Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Echec provoqué ...

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 120 lectures | ratingStar_265608_1ratingStar_265608_2ratingStar_265608_3ratingStar_265608_4
Salut à tout le monde ! Tout d'abord, je tiens à dire que c'est plus ou moins la 1ere fois que je poste sur un forum, donc je ne sais pas réellement par quoi commencer ni la manière dont je dois m'y prendre pour que celui-ci soit le plus compréhensible. De plus, avis aux réticents à la lecture, mon message sera surement long… très long… Merci. Je me lance… mais d'abord je tiens à replacer le contexte… Je suis une personne extrêmement réservé, plutôt froide voir glaciale… vous savez, on a tous une connaissance comme cela, le genre qui ne rit pas alors que tout le monde s'esclaffe de rire, non, juste un timide sourire. Le genre à ne jamais complimenter ni rien ni personne. Tjs dans la retenue. Le genre a seulement avoir oublié d'être humaine. A l'aube de mes 18ans (j'en ai aujourd'hui 26) j'ai rencontré un homme qui n'était qu'un jeune homme à l'époque. Nous avons discuté et je ne sais pourquoi, moi la glaciale moi la sans coeur, il m'a atteint. Évidemment je ne lui ai pas montré. Nous sommes devenus tout de suite très proche. Moi qui ne bavardais jamais voila qu 'avec lui je pouvais discuter des heures des heures jusqu'au petit matin … Ce qui évidemment me faisait peur, très peur … je le fuyais, je l'ai fui durant plus de 7ans, oui vous entendez bien, 7ans à jouer au chat et à la souris. A l'épuiser avec mes non dits, à ne me résigner à ne lui offrir que de l'amitié… alors que je ressentais tellement d'amour pour lui. A chaque fois que je sentais qu'il s'approchait trop prés, que je réalisais a quel point mes sentiments pouvaient être forts, je fuyais, loin très loin… J'ai surement du beaucoup le faire souffrir, j'en ai conscience, il devenait insistant parfois, mais moi fidèle à moi même, je ne voulais rien laisser apparaitre. Évidemment 7ans c'est long, et je ne peux m'étendre sur tous les détails. Mais nous n'avons jamais été un couple je ne l'ai jamais laissé être mon amoureux, mon copains, mon mari, que sais je … j'avais peur de perdre le contrôle, j'avais peur de prendre le risque d'être quitté un jour. Le pire dans tout cela c'est qu'à côté je ne m'amusais pas, pendant tout ce temps, je n'ai fréquenté personne, je n'ai regardé aucun autre homme (bien sur il ne le savait pas tout ça, je restais très évasive sur ce sujet). Un jour, je ne sais pour quelle raison après le décès d 'un proche (l'une de mes meilleurs amies) j'ai un déclic, la vie était courte et nous n'étions pas éternels (c'est maintenant qu'elle percute la femme glaçon) je suis revenu vers lui, mais il était distant, ne répondait pas a mes appels, ect. Un jour vu que j'insistais un peu trop. Il m'annonce qu'il n'a juste pas beaucoup de temps à m'accorder en ce moment tout simplement parce qu'il a rencontré quelqu'un, que c'est sérieux et que d'ailleurs son mariage est prévu dans quelques mois… et qu'il ne comprenait pas mon comportement en ce moment… et que de l'eau avait coulé sous les ponts… Et bam ! ! Moi qui n'est jamais pleuré, ni m'être plainte jusqu'ici, j'ai découvert a 26ans qu'au fond je n'étais qu'une nunuche comme les autres et que moi aussi je pouvais passer des nuits à pleurer dans mon lit.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


265608
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages