Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Détournement de fonds

Témoignage d'internaute trouvé sur net-iris - 22/01/10 | Mis en ligne le 27/04/12
Mail  
| 110 lectures | ratingStar_247536_1ratingStar_247536_2ratingStar_247536_3ratingStar_247536_4
Bonsoir, A la suite de cette discussion, j'ai 2 questions : Une pour Aguero : quand il dit que sa copine (plutôt ex-copine) a intercepté son code confidentiel, ce code était mentionné dans un courrier émanant de la banque et la copine a détourné le courrier ? J'imagine que cela n'est pas neutre ? Une pour les spécialistes de droit pénal : avez-vous connaissance de procédures pour des litiges de ce type, dans lesquelles les banques aient fourni toutes les précisions demandées : Date et heure de la transaction : oui, cela figure nécessairement dans l ? Historique informatique du compte. Fournisseur d'accès dont se sert la banque : là ? Je m'interroge. J'ai eu à traiter il y a quelques mois une affaire de ce type "côté banque". Je travaillais pour un établissement qui fournissait des services un peu spécifiques aux entreprises (je ne peux pas en dire plus, sinon, je serais démasquée). Un client a contesté des commandes de services faites par internet (commandes qui ont fait l'objet de facturation de la part de la banque pour plusieurs milliers d'euros) et a demandé qu'on lui fournisse des informations relatives à la date et à l ? Heure de la commande (ce que nous avons pu faire sans difficultés). Il a également demandé l'adresse IP de l'utilisateur qui avait initié la transaction. Comme j'étais chargé de recueillir des éléments pour faire une réponse à ce client, j'ai relu le contrat qui nous liait au client, j'ai pris contact avec les juristes et les informaticiens de l'entreprise. Résultat : Le contrat contient une clause qui précise que le code d'accès est confidentiel et qu'il est sous la responsabilité du client, que ledit client peut en demander la réinitialisation à tout moment à la banque dans le cas où il estime que ledit code a été divulgué à des tiers (ce que n'avait pas demandé ce client). Les juristes m'ont confirmé que, dans ma réponse, je devais impérativement me référer à cette clause et que la banque n'avait pas d'autres informations à communiquer. Les informaticiens ont pu me fournir un journal des transactions (dates et heures des commandes) ; rien de plus ? Le client demandait l'adresse IP mais elle n'apparaissait pas dans nos historiques. Je précise tout cela car les réponses apportées par les précédents intervenants à la question posée de Aguero me laissent un peu perplexe. Peut-être que la situation que je vous ai exposée est différente du fait que celui qui demandait des justificatifs des transactions était une entreprise. De plus, l'adresse IP de l'ordinateur (même si on parvient à l'obtenir) ne prouve pas l'identité de la personne qui était devant cet ordinateur.
  Lire la suite de la discussion sur net-iris.fr


247536
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages