Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Contre une laïcité « républicaine »

Témoignage d'internaute trouvé sur forumfr - 28/07/10 | Mis en ligne le 09/06/12
Mail  
| 129 lectures | ratingStar_265446_1ratingStar_265446_2ratingStar_265446_3ratingStar_265446_4
Le Québec, par une série de décisions sociales et politiques, a opté pour quelque chose que l'on s'est mis à désigner par le terme "laïcité ouverte" . La laïcité ouverte se distingue d'une "laïcité rigide" par le fait que, même si elle insiste sur l'importance que nos institutions fonctionnent de manière impeccablement neutre, c'est-à-dire qu'elles n'incarnent pas les valeurs, les rites et les croyances d'un groupe religieux particulier, elle reconnaît que les individus qui se servent des institutions publiques et qui y travaillent ne sont pas, eux, laïcs. Bref, la laïcité ouverte reconnaît le fait que la laïcité est une caractéristique des institutions, et non pas de la société. La laïcité ouverte fait donc le pari que la manière dont se comporteront les individus au sein des institutions publiques ne sera pas automatiquement déterminée par la manière de s'habiller. Elle invite tous les citoyens à participer à ses institutions tels qu'ils sont, et elle accorde plus d'importance au mode de fonctionnement des institutions qu'à l'apparence de ceux qui s'y trouvent. *** Qu'en est-il de la laïcité plus rigide, parfois qualifiée de laïcité "républicaine" ou "à la française" ? Aurions-nous été mieux servis si nous avions adopté une telle conception ? Je suis convaincu que non. Premièrement, sur le plan strictement philosophique, cette vision de la laïcité repose sur une confusion, celle qui consiste à penser que si nos institutions doivent être neutres sur le plan religieux, les individus doivent également l'être. Or, la raison d'être des régimes de laïcité est justement qu'ils ne le sont pas ! Deuxièmement, un régime de laïcité rigide donne lieu à des problèmes pratiques qui résultent de cette confusion philosophique. S'il s'agit d'une erreur que d'attribuer la laïcité aux individus, elle s'applique au premier chef aux membres de la majorité. Quiconque a déjà séjourné en France sait à quel point, malgré la laïcité républicaine qui y prévaut en théorie, les valeurs, traditions et rites de la majorité transparaissent partout, y compris dans le fonctionnement des institutions publiques. Le calendrier de jours fériés est notamment traversé de part en part : on y célèbre des fêtes chrétiennes dont nous avons complètement oublié l'existence au Québec, tels la Pentecôte, l'Ascension et j'en passe ! Y a-t-il là hypocrisie de la part de nos cousins français ? Je ne le pense pas. Ils ne se rendent simplement pas compte qu'il est difficile de faire en sorte que la culture religieuse majoritaire soit neutralisée, et dans la mesure où ils ont été élevés en son sein, ils ne réalisent pas à quel point elle est omniprésente. Ce sont en effet les symboles religieux des autres qui nous frappent le plus. Pour un chrétien, une croix ne jaillira tout simplement pas autant du paysage qu'une kippa ou qu'un voile. Lorsqu'on fait partie de la majorité, l'insistance de laïcité s'appliquera donc forcément davantage aux autres qu'à soi-même. Sous le couvert de la laïcité rigide, c'est en fait le règne tacite des valeurs majoritaires qui est consacré. Le pari québécois. La laïcité ouverte ne commet pas l'erreur philosophique qui consiste à confondre individu et institution. Elle est donc moins encline à engendrer le genre de problème pratique dont cette confusion est la source dans des pays, comme la France, qui ont en théorie opté pour la laïcité rigide. La laïcité ouverte prend pour acquis que nous sommes tous, membres de la majorité comme membres de la minorité, dévots et athées, marqués par nos valeurs et nos convictions. Elle établit un rempart entre individu et institution non pas pour tenter de gommer les identités des individus, pour faire comme si elles n'existaient pas, mais plutôt pour nous protéger contre la tendance que nous reconnaissons en nous-mêmes de vouloir rendre nos propres valeurs hégémoniques. Voilà le pari qu'a fait le Québec. Je pense que l'avenir révélera que c'était le pari gagnant. …php ? Article978. *** Méditez là-dessus, mes chers Français…
  Lire la suite de la discussion sur forumfr.com


265446
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages