Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Devenir mère quand on a subi des viols par inceste

Témoignage d'internaute trouvé sur france5
Mail  
| 151 lectures | ratingStar_270904_1ratingStar_270904_2ratingStar_270904_3ratingStar_270904_4
Bonjour, moi aussi je suis bouleversée par l'émission. Mon grand-père paternel et mon père m'ont agressée sexuellement. Il est très difficile d'avoir une bonne estime de soi dans ces cas-là et de faire confiance aux hommes. J'ai eu un déni total jusqu'à mes 16 ans, et tout est remonté avec le début des amourettes d'adolescente. J'ai pu le dire pour mon grand-père mais pas pour mon père, ça c'était à 26 ans… Mes parents sont divorcés depuis très longtemps et cela s'est passé quand on allait chez lui. Ma mère s'en est beaucoup voulu de ne pas l'avoir vu, et c'est dur de vouloir protéger les siens de ça tout en se faisant reconnaître comme victime. Aujourd'hui (34 ans) je vis en couple depuis 5 ans et j'ai 2 filles de 3,5 ans et 3 mois. J'avais avant ma rencontre avec leur père vu un psychiatre qui m'a fait beaucoup de bien, qui m'a notamment fait comprendre que j'avais le droit de souhaiter la mort de mon père dans ma tête et que le pardon se donne mais ne se demande pas. Suivi interrompu par un déménagement et pas repris, mais j'y pense. Je me sens plutôt bien même si je suis un peu frustrée de ne pas avoir porté plainte (incroyable, je travaille pourtant dans la justice !!! ). À vrai dire, l'attente pendant des heures au commissariat pour voir une soi-disant spécialiste de l'inceste, me faire oublier et finalement renvoyer chez moi car "c'est ancien et il y a plus urgent" a été d'une grande violence… j'avais rassemblé mes forces la veille de mes 28 ans, fin de la prescription à l'époque… je suis passée à autre chose mais la nouvelle loi sur la prescription me titille régulièrement… votée le jour de l'anniversaire de mon père, c'est un signe non ? Il faudrait que je voie si mon cas remplit les critères… mais je ne le fais pas. La maternité m'a rendue fière de moi, et mon corps m'a enfin paru utile. Le plus dur c'est les questions de ma fille pour savoir où est son grand-père. Je lui ai dit que j'étais fâchée car il a fait quelque chose de mal et que je ne le voyais plus. J'ai tout de suite précisé qu'elle avait de la chance car elle avait un gentil papa qui la protège et prend soin d'elle. Nous avons des difficultés en tant que couple, mais je tiens à préciser que j'ai une confiance absolue en lui en tant que père. Autre chose que j'ai vécu douloureusement : la rééducation périnéale. Autant je crois trouver normalement désagréable les examens gynécologiques, autant la rééducation a été terrible… je dois démarrer après mon 2ème accouchement et j'ai tout de suite parlé à la sage-femme de mon histoire. Celle-ci m'a rassurée et m'a dit qu'elle faisait de la rééducation non invasive (sans sonde). Comme je le disais, j'ai l'impression d'être assez équilibrée aujourd'hui, mais mon échec de rééducation il y a 3 ans (aucune sensation, passivité totale pendant les séances) m'a vraiment renvoyée en arrière et j'y ai vu l'emprise de mon père. Alors mon défi c'est de réussir cette fois pour me réapproprier mon corps à 100 %. Bon courage à celles qui ont pu vivre ça (ou qui le vivent) et il faut rester convaincue qu'on peut toujours s'en sortir !
  Lire la suite de la discussion sur france5.fr


270904
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages