Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Déstabilisée : comment réagir face à mon employeur ?

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 118 lectures | ratingStar_261632_1ratingStar_261632_2ratingStar_261632_3ratingStar_261632_4
Bonjour et merci chrystal, Des lectures de mon témoignage mais ta seule réponse, alors merci. Cela m'a fait drôle ta réponse, dans sa formulation, mais je n'ai guère été surprise cependant de ta réponse. En effet, en 2007, lors du recrutement de l'autre secrétaire, j'ai voulu faire un bilan de compétences pour lequel il faut, auparavant, s'entretenir avec un psychologue, et sa réponse au bout de 5 minutes a été sans appel ; elle m'a dit que j'avais à faire à un "ambivalent sécur à tendance schizoîde". Je l'ai donc questionnée à nouveau pour mieux comprendre et elle m'a expliqué qu'il jouait parfois la carte de l'affectif, de la sécurité avec moi (par ex, entre autre, il m'appelle parfois pour me souhaiter ma fête, parfois pour mon anniversaire et m'a laissé des messages sur mon répondeur quand j'étais en arrêt maladie pour savoir si je "n'allais pas trop mal" (j'ai des problèmes sérieux avec ma fille aînée et je me suis parfois confiée à lui, car oui, il sait écouter ou alors il fait très bien semblant). Bref, elle a conclu qu'il m'appréciait certainement en tant que personne, mais qu'il se donnait néanmoins le droit de me faire du mal (tendance schizoîde) car professionnellement, il ne m'a jamais fait de cadeau. C'est sûr que cela me déroute complètement. En même temps, j'ai l'impression d'avoir remonté la pente et d'avoir mieux mené ma barque ces derniers temps professionnellement. Ceci dit, bien sûr, j'ai cherché du travail ailleurs, mais j'ai déjà un âge où on galère malgré une excellente présentation et un soin à ma personne, et puis, parfois, lorsque j'ai un entretien, j'ai le sentiment d'avoir un caractère qui me dessert un peu ces dernières années, alors finalement, je suis encore là, bien que je cherche toujours. Enfin, tu as l'air de t'y connaître un peu en psycho, as-tu des conseils pour me dire comment continuer à "cohabiter" avec ce coco (que je ne vois que 5 heures par semaine environ suite à son association) ? Tu sais, j'ai bien eu conscience d'une grosse dégueulasserie quand j'ai découvert la différence entre nos salaires avec la collègue et la femme de ménage, et c'est aussi ça qui m'a rendu malade, alors j'ai bien pensé aux prudhommes, mais je n'étais pas en état alors j'ai attendu d'aller mieux pour lui faire une lettre en recommandé et vider mon sac. Ce qui a fait qu'il a réajusté mon salaire après. Pour moi, c'était déjà un début de rétablissement de justice… enfin, moi, tous ces mots me font peur, je ne peux pas croire que dans la vie, on puisse tout calculer…
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


261632
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages