Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

En quête de son enfant intérieur

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 26/11/10 | Mis en ligne le 02/05/12
Mail  
| 177 lectures | ratingStar_249453_1ratingStar_249453_2ratingStar_249453_3ratingStar_249453_4
Bonsoir Winona, Je ne parlerai pas de réussite. Grâce à la sophrologie et à la personne qui m'accompagne dans cette voie, je me suis crée une sorte de boîte à outils dans laquelle j'y mets des modes de pensées respectueuses, des signes de tendresse que je m'adresse assez régulièrement dans des contextes multiples… Il y avait des blessures personnelles, des émotions enfouies depuis fort longtemps… C'est ainsi que des périodes douloureuses sont apparues sous des signes divers : anxiété, angoisse, maux divers + ou - denses, maladies…N'étant pas prête à les prendre en considération, j'ai usé de stratégies d'évitement jusqu'au jour où il y a eu une importante fêlure interne qui a nécessité du repos… assez conséquent en 2 reprises. Ce temps d'éloignement m'a permis de mesurer les traces laissées dans mon histoire personnelle. J'ai appris à m'occuper de moi, à être dans la bienveillance vis-à-vis de ma petite fille intérieure tout en lui fixant des limites et d'être pour elle un parent attentionné qui a une discipline. Concrètement, je lui parle, reconnais ses périodes de peine, de tristesse, la sollicite quand la joie manque à mon côté "adulte". J'essaye d'entretenir ce regard d'émerveillement, ce regard d'enfant qui est ma petite flamme intérieure. Ma petite fille intérieure a besoin, parfois, d'être rassurée pour que je puisse avancer dans ma vie d' "adulte", d'être cadrée aussi pour ne pas partir dans des interprétations à tout va. Ses envies soudaines, ses délires… , j'en tiens compte jusque dans une certaine mesure. Ce sont des démarches de pensées et de fonctionnements qui m'ont demandées de l'entraînement… et du temps. Puis, une libération a pointé le bout de son nez et là, il y a eu un début de limpidité émotionnelle et un début de lâcher prise, tous deux fragiles mais vivants !! Prendre en considération ses souffrances et ne pas les nier est essentiel, je trouve. Pendre le temps de sympathiser avec nos deux entités est un joli voyage de vie pour être en tête à tête avec soi-même et plus ouvert à autrui et au monde. Voili, voilà. Je te souhaite de naviguer dans des eaux cristallines, apaisantes et vivifiantes.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


249453
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages