Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Epad qui va être président ?

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 215 lectures | ratingStar_260145_1ratingStar_260145_2ratingStar_260145_3ratingStar_260145_4
"Et maintenant, le casse-tête commence. Jean Sarkozy l'a annoncé jeudi soir, il ne brigue plus la présidence du conseil d'administration de l'Epad. Qui donc pour le remplacer ? Le président de l'Établissement public d'aménagement de La Défense (Epad) est élu parmi et par les membres de son conseil d'administration, composé comme suit : 18 administrateurs, dont 9 représentants de l'État (1) et 9 représentants des collectivités locales impliquées (2). Le rapport de force assurait la victoire au jeune - 23 ans - conseiller général des Hauts-de-Seine, lors du vote prévu le 4 décembre prochain. Suite à sa défection, il ne reste aujourd'hui qu' un candidat officiellement déclaré : le maire PCF de Nanterre Patrick Jarry, soutenu par toute la gauche francilienne, du maire de Paris Bertrand Delanoë au président du conseil régional d'Île-de-France Jean-Paul Huchon. Sauf qu'en plus de ne pas avoir l'arithmétique pour lui, Patrick Jarry voit le gouvernement monter au créneau pour ne pas laisser faire. Vendredi matin, Benoist Apparu, secrétaire d'État au logement, dont l'Epad est sous la tutelle, rappelle ainsi : "La tradition, c'est qu'on choisisse le président parmi les représentants élus du département pour ne pas favoriser les communes. Or aucun des deux représentants du département (Jean Sarkozy, élu vendredi matin, et Patrick Devedjian) ne sera candidat." S'il en conclut que plusieurs options "sont ouvertes pour la succession de Patrick Devedjian" (qui préside l'Epad depuis 2007 et est frappé par la limite d'âge de 65 ans) , Apparu réduit de fait le champ des possibles : exit la candidature de Patrick Jarry, mais aussi les candidatures putatives de Joëlle Ceccaldi-Raynaud et Jacques Kossowskides, respectivement maires (UMP) de Puteaux et Courbevoie. Benoist Apparu suggère donc qu'un des neuf administrateurs représentants de l'État assure la présidence "pendant la période transitoire jusqu'à la fusion". En effet, le conseil général des Hauts-de-Seine a approuvé vendredi le projet de décret prévoyant qu'au 1er janvier 2010, l'Epad fusionnera avec l'Établissement public d'aménagement Seine-Arche (Epasa) , chargé d'urbaniser une partie de la ville voisine de Nanterre. Un haut fonctionnaire à la tête de l'Epad ? Et selon Le Monde, Jean-Marc Michel, haut fonctionnaire nommé par le ministère de l'Écologie il y a plusieurs mois, fait figure de candidat le mieux placé pour assurer le fameux intérim évoqué par Apparu. Pascal Buchet, conseiller général et responsable du PS des Hauts-de-Seine, ne l'entend pas ainsi, lui qui estime que la présidence de l'Epad doit revenir aux maires des communes concernées par le périmètre du quartier d'affaires. "Rien n'est réglé avec la reculade de Nicolas et Jean Sarkozy puisque la question du devenir de La Défense, premier quartier d'affaires européen, reste entière et nous ne voulons pas que l'État UMP impose ses choix aux élus locaux contre leur volonté et celle des habitants", affirme le maire de Fontenay-aux-Roses. Si l'on considère l'énergie dépensée par l'opposition pour faire reculer Jean Sarkozy, la majorité va avoir du mal à composer sans elle. (1) Neuf membres représentant l'Etat désignés à raison d'un membre par chacun des ministres chargés respectivement de l'urbanisme, des transports, de l'aménagement du territoire, du logement, de l'économie, du budget, de l'industrie, des collectivités locales et de la culture, selon le décret qui régit l'Epad . (2) Deux représentants du département des Hauts-de-Seine désignés en son sein par le conseil général, un représentant de la ville de Paris désigné par le conseil de Paris, un représentant de chacune des communes de Courbevoie, Nanterre et Puteaux désigné par les conseils municipaux, un représentant du Syndicat des transports d'Ile-de-France désigné par le conseil d'administration de cet organisme, un représentant de la chambre de commerce et d'industrie de Paris désigné par le conseil d'administration de la compagnie et un représentant de la région d'Ile-de-France désigné en son sein par le conseil régional, stipule le décret qui régit l'Epad . "
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


260145
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages