Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Cyberdépendance aux jeux en réseau/addiction aux jeux vidéo

Témoignage d'internaute trouvé sur forumfr
Mail  
| 135 lectures | ratingStar_263372_1ratingStar_263372_2ratingStar_263372_3ratingStar_263372_4
Bonjour. Je me présente en-tant que nouvelle victime et en belle voie de guerrison concernant cette invention démoniaque, voici mon histoire. Il faut remonter à presque 2ans (fin 2007) , j'étais en école d'ingénieur (je le suis encore ^^) en 3e année et sportif de haut niveau. Ce fut l'année pour se qualifier aux JO de Pékin, je venais de faire ma plus belle saison à cette époque et ma motivation inébranlable pour atteindre mon but. Au debut de saison un de mes ami et partenaire d'entrainement m'a fait découvrir ce jeu, et j'ai été séduit d'une manière rétissante en raison de mon emploi du temps chargé, mais malgré tout je trouvais un peu de temps pour jouer "pour le fun" histoire de reparler avec mes amis et rien de plus. Vous me direz probablement que rien ne laisse transparaître le profil d'un gamer, le chemin semble propice à une réussite. Mais voila, le sport francais ayant depuis des dizaines d'années une mentalité de perdant car une selection en equipe nationale ou la reconnaissance se merite en grosse partie parce-qu'on plait et pas parce qu'on est bon sur le terrain. (ça ressemble au Foot ? Domenech pires guily trezeguet ? Mais je ne suis pas footeux). L'equipe nationale avait prévu de s'entrainer pendant 2 mois en afrique du sud (on se demande pourquoi aussi loin d'ailleurs ^^) pour éviter le climat hivernal ce qui part d'un très bon esprit. Mais mysterieusement je ne faisais pas parti des invités (2e francais et 25e mondial) , alors que mon entraîneur était en parti responsable de l'organisation. Ce dernier m'ayant prévenu qu'au dernier moment qu'il partait et me laissant seul à moisir parfois à -10°c. Malgré l'énorme désavantage entre moi et les autres francais tant dans l'exposition de la blessure que dans la qualité de l'entraîenement je reste inflexible quant à mon désir de performance et je poursuis mon bonhomme de chemin. Je recevais malgré tout des plans d'entraînement si intensifs qu'au bout de 2 mois je n'avais plus d'energie au point d'être constamment essouflé même pendant les heures de cours !!!! Mais le mental produit une énergie monstrueuse, je me demande encore comment j'ai pu supporter une telle charge de travail et SEUL !!! ET en parallele à cela, je ne suis toujours pas le nolife que vous attendez. Le debut de saison commence et de la meilleure des maniere car ma 1e rentrée se solde par un record régional et donc un record perso explosé sur une épreuve donc de quoi faire peur à la concurrence. (finalement ça paie). Mais voila ce qui devait arriver arriva, la veille d'une compétition importante sur une derniere prise de sensation je me fais une dechirure musculaire malgré des echauffements récurrents et assidus (à -5°c !!!). Et c'est le debut de la descente aux ENFER. Saison FOUTUE, REVES sportifs BRISES, Tant de travail Tant de temps et de sacrifices réduits à néant. Mais pas scolaires me direz vous. A cette période je prévoyais de me marrier avec ma petite amie mais des soucis de santé (début de cancer de l'utérus) ont mis notre couple à rude épreuve mais étant un homme de principe et de coeur malgré le caracterielle sportif mauvais perdant que je suis j'ai décidé de tourner la page sportive et scolaire !!! J'ai sacrifié ma vie pour vivre mon aventure amoureuse pleinement, et sa guérrison fut un franc succes. A ce titre il est théoriquement évident qu'un tel périple franchi renforce notre couple ET BIEN NON !!! Cela s'est terminé par un adultère répétitif. Je me sentais vraiement perdu, désespéré et je n'avais ni de défi ne sens à ma vie ni de principe ou d'honneur. Je haissais la vie et c'est à ce moment précis que je me suis rendu accro à World Of warcraft. J'y passais mes journées au point même de ne plus sortir de chez moi, repas décalées nuit écourtées bref LA TOTALE !!! J'adhérais à un monde sans soucis, sans réel sens, mais je le considérai finalement comme un refuge. J'en ai perdu mon identité au point même de se poser la question "Qui suis-je ? " Une fois l'esprit intégré dans ce monde, je faisais des rêves récurents sur le jeu !!!! Comme si ma conscience avais intégré ce jeu comme le MONDE REEL !!!! En plus de l'utilisation du vocabulaire de gamer digne d'un QI de 50 , on constate en cela la panoplie totale d'un looser. ET JE N'EXAGERE EN RIEN MES PROPOS Car je me base sur des faits, J'en RESTE A ce jour STUPEFAIT dans le mauvais sens du terme, C'est HALLUCIANANT. Et ce manège a duré pendant 6 mois !!!! Résultat des opérations échec sportif mais total, études baffouées (redoublement évident) coeur brisé. Certains se retranchenet derriere la cigarette, d'autres l'alcool, moi en l'occurence j'ai sombré dans ce fléau moderne et pourtant je n'y aurai jamais cru si on m'en parlait quelques années auparavant. Comme quoi tout le monde peut FLANCHER !!!! Pour m'en défaire j'y ai mis à peu près 6 mois supplémentaires quand j'ai réalisé ce que je suis devenu. J'avais Heureusement encore la lucidité de prendre du recul et en fin de compte accepté de me regarder dans une glace. Ce n'est qu'un JEU, ça n'apporte rien, La vie est dehors et non sur un écran. Par la suite j'ai fait la connaissance d'une ancienne sportive SUR LE JEU et ce fut l'élement déclencheur que j'attendais pour avoir la volonté de désinstaller le jeu et enfin me consacrer pleinement à la vie. Entre temps j'ai rencontré un Ancien Champion (Chritian Plaziat) et m'a souvent répéter de "ne Jamais se tromper de combat", "La seule différence entre toi et ton adversaire c'est la peur","tous les schémas doivent être clairs". Mon vécu de sportif et ces dictons m'ont quand même bien aidé à décrocher de cette saloperie. Mes temps de jeu se sont alors réduits, je me suis trouvé de nouveaux challenges et la prise de conscience d'une carriere professionnelle à aboutir et assouvir pour enfin fonder une famille. La vie est faite de défis de choix et de concessions, un simple Oui ou Non peut changer la donne. Et pour les joueurs qui ne parviennent pas à se défaire de ce jeu, persuadez vous que vous en êtes capable car le meilleur psychologue c'est votre conscience ne l'oubliez pas. L'entourage ne vous donnera que des clefs pour y parvenir et le pas sera deja franchi si vous allez vers des gens proches. Au final j'estime les dégats à une année de perdue et qu'une seule car j'ai le chance d'avoir encore la vie devant moi avec la santé et finalement de beaux reste en sport puisque je ne suis toujours pas mort XD. Apres cette terrible épreuve je vibrerai souvent le jour ou mon esprit a bel et bien décroché ce jeu et j'en apprécie d'autant plus la vie, l'air pur le dialogue et les amis. J'espere que ça en aidera plus d'un mais n'oubliez pas qu'il n'existe pas de formules unique pour y parvenir. Trouvez un equilibre de vie et vous dompterez l'addiction. A+++
  Lire la suite de la discussion sur forumfr.com


263372
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages