Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Confiance et espérance

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 134 lectures | ratingStar_266464_1ratingStar_266464_2ratingStar_266464_3ratingStar_266464_4
Bonjour Philippe, Moi aussi parfois je pleure sur tout cela, je pleure pour la Terre, pour les hommes et les femmes et aussi les enfants et aussi pour moi, lol… et une part de la souffrance du monde est en connection avec une part de ma souffrance et je pense que c'est ainsi pour chaque être humain et je pense aussi que de transcender la sienne, de la transformer, de conscientiser ce que l'on est et ce que l'on Est, permet au monde d'évoluer aussi… On ne porte pas toute la souffrance humaine, mais on en porte une partie, celle qui entre en résonnance avec la notre et a l'échelle de ce qu'on peut porter et transformer en soi. Tu dis cela : "je pleure sur tous ceux qui seront perdus par faiblesse, par avidité, par méchanceté, par stupidité" Mais finalement ne sommes nous pas tous aussi faibles, avides même subtilement, méchants, stupides par moment, aussi et bien d'autres choses encore… et cela ne nait il pas de "bonnes raisons"? Quand j'étais en analyse, au début qu'est ce que j'ai pu me juger dans toutes ces parts de moi même, qu'est ce que je manquais d'amour pour ces parts de moi même, qu'est ce que je manquais d'amour pour moi à cause de tout cela, qu'est ce que je me sentais indigne et incapable et impuissante et pas aimable aussi----> finalement avec la bonté et surtout l'intelligence de mon analyste, j'ai appris au fil du temps a cesser de juger cela et a l'accueillir, à en comprendre le sens, la logique intérieure, a dénouer, a comprendre le fond et a retrouver alors qui j'étais au dela, et par ce fait a le transformer… naturellement. Je ne sais pas si tu connais l'histoire de l'hydre dans les travaux d'Hercule : comment peut on juger de cela et surtout comment peut on savoir si ces parts des etres humains ne vont pas justement être celles qui le méneront a s'éveiller ? Car la Vie est bien faite… "ténèbres" et "lumières" sont intimement liées, elles donnent la Lumière, enfin pour moi, l'un n'existe pas sans l'autre et c'est la compréhension des deux qui donnent la Lumière divine… DESTRUCTION DE L'HYDRE DE LERNE. — (Scorpion, 23 octobre – 22 novembre). Le Mythe. (A partir du Scorpion, le mythe est écrit par Francis Merchant, car il n'a. Pas été trouvé d'autres textes du Tibétain à ce sujet parmi les papiers d'A. A.B. Il a utilisé le meilleur matériel disponible pour les détails de l'histoire dans. L'Ancien Commentaire. D'autres textes d'A. A.B. Sont encore inclus, Condensés et retranscrits.). Celui qui préside, nimbé d'un calme rayonnant, ne dit qu'un mot. L'Instructeur entendit l'ordre précieux et convoqua Hercule, le fils de Dieu. Qui est aussi le fils de l'homme. "La lumière brille maintenant sur la huitième Porte", dit l'Instructeur. "Dans l'ancien Argos, est survenue une période de sécheresse. Amymoné. Implora l'aide de Neptune qui lui ordonna de frapper un rocher. Lorsqu'elle le. Fit, trois sources de cristal jaillirent. Mais, bientôt, une hydre y fit sa demeure. "Près de la rivière, se trouve le marais empoisonné de Lerne. Dans ce. Marécage infect, vit l'hydre monstrueuse, vraie calamité pour toute la région. Cette horrible créature a neuf têtes et l'une d'elles est immortelle. Prépare-toi. À te battre contre cette bête répugnante. Ne pense pas pouvoir te servir de. Moyens ordinaires, car, pour une tête détruite, deux autres repoussent. Immédiatement." Hercule était dans l'expectative. "Je ne peux te donner qu'un conseil. Nous nous élevons en nous. Agenouillant ; nous conquérons en nous rendant ; nous gagnons en cédant. Va, ô fils de Dieu et fils d'homme, et conquiers." Hercule passa alors par la. Huitième Porte. Le marais de Lerne inspirait de la répugnance à tous ceux qui s'en. Approchaient ; sa puanteur empoisonnait toute l'atmosphère à sept lieues à la. Ronde. Quand Hercule approcha, il dut s'arrêter, car la seule odeur fut presque. Trop forte pour lui. Les sables mouvants vaseux constituaient un danger et, Plus d'une fois, il retira vivement son pied, de peur d'être absorbé par le. Terrain qui cédait. Finalement, il trouva le repaire où demeurait la bête monstrueuse. Dans. Une caverne où régnait une nuit perpétuelle, l'hydre se tenait cachée. Jour et. Nuit, Hercule rôda dans le perfide marécage, guettant le moment propice où la. Bête devait sortir. Mais il guetta en vain. Le monstre restait dans son antre. Fétide. Recourant à un stratagème, Hercule trempa ses flèches dans de la poix. Brûlante et les fit pleuvoir directement dans la caverne béante où se tenait la. Bête hideuse. Il y eut confusion et agitation. Ses neuf têtes crachant des flammes, l'hydre apparut. Sa queue écailleuse. Fouettait furieusement l'eau et la vase, éclaboussant Hercule. Le monstre. Mesurait trois toises (2 m.) , chose horrible à voir, qui semblait avoir été faite. De toutes les pensées les plus ignobles conçues depuis le commencement des. Temps. L'hydre bondit sur Hercule et chercha à s'enrouler autour de ses pieds. Il. Sauta de côté et la frappa d'un coup si formidable qu'une de ses têtes fut. Immédiatement tranchée ; mais cette horrible tête était à peine tombée dans la. Fondrière que deux autres repoussaient à sa place. A maintes reprises, Hercule attaqua le monstre déchaîné qui, au lieu de s'affaiblir, devenait plus. Fort à chaque assaut. Alors Hercule se souvint des paroles de son Instructeur : "Nous nous. Élevons en nous agenouillant." Rejetant sa massue, il s'agenouilla, saisit. L'hydre de ses mains nues et l'éleva en l'air. Tenue dans les airs, sa force. Diminua. A genoux, il maintint l'hydre bien au-dessus de lui, afin que l'air et. La lumière purifiants [25@68] puissent avoir l'effet voulu. Le monstre, Puissant dans l'obscurité et dans la vase, perdit bientôt de son pouvoir quand. Les rayons du soleil et l'effleurement du vent l'atteignirent. L'hydre lutta convulsivement, un frisson traversant son corps repoussant. Ses efforts devinrent peu à peu plus faibles et ce fut la victoire. Les neuf têtes. S'affaissèrent, puis, la respiration haletante et les yeux vitreux, elles. Tombèrent flasquement en avant. Mais ce n'est que lorsqu'elles furent sans vie. Qu'Hercule vit la tête mystique qui était immortelle. Alors il coupa l'unique tête immortelle qui sifflait encore furieusement et. L'enterra sous un rocher. Hercule retourna auprès de son Instructeur. "La victoire est complète", Dit celui-ci. "La lumière qui brille à la huitième Porte est maintenant fondue. Avec la tienne." Analyse psychologique du Mythe. Il fut demandé à Hercule de trouver l'hydre à neuf têtes qui vivait dans. Un marécage aux effluves puantes. Ce monstre a sa contrepartie subjective. Dans la caverne du mental. Dans l'obscurité et la vase des recoins non éclairés. Du mental, elle prospère. Profondément enfouie dans les régions obscures du subconscient, tantôt. Silencieuse et tantôt dans une frénésie extrême, la bête y établit sa demeure. Permanente. Son existence n'est pas facilement découverte. Beaucoup de. Temps s'écoule avant que l'individu ne réalise qu'il alimente une créature aussi. Féroce. Les flèches de l'aspiration ardente doivent être décochées avant que sa. Présence ne soit révélée. Combattre un ennemi aussi terrible est certes une tâche héroïque pour un. Fils de l'homme même s'il est aussi Fils de Dieu. Une tête coupée, et voilà. Qu'une autre repousse à sa place. Chaque fois qu'un désir ou une pensée. Inférieure est maîtrisée, d'autres les remplacent. Hercule fait trois choses : il reconnaît l'existence de l'hydre, la cherche. Patiemment et finalement la détruit ; le discernement est nécessaire pour. Reconnaître son existence ; la patience, pour découvrir son repaire ; l'humilité, Pour amener des fragments vaseux du subconscient à la surface et les exposer. À la lumière de la sagesse. Tant qu'Hercule lutta dans le marécage, dans la boue et les sables. Mouvants, il fut incapable de vaincre l'hydre. Il dut soulever le monstre dans. Les airs, c'est-à-dire transférer son problème dans une autre dimension afin de. Le résoudre. En toute humilité, agenouillé dans la vase, il dut examiner son. Dilemme à la lumière de la sagesse et dans l'atmosphère élevée de la pensée. Investigatrice. Nous pouvons déduire, de ces considérations, que les. Réponses à beaucoup de nos problèmes ne nous parviennent que lorsqu'un. Nouveau foyer d'attention est atteint, qu'une nouvelle perspective est établie. Une des têtes de l'hydre était immortelle, ce qui impliquerait que chaque. Difficulté, si terrible qu'elle apparaisse, a en elle un joyau de grande valeur. Aucune tentative pour dominer la nature inférieure et découvrir ce joyau n'est. Jamais vaine. La tête immortelle, séparée du corps de l'hydre, est enterrée. Sous un rocher. Ceci implique que l'énergie concentrée qui crée un problème. Subsiste, mais purifiée et réorientée après que la victoire a été remportée. Un. Tel pouvoir doit alors être judicieusement dirigé et canalisé. Sous le rocher de. La volonté persistante, la tête immortelle devient une source de pouvoir. Les neuf Têtes de l'Hydre. La tâche assignée à Hercule avait neuf aspects. Chaque tête de l'hydre. Représente un des problèmes qui assaillent la personne courageuse qui. Cherche à atteindre à la maîtrise d'elle-même. **************************** Bien sur tous les travaux d'hercule sont analysés, les multiples facettes de l'être… Je copie colle le lien du site, c'est un livre que j'ai lu quand j'avais 20 ans, je l'ai retrouvé sur internet par le biais d'un ami, quand on a parlé de l'hydre, il y a quelques semaines, un bel après-midis midi d'été… C'est passionant mais très long… Et des fois les voies sont autres, mais par moment elles se retrouvent, les unes pouvant éclairer les autres… il suffit d'un olivier parfois… Joyeuse journée. Lien du site : [… ] Bailey. Pdf.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


266464
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages