Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

En procédure de divorce, j'ai un mari violent

Témoignage d'internaute trouvé sur femmeactuelle
Mail  
| 122 lectures | ratingStar_269584_1ratingStar_269584_2ratingStar_269584_3ratingStar_269584_4
Bon alors… fais constater tes coups par le médecin et à la gendarmerie et porte plainte… ensuite fuis en avertissant la gendarmerie que tu sauves tes fesses… que tu ne quittes pas le domicile conjugual hein… ensuite demande à ton avocat de faire fissa c'est à dire de demander un référé… afin que tu arrives en vie jusqu'à ton divorce.. C'est à dire l'éjection pure et simple du monsieur indélicat vers des enfers plus cléments… ou bien ton placement momentané dans un autre logement à ses frais… non mais… je connais encore un peu la loi..s'il cogne c'est lui qui paye ou bien il part… faut rester réaliste tout de même… il croit quoi lui… hein..bon à part ça… reste avec nous ma belle… Les violences faites aux femmes. "Dominique Fougeyrollas est chercheuse au CNRS, et Annie Lechenet, administratrice de la Fédération nationale solidarité femmes. Ces écrits sont d'elles.En 2007, 166 femmes ont été tuées par leur mari. Comment est-ce encore possible ? Annie Lechenet. Il y a quelques années, on parlait seulement de quelques dizaines de femmes mortes sous les coups de leur conjoint. La reconnaissance officielle se rapproche un peu plus de la réalité. Mais ces chiffres nous ont toujours paru bas. Pendant des siècles, il a existé une tolérance sociale de ces violences envers les femmes. Aujourd'hui, la société s'étonne. Il faut savoir que plus de la moitié de ces homicides interviennent après la séparation, comme l'a montré l'étude Psychosociologie du crime passionnel (1). Les hommes tuent après la séparation, ce qui serait, semble-t-il, une façon de garder leur femme, qu'elle ne soit pas indépendante ou appartienne à un autre.Pourquoi seulement 9 % des femmes portent plainte ? Annie Lechenet. Il est toujours compliqué de porter plainte, cela signifie déposer une plainte nominale contre son conjoint. Elles ont peur que ce soit pire, il y a beaucoup de pression. Il y a aussi des efforts à faire du côté de la formation de la police pour que les femmes soient mieux reçues dans les commissariats. Souvent, la police incite les femmes à ne déposer qu'une main courante, qui peut-être retirée plus facilement. Elles hésitent ensuite à aller jusqu'à la plainte. Dominique Fougeyrollas. Cette question est complexe. L'effet de l'enquête Enveff (2) qui nous avait le plus impressionnés était le nombre de personnes qui nous parlaient pour la première fois. Les femmes qui subissent des violences de la part de leur conjoint sont dans l'opprobre social. Il ne faut pas accuser ces femmes de ne pas porter plainte. La société n'est pas à l'écoute de leur situation, parce qu'elle est insupportable et en écart avec nos principes.Outre les campagnes de sensibilisation comme celle lancée ces jours-ci, que pourraient faire les pouvoirs publics contre les violences faites aux femmes.Dominique Fougeyrollas. Il est important qu'ils fassent régulièrement des campagnes. Au-delà, il est illusoire de rester sur les sanctions pénales, puisque les femmes ne portent pas plainte. Et même quand elles le font, il y a une incapacité à faire appliquer les lois, comme celle contre le harcèlement au travail. En outre le fait qu'il faille à tout prix avoir un certificat médical dissuade beaucoup de femmes à porter plainte quand la maltraitance est seulement le mot me fait rire seulement psychologique… je parle aussi du mari qui a embauché sa femme et qui l'humilie devant ses collègues… ou devant ses proches…" Tiens notre main on t'aidera à te défendre… et bizouxxx bien affectueux de GILDAAS et VERLAINE !!! Et même si tu n'as pas trop de sous… l'aide juridictionelle existe… sers t'en !!! Et notre MP aussi existe sers t'en aussi…
  Lire la suite de la discussion sur femmeactuelle.fr


269584
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages