ratingStar_241226_4
@mamx5: je suis tout à fait d'accord avec Lpuli3838. Après m'avoir harcelée pour que j'avorte, puis avoir tenté de provoquer une fausse couche, le père de mon bébé m'a quittée, et, pour faire bonne mesure, a couché avec une de mes amies… Cette grossesse n'était pas prévue. Je me retrouve donc mère célibataire. Bien entendu, je me pose la question de savoir comment parler à ma fille quand les questions viendront. Et bien sûr que j'assume très bien mon choix. Tu n'appelle pas ça assumer ? Moi, j'appelle ça se préparer. Il n'est pas question pour moi de dire à ma fille ce qui s'est passé dans le détail, cela la blesserait inévitablement. Tu n'imagine pas la culpabilité que je ressens depuis qu'il m'a quittée : culpabilité parce que le géniteur (on ne peut décemment appeler ce genre d'homme du nom de "père") de mon Bébé est quelqu'un qui souhaitait sa mort, que j'ai été aveuglée quand je suis tombée amoureuse de lui. Culpabilité aussi parce que je sais qu'il me faudra taire une grande partie de notre histoire, et laisser ma Chérinette s'imaginer un père formidable, et rêver de lui comme d'un héros, alors que la réalité est toute autre. Crois-tu vraiment que c'est plus facile à "justifier"? Nous autres, mamans-solo, nous n'avons pas besoin de nous justifier, nous n'avons commis aucun crime. Au contraire, aimer, ce n'est pas un crime. Peut-être avons-nous un jour été aveuglées. Mais il n'y a pas là matière à se justifier ! Il s'agit surtout d'expliquer, et de préserver. Préserver le coeur sensible de nos enfants. Parce que la réalité est douloureuse, et qu'elle les blesserait. Pour ma part, j'ai rédigé 2 cahiers, un que je lui lirais quand elle sera petite, et un qu'elle lira peut-être quand elle sera adulte. J'ai également mis dans un beau coffre en bois des doubles de ses échographies, un photo de son géniteur, les petites chaussettes qu'elle portait à la maternité, un bloc d'argile avec l'empreinte de sa main et de son pied… et je continuerai de le remplir. Si un jour ils se rencontrent, peut-être cela pourra les aider à tisser un lien… mais l faudra pour cela qu'il se montre digne d'elle. Mais crois-tu réellement que ma fille sera malheureuse ? Bien entendue, elle aura le droit de connaître son père, mais personnellement, je ne le souhaite pas. Et si lui le souhaite, je m'assurerai d'abord qu'il ne lui fera pas de mal, ou pas trop, en tout cas.
  Lire la suite de la discussion sur france5.fr


241226
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages