Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Dépression et refus de me revoir

Témoignage d'internaute trouvé sur sante-az.aufeminin - 08/10/11 | Mis en ligne le 01/04/12
Mail  
| 148 lectures | ratingStar_235057_1ratingStar_235057_2ratingStar_235057_3ratingStar_235057_4
Bonsoir solitude tristesse. Reprise de la conversation de nos récits, de nos témoignages tellement similaires. Tu vois, je ne lui ai pas envoyé de texto depuis le 24, autrement dit dimanche dernier. Le temps passe et cela me permet de prendre un peu de large et de penser de moins en moins à mon amie. Cela est nécessaire pour mon moral qui est bon et notre correspondance ne peux qu'atténuer la souffrance. De son côté, voyant que je ne lui envoie plus de sms, elle s'inquiète de mon silence qui doit lui peser. J'ai reçu depuis plusieurs textos, mais je tiens bon et lui montre que je ne suis pas forcément disponible lorsqu'elle a décidé elle même que je le sois pour elle. Les dépressifs ne demandent pas notre avis et voudraient que l'on soit à leur service quand ils en éprouvent le besoin !! Les écouter, oui, mais nous existons nous aussi. Je vais maintenir ma position et voilà comment elle va dans quelques temps réagir face à la situation. Je la connais et l'expérience des années 2001/2002 m'a servi de leçon. Je t'explique : je décide pour un certain temps de ne plus m'exprimer et de garder le silence. Je m'attends de sa part à recevoir peut-être encore un ou deux texto, puis un jour ou l'autre un coup de téléphone et elle va utiliser une ruse bien réfléchie pour prendre de mes nouvelles, mais tout en faisant comprendre qu'elle me téléphone pour me demander un renseignement ou service quelconque. Tu comprendras que cela lui permet de reprendre le fil de la conversation sans pour autant faire voir qu'elle est inquiète de ne plus recevoir de sms et photos que je lui adressais régulièrement. De mon côté, il va donc falloir que je sois ferme et ne pas m'apitoyer sur ses lamentations à demi cachées. A partir de là, il faudrait que je sois capable de lui dire : stop, c'est fini comme je l'avais fait début 2003, après plusieurs mois de silence de sa part… Je suis content que tu sois positive et je crois que nos conversations respectives et nos 2 histoires similaires nous aident à surmonter nos épreuves. Comme tu le dis si bien, on a du mal à accepter que notre présence soit une source d'angoisse pour le malade. En fait, on a l'impression d'être abandonné du jour au lendemain, dès qu'ils rentrent dans leur état dépressif et l'on ressent beaucoup de peine, de chagrin au quotidien, parce que nous sommes des êtres sensibles ayant de forts sentiments pour notre moitié. Il faudrait que l'on puisse faire notre deuil, et se dire une bonne fois pour toute que cette vie n'est pas faite pour nous et donc que l'on ne peux rien attendre de l'autre pour construire quelque chose ensemble. En ce qui me concerne, il me faut du temps pour réagir et décider que la relation ne peut pas durer pour telle ou telle raison. Je vais devoir pourtant l'envisager et le fait que les jours, les semaines, les mois passent sans la voir permettent de prendre ce recul nécessaire pour stopper une relation qui ne peut aboutir ! Comme tu le dis, la suppression de l'illimité partagé m'a fait beaucoup de mal et lorsque j'ai voulu rétablir cet illimité, les services de chez orange n'ont pas pu donner suite, car mon amie, outre ses 2 enfants qu'elle avait en illimité avec elle, m'a remplacé par sa mère, étant donné que l'on ne peut pas avoir plus de 3 illimités partagés ! Je ne lui en ai pas voulu mais elle a été furieuse que je cherche à savoir pourquoi cet illimité partagé avait été suspendu. Elle a agit consciemment ou inconsciemment et la dépression a fait qu'il lui était impossible de communiquer avec moi. Tu es en haut de l'échelle, et tu passes directement au premier échelon, voire au sol !!! Dur d'accepter cet état de fait et comment ne pas être triste face à une réaction comme celle ci. Pour te consoler, tu fais porter la responsabilité de cette nouvelle situation sur le dos de la dépression. Effectivement, c'est la maladie qui les conditionne à agir de la sorte, car les neurones ne réagissent plus convenablement. D'ou l'importance des antidépresseurs qui rétablissent le circuit mais qui ne font pas non plus des miracles !! D'autre part, lorsqu'elle m'envoie des sms (assez rarement et brefs) , elle s'arrange à me les faire parvenir sur le journal de mon portable et non plus sur l'icône messages comme c'était le cas auparavant et qui t'averti qu'une personne cherche à te joindre. Cela lui permets à quelque part de faire passer inaperçu ses messages pour un temps et ne pas avoir à trop communiquer avec moi !! Ton ami reste évasif sur ses occupations quotidiennes et mon amie réagit de la même façon. Du fait de leur fatigue générale et de leur manque d'intérêt pour des activités quelconques, ils se sentent dévalorisés et ne veulent pas parler de leur passe-temps, qui se résume en fait à pratiquement rien faire dans la journée !! Concernant la sexualité, le manque de libido les handicape très fortement et occasionne une gêne lors des rencontres. C'est d'ailleurs cette absence du désir qui les renferme d'autant plus sur eux mêmes et il dédaignent alors de revoir leur partenaire. Je te dis à bientôt et te souhaite un excellent week-end. Je te fais de gros bisous moi aussi. Au plaisir de te lire.
  Lire la suite de la discussion sur sante-az


235057
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages