Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Depuis 3 mois il me trompe, je viens de l'apprendre

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 102 lectures | ratingStar_265484_1ratingStar_265484_2ratingStar_265484_3ratingStar_265484_4
*************************** Oh non Parker, Ce n'est pas du tout ce que je voulais dire. Je pense sincèrement que c'est important pour elle avant tout. Cela fait partie intégrante des relations hommes femmes et qu'il faut bien souvent que tous les paramètres "fonctionne" pour que ça se passe bien. Et encore même quand ça marche on n'a absolument aucune garantie. J'ai abordé ce thème sans mettre de fioritures autour, j'ai un peu de mal, ce sujet est délicat. Mais je pose des constats qui sont basiques. Il se trouve que j'ai eu à aborder ce sujet des relations sexuelles après abus enfant avec plusieurs personnes. 1) Une de mes amies très proche, a été abusée par l'ex petit ami de sa mère étant enfant. Elle en parle peu c'est certain, mais elle a fait un énorme travail là dessus et vit dorénavant une sexualité épanouie. Si la sexualité n'est pas LA priorité absolue et immédiate pour vivre, cela lui a permis néanmoins de réussir ce qui était primordial pour elle dans sa vie. Avoir un mari, avoir des enfants… vivre heureuse avec eux. 2) Une personne de ma famille proche a été violée adolescente. Elle a énormément de mal à en parler et je ne l'ai appris qu'il y a peu de temps alors que cela fait des années qu'elle portait cela en elle sans l'évoquer. Je l'ai su justement lorsque de mon coté je faisais cette terrible dépression et qu'elle m'a soutenue et que nous nous sommes énormément livrées. Il y a encore beaucoup de douleur en elle et pourtant cela fait plusieurs dizaines d'années que c'est arrivé. Mais elle a une vrai sexualité dont elel retire énormément de plaisir et surtout a enfin décidé de voir un psy pour ça. 3) et cette partie est interessante il me semble pour notre amie internaute… Mon ex mari a eu avant que l'on se marie uen relation avec une superbe jeune femme qui avait été abusée enfant. Elle vivait mal la sexualité, n'en retirait aucun plaisir. C'est une fille sublime que j'ai déjà eu l'occasion de rencontrer. Mais elle n'a jamais eu une relation sentiementale stable. Mon ex mari a rompu avec elle justement parce qu'l lui était impossible de continuer à avoir des rapports avec une femme que visiblement cela ne rendait pas heureuse. Il m'a beaucoup parlé de la frustration qu'il avait à ne pas vouloir la faire souffrir mais comment réellement c'était quasi impossible pour lui… il n'envisageait pas de vivre uen vie de couple dans ces conditions. J'ignore si cette magnifique femme est toujours seule. J'ia été vraiment touchée par cette situation. Je pense que personne ne voudrait au fond se retrouver seule… moi-même j'ai beaucoup de mal à le supporter. Aussi je reste persuadée qu'il faut non pas se forcer comme tu le sous-entend, mais essayer de régler le traumatisme initial. J'ai appris dans la destruction de mon mariage qu'on ne peut pas faire porter à son conjoint ses traumas de l'enfance et du passé. On n'en n'a pas le droit… et l'autre peut ne pas le supporter, j'en suis la preuve vivante. Je ne dis pas que c'est juste ou bien. J'ai trouvé ignoble que mon mari me reproche la femme que j'étais à cause aussi de choses de l'enfance. J'aurais aimé qu'il m'aide à m'en sortir… au lieu de cela il a filé. Moi j'aurais pu faire ça pour lui… je ne l'aurais pas abondonné au contraire j'aurais voulu l'aider. Mais je veux juste que les choses soient très claires… Je pense qu'hélas tout le monde n'est pas prêt à cela. Cela ne veut absolument pas dire que je pense que c'est de sa faute. Mon ex mari m'a dit m'avoir prévenu… je n'ai pas entendu Parker. Je n'ai jamais eu la possibilité de le récupérer parce que j'ai négligé certaines choses et un jour il a été trop tard… il ne voulait plus. Ce n'est pas un point non négligeable que de se mettre à la place de l'autre. Si je me mets à la place de notre interlocutrice, si je sais ce qui cloche, je pense que je tente de régler le problème. Ça ne veut absolument pas dire que je méprise en aucune manière ce qu'elle a vécu. J'essaye d'être factuelle Parker.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


265484
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages