Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Elle a été la première région touchée par le séisme d'une ampleur de 6.

Témoignage d'internaute trouvé sur france2 - 18/07/10 | Mis en ligne le 31/07/12
Mail  
| 229 lectures | ratingStar_283664_1ratingStar_283664_2ratingStar_283664_3ratingStar_283664_4
Des Tibétains victimes du tremblement de terre protestent contre la saisie de leurs terres… Un convoi de camions militaires, apportant des vivres pour soulager les victimes du tremblement de terre, roule le long du Plateau de Qinghai au Tibet le 19 avril 2010. Elle a été la première région touchée par le séisme d'une ampleur de 6.9 sur l'échelle de Richter, le 14 avril. (Frederic J. Brown/AFP/Getty Images) Alors qu'ils tentent péniblement de se remettre du tremblement de terre qui a dévasté une grande partie de la région Autonome Tibétaine de Yushu le 14 avril, les Tibétains doivent faire face à une autre menace et défendre leurs biens contre les autorités qui veulent les confisquer au nom de la "reconstruction" de la région sinistrée. Le tremblement de terre qui a secoué la région de Yushu a transformé la ville de Jiegu en un tas de ruines. Près de 100.000 personnes ont été touchées par le séisme. L'agence de presse officielle Xinhua confirme que le Département d'État a approuvé un projet de reconstruction de la région – mais celui-ci ne fait pas l'unanimité dans les populations locales. Un professeur de la ville de Jiegu a raconté à La Grande Époque que les fonctionnaires locaux ont envoyé une deuxième notification pour le plan de reconstruction le 14 juin, laquelle interdit aux habitants toute reconstruction de bâtiments. Les habitants ont répondu en protestant pendant plusieurs jours. Les autorités ont alors mobilisé la police armée et maintiennent depuis une présence dans les rues. Un habitant tibétain raconte que selon le plan de reconstruction, ils ne sont pas autorisés à reconstruire leurs propriétés parce que le gouvernement local a prévu de transformer la région dévastée en attraction touristique. "Nous avons perdu nos maisons, nous avons tout perdu. Le gouvernement ignore nos vrais besoins et fait comme il veut. Nous n'en resterons pas là" , dit-il. Il a indiqué que des milliers de familles de la zone sinistrée se sont jointes à la protestation. Pendant plusieurs jours, des centaines d'entre eux sont allés tous les jours au quartier général du gouvernement régional pour protester contre ce qu'ils estiment être une expulsion pure et simple. "Nous voulons reconstruire nos maisons au même endroit. Cela ne nous dérange pas de le faire doucement, par nous-mêmes" , exprime-t-il.
  Lire la suite de la discussion sur france2.fr


283664
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages