Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Dans le fil que vous citez, l&#8217

Témoignage d'internaute trouvé sur net-iris
Mail  
| 91 lectures | ratingStar_279360_1ratingStar_279360_2ratingStar_279360_3ratingStar_279360_4
Je suis d’accord avec vous CLEYO dans le fonds. Dans le fil que vous citez, l’auteur du post lui-même s’est retrouvé modéré car hors sujet. Il est vrai que dans ces cas-là, on ne s’y retrouve plus. De même lors de "prises de bec" virulentes (j’avais d’ailleurs répondu un peu violemment moi-même dernièrement en soulignant l’aspect "basse-cour" de certains posts). J’ai envie cependant de relever deux choses dans ce que vous avez écrit : "Il est inutile d’effrayer les internautes avec une PA de tant ". Il s’avère que des personnes payent beaucoup plus. Il ne s’agit pas pour moi d’effrayer mais d’informer simplement. Ensuite, vous parlez d’arguments pseudo juridiques. Si je peux me permettre, c’est très vexant pour des intervenants qui s’appuient sur des informations réelles pour informer. J’ai cru comprendre que les personnes visées (toujours les mêmes dites-vous) , ne s’avancent pas au hasard dans leurs propos. ********** Il faut pouvoir prouver ce que l’on dit afin de fournir des informations les plus fiables possibles. Là on reste dans le domaine du juridique, il m’arrive d’être contredite et de demander bien évidemment à l’intervenant de me prouver ses sources, qui peuvent aussi me servir. C’est très simple, où on obtient un lien, une jurisprudence ou que sais-je, ou on n’a plus de nouvelles ! Maintenant d’un point de vue de ce qu’il faudrait dissocier sans doute, j’ai un exemple très simple que l‘on a vu de nombreuses fois : "J’ai quitté mon domicile, puis-je obliger mes parents à me verser une PA ? " Réponse juridique : Oui, article 203 ou 205 ou 371-2 du code civil etc… etc… Mais : Il faut savoir que les conséquences affectives peuvent être très lourdes. Que vous vous retrouvez parties adverses de vos parents au tribunal. C’est loin d’être un acte anodin, vos parents ne vous le pardonneront peut-être jamais etc… etc… Ce qui sort évidemment de l’aspect juridique mais me semble pourtant nécessaire (voire crucial) point de vue informations à donner. Alors dans ce cas, devons-nous nous abstenir ? On n'a aucune idée, de part et d'autre, de ce qui nous attend réellement dans le cadre d'une procédure d'affaires familiales et tout ce que ça génère. On n'est pas préparé à cela. Il y a quelques mois, un jeune a posté sur NI qu’il regrettait cette action, son père s’est suicidé, il déconseillait la procédure. Il est difficile, je me répète pardon, de ne pas rajouter les aspects moraux et affectifs au juridique dans les affaires familiales. Bien cordialement,
  Lire la suite de la discussion sur net-iris.fr


279360
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages