Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Estime de soi ,par soi ou par les autres?

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 132 lectures | ratingStar_259345_1ratingStar_259345_2ratingStar_259345_3ratingStar_259345_4
Cher (e) s'internautes, L'attention que vous portez à cette question me touche beaucoup. D'autant plus quand j'analyse la profondeur de vos commentaires et le positionnement que vous y mettez . C'est pourquoi, je relance ce sondage qui, à la fois, nous departagera et nous construira une réponse admissible par tous. Personnellement, je considére que l'estime de soi se construit autant par soi que par les autres car l'image que j'ai de moi est aussi bien le produit d'un travail individuel que d'une perception sociale. Je m'explique : L'estime de soi est en fonction des autres car. -sans heritage génetique (fruit d'un acquis social) ,nous ne serions ni humain (dotés d'une intelligence supérieure à celle de l'animal) ni potiellement talentueux (artiste, haut potentiel etc..). -sans héritage culturel (fruit d'un construit social) ,nous ne pourrions ni communiquer avec les autres (francais, anglais etc..) ni penser avec nous même (le language étant l'instrument moteur pour agir sur soi). -sans nos parents, nous ne serions ni mis au monde ni existant (la mere et le pére étant un modéle de référence par lequel nous construisons la dimension affective de notre estime de soi). -sans l'ecole, nous ne serions ni instruits ni inscrits socialement (l'ecole étant le modele de référence par lequel nous construisons la dimension cognitive de notre estime de soi). -sons notre entourage, nous ne serions ni orientés si organisés socialement (notre entourage étant le modéle de référence par lequel nous construisons la dimension conative de notre estime de soi). L'estime de soi se construit aussi par soi car. -sans notre histoire personnelle, la vie n'aurait pas de couleurs, de saveurs, de différences et donc pas d'estime de soi (il existerait seulement l'estime d'une humanité). -sans notre pensée et sentiment propre, l'existance n'aurait pas de sens, d'intensité ou d'estime. (notre estime de soi serait un acquis de soi). -sans nos actions (refelexions, production languagiére, actes moteurs) ,notre individualité ne s'exprimerait pas . L'autre et soi sont intrinsequement liés et dépendant l'un de l'autre. Ignorer l'autre c'est ignorer une partie de soi et ignorer une partie de soi c'est ignorer l'autre . Penser et agir plus par soi que par les autres est typiquement culturel, pour ne pas dire typiquement européen : croire que la compétion, la concurence sauvage et l'élitisme sont un reméde à une humanité souffrante. Penser et agir plus par les autres que par soi est egalement typiquement culturel et propre aux pays prosociaux (ou le partage prime sur l'avantage). Ce qui est contradictoire chez certaines personnes et certains pays c'est qu'il se croient l'inverse de ce qu'il sont en réalité. Exemple : -La france est le pays où le systéme social est le plus avancé alors qu'il est gouverné par la droite ! -Littleange dit que l'estime de soi passe avant tout par soi alors que son language, sa facon d'ecrire et de communiquer est d'abord et avant tout le fruit d'un construit social. Pour répondre à ta question littleange "comment pourraient-ils nous estimer si nous ne l'avons pas envers nous-même ? " Comment pourrais tu t'estimer si les autres (parents, entourage, société, science) ne te donnaient pas l'occasion de le faire . Comment sais tu que tu es intelligente si tu n'as pas de diplôme reconnu socialement ? Comment estimes tu ta générosité si les autres ne te la confirment pas ? Comment estimes tu ton humanisme si tu ne sais pas qu'autour de toi il y a des gens malseins et violents. Comment peux tu parler du Soi, si les autres n'existent pas ! Sans l'autre pour te comparer, tu n'es qu'un humain lambda . Sans l'autre, tu ne seras jamais toi et sans toi, tu seras toujours l'autre. Des réactions où l'on estime mon avis et celui des autres sont attendues …
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


259345
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages