Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Dsk : une étrange sensation d'amertume

Témoignage d'internaute trouvé sur elle - 05/07/11 | Mis en ligne le 17/04/12
Mail  
| 162 lectures | ratingStar_242973_1ratingStar_242973_2ratingStar_242973_3ratingStar_242973_4
Juste un extrait du chapitre intitulé "Riposte" suite à l'émergence de l'affaire Piroska Nagy (rappel des faits : DSK a une aventure avec une jolie économiste du FMI après lui avoir fait une cour effrénée et le mari tombe sur des mails compromettants) … Après les 3 mesures d'urgence conseillées à DSK par Fouks (un des patrons du "Gang") : 1) tout avouer à sa femme avant que l'affaire ne lui explose à la figure. 2) se tenir à carreau en oubliant son taux d'hormones. 3) prier pour que cette hongroise quitte le + vite possible le FMI (ce qu'elle fera très peu de temps après, avec des indemnités conséquentes en poche, pour ensuite se voir proposer un poste à la Berd, dirigée par J. Lemierre, bon copain de DSK). Il refile le bébé à l'équipe de communicants qui vont organiser "la riposte" (titre du chapitre). Je vous en mets juste qlques extraits : "D'après mon expérience, dans ce type de crise, 3 règles sont essentielles : Plus c'est grave, plus vite il faut rappeler le journaliste pour lui confirmer que la personne mise en cause va s'exprimer. Ensuite, il faut étudier le timing. Selon l'heure, on peut s'arranger pour gagner un peu de temps en distrayant l'enquêteur acharné, de façon à décaler d'un jour ou deux la parution gênante. Du lundi au mercredi, c'est mauvais. En revanche, plus on se rapproche du week-end, moins la pression est forte. Le public ne pense qu'à souffler. Et nous aussi. Dans notre cas, il ne fallait pas bouger. L'article serait sous embargo jusqu'à samedi, un jour neutre côté économie et finance. Troisième règle, il faut organiser un contre-feu. Les grandes agences de lobbying ont toujours un spoiler en réserve, un scoop totalement éloigné du sujet fâcheux, qu'on peut balancer du jour au lendemain pour détourner l'attention du public. En général, il s'agit de scandales liés au monde du show-bizz, de photos compromettantes ou d'une trahison professionnelle. Un exemple de spoiler tout bête ? Chaque fois que vous apprendrez que Madonna ou n'importe quel chanteur ultracélèbre a chanté en play-back lors d'un grand concert, allez vite fureter dans les pages faits divers, une nouvelle croustillante vous y attend. Ça c'est pour un petit scandale. Pour un gros, il n'y a pas de limites… " … "… les hommes politiques, les hauts fonctionnaires, les journalistes proches de DSK ou d'EuroRSCG (NDLR : l'agence de comm qui s'occupe de DSK) , voire les membres du gouvernement, tous ceux qui avaient le moindre poids dans les médias, seraient sollicités pour constituer un bouclier humain autour du sauveur de la gauche… Ils ont répondu présent. D'abord les journaux amis, les titres du groupe Lagardère avec lequel on avait l'habitude d'échanger des tuyaux, le Journal du Dimanche, Paris Match, et même le féminin Elle qui pouvait réaliser un joli portrait d'Anne Sinclair en femme blessée par les rumeurs. On a chois de faire passer un premier papier 2 jours plus tard dans le JDD… ce serait parfait, comme d'habitude. Paris Match prendrait la relève 4 jours plus tard avec une couverture dédiée au couple français le plus amoureux de Washington. Plus c'est gros, mieux ça passe. Ensuite, on aviserait. Surement le Nouvel Obs… De leur côté, des personnages considérables comme J. Claude Trichet de la Banque centrale, Pascal Lamy de l'OCDE ou le président de l'Eurogroupe J. Claude Junker allaient insister sur les qualités du directeur du FMI et les risques que le monde prenait à l'attaquer en plein krach. Puis viendraient les éléphants du PS, qui diraient leur confiance, suivis par les lieutenants de DSK qui introduiraient le doute sur l'origine de cette fuite dans la presse. N'était-ce pas là une vile manoeuvre pour abimer l'image de la France à travers celle de Dominique ? Ensuite, le gouvernement. Là, on ne pouvait pas faire grand-chose. Tout dépendrait de la réaction de Sarkozy"… (DSK, les secrets d'un présidentiable. Cassandre). On ici dans l'affaire Nagy hein, c'est en 2008…
  Lire la suite de la discussion sur elle.fr


242973
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages