Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Depression mal etre plus gout a rien

Témoignage d'internaute trouvé sur forumados - 11/05/11 | Mis en ligne le 09/05/12
Mail  
| 118 lectures | ratingStar_252660_1ratingStar_252660_2ratingStar_252660_3ratingStar_252660_4
Ouais, et une fois la rupture, c'est la goutte d'eau qui fait déborder le vase. Je vais te parler de mon expérience, car je crois que c'est seulement en ayant été confronté à des problèmes et les avoir résolus qu'on peut tenter de résoudre ceux des autres. J'ai été moi-même mal pendant 1-2 ans, une période où mes "amis" m'ont abandonné comme une merde, une vie de famille assez froide et où rentrer chez moi était toujours une peur, la peur de voir ma mère en crise (elle est bipolaire, mais bon là n'est pas précisément le sujet) , une période où j'ai commencé à me renfermer dans un monde noir, solitaire pour me "réfugier", je me suis renfermée sur moi-même, je me mutilais aussi… et forgé une carapace, qui d'ailleurs, même si ça va mieux depuis, il en reste des traces. Je commençais à plus rien faire au collège (je suis en seconde maintenant) , j'ai failli redoubler alors que pourtant, au collège en tout cas, j'étais une bonne élève, je travaillais bien quoi. En fait, ce qui s'est passé, c'est que je me suis découverte une passion pour le Japon ; au début ça comblait un peu le vide qu'il y avait en moi ; j'écoutais la musique, je me fascinait pour leurs styles vestimentaires glauques etc… Mais je me sentais toujours autant inutile et j'étais toujours mal dans ma peau. Ensuite, plus le temps passait, plus je m'accrochais à cette passion ; en même temps j'ai abandonné cet univers noir, j'ai abandonné aussi tout ce qui était "glauque" justement et je me suis dit que je devais me prendre en main, travailler à fond, m'occuper QUE de moi pour réussir mes études et réaliser mes rêves (dont aller au Japon, voyager… des rêves qui sont toujours les miens d'ailleurs) ; et bizarrement j'en avais rien a faire d'être seule ou pas ; j'étais bien, seule. Donc finalement, en conclusion c'est que la meilleure chose sur laquelle compter, c'est ses rêves, il y a que nous-même qui pouvons les réaliser, si on le veut, on peut. Et sache que à 15/16 ans, il y a des bas, c'est sur, mais pense à l'avenir qui sera meilleur ! Bon, mon discours est bien beau, je suis pas sûre que ça peut t'aider tant que ça, mais bon tout ça c'est un déclic, il faut mettre les points sur les i. Le psychologue aussi peut aider, c'est une bonne idée pour se sentir moins seul, pouvoir vider son sac en étant écouté.
  Lire la suite de la discussion sur forum.ados.fr


252660
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages