Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Comment voudriez vous que les autres réagissent à votre mort ?

Témoignage d'internaute trouvé sur forumfr
Mail  
| 116 lectures | ratingStar_259458_1ratingStar_259458_2ratingStar_259458_3ratingStar_259458_4
Ça n'a rien de froid. C'est même parmi les choses les plus sensibles que je puisse imaginer. C'est sentir réellement la vie. Le sens profond de la vie. C'est ce que certains amérindiens appelait "rejoindre le cycle". Ils nous sentait tout autours de nous, dans la sensations de vie de chaque chose et de chaque être autours de nous. Notre mort rejoignais la vie présente dans toute chose. Dans chaque sensations, dans chaque échange avec la vie, avec quelqu'un ou quelque chose de vivant (ou pas). Il n'y a rien de plus vivant que la mort. Mais c'est pas une conception très "occidentale" des choses, je pense ^^ Mais je crois qu'on ne peut pas se comprendre. Les sentiments sont des choses qu'on ressens. Si tu t'imagine que ce que je racontais consistait en une "réflexion", c'est que tu n'as pas compris. Sinon, notre société considère sa grandeur à la grandeur des traumatismes qu'elle provoque. Et elle œuvre systématiquement pour créer le plus de traumatisme possible. Personnellement, je considère qu'un traumatisme, qu'on donne (ou se donne) ou qu'on reçoit, est une marque de faiblesse, ou plutôt de fragilité mentale. Quand elle est issue d'évènement exceptionnels et imprévisibles, c'est compréhensible, et plutôt à aider et soutenir. Mais quand elle est issue d'évènement aussi courant, naturel et prévisible que la mort, c'est une pure marque de bêtise. (Je parle de la société dans son ensemble, pas tant des individus qui la compose, pris individuellement). La souffrance dont tu parles fait partit des "grandeurs" recherchée par nos sociétés… É un tel point que tu considère que ne pas être traumatisé par la mort de quelqu'un signifie ne pas avoir de respect pour lui, d'après ce que tu décris. Pour ma part, je pense que plus on est traumatisé par la perte d'un proche, plus c'est révélateur d'un éloignement de ce qu'il était réellement (je parle d'une souffrance et d'un traumatisme, pas d'une tristesse). Ce genre de souffrance est plus révélatrice de la déceptions des intérêts qu'on avait à le fréquenter, que de nos réels sentiments à son égard propre. C'est à dire, qu'à mes yeux, on se larmoit sur nous même principalement, dans ce genre de souffrance tant valorisée par la société actuelle. Une mère qui n'en a jamais rien eu à foutre de qui était réellement son enfant, et qui voulait surtout que cet enfant réalise son rêve à elle, sera certainement la plus traumatisée par sa mort. É mes yeux, elle n'en était pourtant pas la plus proche, loin de là. Ce genre de "souffrance" (je parle de ce cas précis) me donne envie de vomir personnellement. Bien que je conçois très bien qu'il s'agisse d'une souffrance réelle et certainement plus importante que celle que je peux ressentir. Mais le fait que je ne "souffre" pas, comme ça, de la mort de mes proches ne signifie pas que je ne les aime pas. Ni que je ne les respecte pas tels qu'ils étaient. Loin de là crois moi. Ce message a été modifié par Titsta - 28 décembre 2009 - 02:29.
  Lire la suite de la discussion sur forumfr.com


259458
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages