Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Cours indivise à perpétuité

Témoignage d'internaute trouvé sur net-iris
Mail  
| 171 lectures | ratingStar_264823_1ratingStar_264823_2ratingStar_264823_3ratingStar_264823_4
Bonjour : il y a quelques mois, j'avais envoyé cette réponse : En dehors d'une convention entre tous les propriétaires de la cour en question, (que l'on appel à tord "cour commune" au lieu de dire "cour en indivision forcée") , il n'est pas autorisé d'y stationner. Seul un arrêt de courte durée est permis (pour décharger les courses, par exemple). Réponse : "" Droits et obligations dans une cour commune. Si une convention écrite a été établie par l'ensemble des propriétaires ayant jouissance d'une cour commune, c'est cette convention qui règle les droits et devoirs de chacun. Au cas contraire, si la cour commune résulte d'un usage ancien (absence de règlement) entre voisins, chacun de ceux-ci a sur la cour commune le droit : De vue ; De partage ; D'écoulement des eaux pluviales ; Court stationnement. Cependant, aucun des propriétaires ne pourra ; Stationner des véhicules ; Édifier des constructions ou apporter dans son immeuble un surplomb de la cour ; Planter des arbres ; Laisser du fumier, des ordures ou déchets de quelque sorte que se soit. L'usage admet que des fleurs ou des plantes vivaces soient semées sur une bordure raisonnable, sans être un droit. Le passage des communautaires s'exercera librement sur tout le sol de la cour ainsi que des cours stationnement mais sans gêner la vue. Pour l'alimentation en eau potable et l'installation de l'assainissement (eaux usées/eaux pluviales) , les canalisations peuvent être creusées dans le sol de la cour, mais les travaux doivent être menés rapidement. En résumé, chaque tenant à la cour peut en user, mais jamais à titre privatif (parking) et sans nuire à l'usage des autres, notamment en y laissant à demeure des animaux hostiles, bruyants ou salissants. Par ailleurs, chacun doit nettoyer au devant de sa façade et contribuer en fonction de celle-ci à la réfection de tout le sol s'il y a lieu. Enfin, les locataires éventuels des immeubles sont tenus au respect de ces règles."" - Tout cela m'a été confirmé par mon notaire et mon géomètre. Pour savoir qui est propriétaire de cette cour, il faut aller au service des hypothèques qui se trouve en générale au centre des impôts de ta ville. C'est le seul document valable pour établir les droits de chacun. Pas la peine d'aller au cadastre ou à la mairie pour obtenir ces infos. Seul ce qui est publié au service des hypothèques est opposable aux tiers. Pour compléter ceci, faite une recherche en tapant : cour en indivision forcée. Cordialement : dom.
  Lire la suite de la discussion sur net-iris.fr


264823
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages