Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Culpabilité après un accident de voiture

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 06/08/10 | Mis en ligne le 19/06/12
Mail  
| 146 lectures | ratingStar_269828_1ratingStar_269828_2ratingStar_269828_3ratingStar_269828_4
Nous avons tous des réactions bizarres après un accident. J'ai eu un jour un accident qui aurait pu être gravissime, j'ai dérapé sur une route mouillée, de nuit, et ai percuté un véhicule de côté ; si mon adversaire n'avait pas eu la bonne démarche pour éviter un choc frontal, il y aurait pu y avoir des morts. Ma première pensée après le crash "Quel dommage que je ne sois pas morte, je vais devoir assumer cela". J'avais mon fils sur le siège arrière, nous n'avions rien ni l'un ni l'autre. Rencontre avec l'autre conducteur, courtois et aimable (j'ai eu beaucoup de chance, son véhicule était très endommagé) constat amiable. Heureusement, je devais aller travailler le lendemain, je n'ai pas eu le temps de réfléchir. Sinon je crois que je serais restée longtemps sans conduire. J'ai dû expliquer à mes collègues pourquoi mon véhicule était tout endommagé. Demander un covoiturage pendant que ma voiture était en réparation. J'ai eu l'explication de cet accident un an plus tard. Quand j'ai eu l'accident, je venais de changer mon train de pneus pour des pneus "low-coast" car mon mari était au chômage à ce moment là. Ils étaient de très mauvaise qualité et étaient fichus au bout d'un an. De là mon accident. Je vais te dire que, jusqu'à cette explication, je me suis posé énormément de questions. Qu'est-ce qui m'avait pris ce jour là. Je n'étais pas fatiguée, je connaissais bien la route, j'étais sur une ligne droite. J'aurais pu tuer mon fils. Je l'entendais hurler derrière : je n'avais pas pensé à tout et alors que j'allais à la rencontre de l'autre conducteur, le chien que nous avions dans la voiture s'était sauvé comme un fou. Mon gosse pleurait après le chien, j'étais à bout de nerfs, et le chien, à ce moment là, je m'en fichais (j'adore les animaux et cela prouve bien que je n'étais pas dans mon état normal). Cette image n'arrêtait pas de m'obséder. J'ai été assureur et ai travaillé dans la gestion de sinistres corporels. Je peux te dire que les réactions lors d'une déclaration d'accident font ressortir que les personnes sont extrêmement et parfois durablement perturbées. Un accident est un choc brutal dans le quotidien et entraîne des conséquences parfois très lourdes. J'ai vu des assurés prendre à la légère un accident responsable corporel alors qu'ils avaient bu, d'autres au contraire culpabilisés à l'extrême car ils avaient égratigné leur portail en manoeuvrant, premier accident en trente ans. Tout va redevenir normal pour toi, tu verras, tu vas t'en remettre, parles-en à quelqu'un si tu veux, mais tu sais, ta réaction est tellement courante… ce qui ne veut pas dire qu'elle soit facile à vivre. Bien à toi.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


269828
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages