Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Comment reconnaitre un enfant précoce ??

Témoignage d'internaute trouvé sur france5 - 13/11/10 | Mis en ligne le 15/05/12
Mail  
| 117 lectures | ratingStar_255118_1ratingStar_255118_2ratingStar_255118_3ratingStar_255118_4
Bonjour, j'ai été moi même étiquetée précoce lorsque j'étais enfant et ai aujourd'hui 27 ans. Je veux donc juste apporter mon témoignage. Enfant, j'étais à peu près comme votre fille, sauf que j'ai toujours eu besoin d'un contact social très fort, je n'étais donc pas toute seule dans la cours de récréation. Par contre la peur de décevoir était forte et il m'arrivait souvent de pleurer pour une mauvaise note (en dessous de 14/20, je me trouvais vraiment nulle) jusqu'au collège. Après j'ai découvert les langues vivantes… et d'un seul coup avoir une mauvaise note a pris un autre sens ; -). Je me souviens aussi que je préférais discuter avec les adultes plutôt qu'avec les enfants de mon âge, et qu'il m'était insupportable d'entendre un "tu comprendras quand tu seras plus grande". Mais j'ai eu la chance d'avoir un excellent maître au CP qui a trouvé LA solution pour ne pas que je m'ennuie en classe, et je pense que ça peut être une solution pour votre fille qui la valorisera sans la mettre complètement à l'écart des enfants dits "normaux". Lorsqu'on faisait une activité comme les maths et que j'avais fini avant tout le monde, j'avais le droit d'aider un de mes camarades. Les règles étaient très simple, aider mais surtout ne jamais donner la réponse. Ça m'a permis de faire un peu plus connaissance avec mes camarades de classe et aussi permis de m'intégrer plus facilement au groupe puisqu'ils ne me voyaient plus comme celle qui a toujours raison et est donc la chouchou du prof, mais plutôt comme celle sympa qui donne un coup de main quand il y a besoin. Cette solution n'est bien sûr valable que si l'intelligence de votre fille convient au système éducatif français, mais si j'ai bien compris c'est le cas. Pour le soucis de la cour d'école, votre déménagement lui a fait découvrir que dans la vie rien n'est éternel… Je pense donc qu'il faut que vous soyez un peu patiente. La séparation d'avec sa bonne copine de maternelle n'est pas encore tout à fait passer et elle est peut-être tout simplement pas encore prête à retrouver une amitié, de peur d'être séparée à nouveau. Et puis si quand elle est seule elle réfléchie, c'est très bien… Elle peut ainsi prendre son temps pour appréhender tout ce qui l'entoure. Je sais que ce n'est pas très courant, mais j'ai parfois passé plusieurs années sans bonne copine, parce que ça n'accrochais avec personne. N'oublions jamais "mieux vaut être seul que mal accompagnée" ;-). Bon courage à vous et surtout ne vous inquiétez pas, votre fille est sans doute un peu plus sensible qu'un autre enfant du même âge, mais à moins que vous ne la sentiez vraiment en grande souffrance, faites confiance à vos propres sensations, et je suis certaine que tout ce passera bien ; -).
  Lire la suite de la discussion sur france5.fr


255118
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages