Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Communication

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 03/06/10 | Mis en ligne le 06/05/12
Mail  
| 157 lectures | ratingStar_251297_1ratingStar_251297_2ratingStar_251297_3ratingStar_251297_4
Citation : Séphire : J'ai découvert cette nuit une toute autre signification. Et vraiment très importante - essentielle même - pour ce qui concerne ma relation réelle et fantasmée aux femmes - l'une, "respectable", disons ; telle que mon grand père maternel, je suppose, devait "respecter" les bons partis que lui proposait "sa mère" (où était le père ; et lui ds tout ça ? ) ; et l'autre "décoincées", je suppose, telle que devait l'être ma grand mère… Cette partie du rêve me dit que je dois aimer, respecter les deux… le concept de "respect" pouvant vouloir dire les aimer sans restrictions… en rapprochant les extrêmes qui s'excluent… Mais quoi faire avec ma colère, ma fureur même d'avoir été utilisé comme objet et non validé, étayé comme sujet ? Une femme [i]trop respectable, dans mon imaginaire, je ne peux la désirer, car à l'évidence, c'est bien elle qui ne m'a pas désiré - celle qui a rejeté mon père, je veux dire ma mère. Mais l'autre femme, la sauvage, elle a aussi rejeté mon père (ma grand mère maternelle) ; donc quelle équation apparemment impossible à résoudre pour moi ! Et sachez que ceci n'est pas intellectuel ! La sexualité est le dernier espace de parole "vraie" pour le sujet inconscient. Lilje : Pourquoi ce dilemme serait-il impossible à résoudre ? Et dans l'impossibilité de le résoudre, pourquoi ne pas tuer, mère, père, grand-mère et grand-père etc… et vous demander 'Mais où me situe-je moi-même ? '…Mais 'Vous', où va votre préférence,… à la femme de modèle patriarcal et rassurante ou à la femme libre et angoissante ? … Une solution very classique pour résoudre le dilemme… , et au risque de sombrer dans un vulgarisme profond… mais tant d'hommes se le permettent, à savoir : Epouser la femme patriarcale, la soumettre, la dominer, voire l'humilier tout en faisant mine de la respecter… et prendre une maîtresse libre et surtout sans états d'âmes,… et satisfaire vos pulsions… , tout en faisant aussi mine de la respecter… je blague allez, excusez moi pour cette sortie un peu osée… Séphire : je crois qu'il s'agit d'autre chose. Si je suis s ce forum c'est pour tenter d'aller au delà de ce que vs décrivez, vous croyez pas ? Lilje : Oui, naturellement… , on a malheureusement parfois tendance à se projeter souvent de manière maladroite et négative dans des histoires qui nous évoquent, allez savoir pourquoi des choses de notre vie qui sont sans aucun lien avec… la fatigue nerveuse sans doute. Veuillez m'en excuser Séphire. Séphire : Ceci dit, je suppose que votre "sortie" a tout son sens pour vous. Lilje : Bien évidemment… Séphire : "des choses de notre vie qui sont sans aucun lien avec… " Des liens… certes. Nous pouvons toujours en parler si vous voulez. Parlez-nous de vous, simplement, c'est possible ici. De cette manière je ne me sens pas obligé de défendre un "territoire" et nous pouvons faire connaissance. Car il est normal, naturel que certains élements que j'apporte avec mon histoire fasse résonner la votre… Lilje : Pas franchement envie d'étaler certaines choses sur le forum Séphire et un peu trop de fatigue nerveuse en ce moment c'est certain… Séphire : Je sens une nuance de jugement dans ce terme "étaler". Nous n'avons pas le droit de parler de notre vie et de ses enjeux profonds sauf à payer un psy… Et à côté de ça, les réality schow ; la pub ; le porno ; l'ultramoderne solitude… sorditude. Très peu pour moi. Merci pour votre compliment et vous êtes bienvenue ici… Lilje : Séphire, vous êtes légèrement agaçant… , en quoi la pudeur serait-elle devenue un défaut… ? Et sinon oui, effectivement il me semble déjà m'être pas mal étalée sur le forum 'rêves'… , ne vous donnez vous jamais de repos ? Vais-je devoir surveiller vos propos et passer mon temps à me justifier, alors que je suis au repos aujourd'hui ? D'ailleurs je ne sais même pas pourquoi je ressens ce besoin de me justifier tout d'un coup… , c'est la meilleure ! … Travaillez vous dans la vie Séphire ? … Moi à temps plein et dans une atmosphère relativement malsaine pour ne pas dire pire… et dont je vais tenter de m'extraire dès que possible sous peine de craquement… Séphire, je suis quelqu'un de très tranquille, qui se protège beaucoup, j'en conviens, et c'est mon droit… , j'ai mes raisons vous vous en doutez… et là je ne sais plus comment on fait connaissance… surtout sur un forum public… mes excuses. Séphire : Ah, la communication ! L'éternel problème entre les humains. Paix à vous, Lilje. Bon : ne pas avoir essayé de rêgler le malentendu d'être entendu / d'être compris / d'avoir raison à tout prix. Je trouve très révélateur, dans cet échange, ceci : L'interlocutrice trouve beaucoup plus facile - en maniant l'humour mais un contenu corrosif était tout m envoyé- de parler sur l'autre que de parler d'elle-même… Elle est toute excusée ; mais il fallait tout de même faire remarquer ce qui est me semble un obstacle MAJEUR à la communication (communication paraît-il impossible mais ce n'est pas une raison pour ne pas tenter de faire au mieux qu'il soit possible ; vous ne trouvez pas ? ). Bonne journée.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


251297
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages