Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Elle m'a tout avoué...

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 19/12/10 | Mis en ligne le 06/05/12
Mail  
| 102 lectures | ratingStar_251271_1ratingStar_251271_2ratingStar_251271_3ratingStar_251271_4
D'où la question : vaut-il mieux être heureux, "conforme", avoir un poste à responsabilité, gagner des sous, posséder une bmw et une villa avec piscine, ne pas se poser de questions, être valorisé par le système, ou être malheureux toute sa vie et se consoler en tablant sur l'éventuel apport qu'on donne à des anonymes que de toutes façons on ne rencontrera jamais ? D'autant que l'alternative n'est pas aussi simple : il y a des gens qui produisent des blockbusters, qui sont adulés par les foules, s'expriment (ou ont le sentiment de le faire) et gagnent des tonnes de ronds… J'étais mieux il y a quelque temps. J'écrivais. Mais là, je coince. Me suis attaqué à du lourd, un gros morceau, énorme même (de nombreux extraits traînent dans le forum écriture, pour peu qu'on veuille se donner la peine de les chercher). Cela se passe en Allemagne, pendant la montée du nazisme. Le problème est que jusqu'à présent je savais quoi écrire. Mais certaines choses que j'ai prévues de mettre en place ne sont pas compatibles avec d'autres. Des histoires d'âge, de "parcours"… J'avais prévu de faire entrer mes personnages dans la SS, puis les Einsatzkommandos, et pour diverses raisons, c'est faisable mais à condition que ceci, que cela, disons toutes sortes de paramètres que je n'arrive pas forcément à concilier. Détestant écrire pour effacer ensuite, ne sachant pas comment avancer, j'ai mis de côté le roman, je me consacre plus à mes créations graphiques : … Mais ce roman mort-né me pèse sur les bras, je ne peux rien en faire et c'est une véritable souffrance de le savoir en rade. Les heures que je consacrais à faire avancer cette histoire, je ne sais plus quoi en faire. Démotivé, découragé, atteint dans mes oeuvres vives, dans ma fierté, dans ma confiance en moi, je me sens diminué, voire fini. Mon roman me soutenait, me donnait un but. Mais là, je me vois dépassé par ce que j'ai entrepris. Qui plus est, le spectre de la misère se rapproche à grands pas. Il fait froid, il pleut, je n'arrive pas à me chauffer, je me réfugie dans mon lit, autant pour avoir chaud que parce que tout me parait absurde. Fuite dans le sommeil. Repli sur soi. Tu comprends ? Chaque fois que je mets le nez dehors, je trouve le monde un peu plus hostile que la fois d'avant. Frime, sourires carnassiers des jolies nanas qui jouent la provoc mais sont prêtes à jeter qui les regarde trop, gueule agressive des petits mecs, seuls ou en bande, cruauté impitoyable du système qui ne te connaît que si tu portes les fringues à la mode et si tu as du fric… Strass, lumières, ambiance festive qui masque mal l'opération commerciale, et des gens pour qui cette fête se réduit à se procurer le dernier portable à la mode, épater les collègues de bureau, faire mieux que les voisin… Détestable. Vide, vide, vide. Films vides, romans vides, têtes vides, mais remplies de lieux communs. Individus clonés, tous sortis du même moule, mais persuadés d'avoir un "look à eux"… Moi, je n'ai envie de rien pour Noël. Rien de rien. Si, d'inspiration, mais personne ne peut m'acheter de l'inspiration. De confiance en moi aussi, mais idem, ça ne s'achète pas. De réparation, mais ça, on n'est pas rendus. Enfin, je pourrais continuer longtemps, mais j'en ai déjà assez dit, pour qui est assez intelligent, et sait lire entre les lignes. Ubik.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


251271
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages