Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Et c'est ce que je veux dire

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 15/05/10 | Mis en ligne le 19/07/12
Mail  
| 125 lectures | ratingStar_277668_1ratingStar_277668_2ratingStar_277668_3ratingStar_277668_4
Aurelia, Je suis BM avant d'être EX, j'ai vécu une situation particulière puisque mon "mari" avait 2 exs, donc je connais la place de la BM dans le couple. Je ne dis pas qu'elle ne doit pas avoir sa place (place donnée par le père, certes, mais aussi par la mère parce que si la mère rejette en bloc la BM, alors ce n'est pas gagné pour la BM auprès des enfants) , je dis simplement que la BM doit respecter le fait qu'elle n'est pas la mère des enfants et qu'en ce sens, il y a des choses qu'elle ne doit pas/peut pas faire forcément avec eux. Quand ton compagnon est au tribunal, il passe devant le juge avec son ex, tu n'y es pas conviée puisque "officiellement" tu n'appartiens pas au couple parental. Et c'est ce que je veux dire : il y a couple parental et couple amoureux. Je ne reproche pas à la BM de mes enfants de s'occuper d'eux, elle est sans doute très gentille puisque mes fils lui font des câlins, et j'en suis contente pour eux, tout comme je suis contente qu'elle leur prépare à manger quand le père est absent et qu'elle s'occupe d'eux. Mais, il y a des choses que la BM doit aussi savoir respecter, en tant qu'être humain justement, et elle doit apprendre à se positionner par rapport à l'éducation des enfants : oui, elle vit chez elle et peut et doit fixer ses propres règles dans sa maison, oui, elle doit pouvoir attendre du respect de ses BF (si mes enfants parlaient mal d'elle, je les reprendrais, alors que c'est pour elle que j'ai été quittée MAIS surtout parce qu'ils doivent respecter les adultes) , et oui, la mère n'a pas à intervenir sur ce qui se passe sous le toit de la BM. MAIS, je ne suis pas d'accord quand je lis que la BM doit assumer l'éducation des enfants ! NON, elle ne le doit pas, et là, c'est encore la BM que j'ai été qui parle : L'éducation appartient au père et à la mère. La BM est une tierce personne qui intervient comme un adulte référent, qui doit veiller au bon déroulement d'une journée (par exemple) en l'absence du père, en appliquant les principes éducatifs du père et non les siens à elle (exemple : la BM met une fessée à l'enfant alors que le père est contre : elle ne respecte pas le principe éducatif du père qui lui, aurait simplement mis son enfant au coin = elle outrepasse sa fonction d'adulte référent) Que pensera le père du fait que son enfant n'a pas été traité comme il le désire ? Il y aura forcément tension entre la BM et lui, et ce n'est pas ce que les 2 souhaitent. Donc, le mieux pour la BM est de respecter le principe éducatif du père. La BM, tout comme je l'ai été, je la classe dans la catégorie des personnes qui doit agir en fonction de la demande du père, selon les principes du père, au même titre qu'une nourrice, par exemple. Quand j'avais mes BF, je les élevais en respectant les décisions prises par leur père même si ces décisions n'étaient pas en adéquation avec ma façon de voir l'éducation (je lui soumettais des idées, j'argumentais, mais la décision finale ne m'a jamais appartenue). Quand j'ai eu mes enfants, si je n'étais pas d'accord avec leur père (quand nous étions mariés) , je le faisais savoir, là, parce qu'il s'agissait de MES enfants. Et oui, mes enfants ont reçu une éducation différente de mes BF justement parce que j'avais mon mot à dire sur MES enfants mais pas sur ceux de mon compagnon. Et si mes BF étaient étonnés de cette différence éducative, il était simple de leur signifier la différence : 1. Je ne suis que votre BM, donc j'applique pour vous ce que votre père me demande parce que je ne peux pas faire autrement, oui, j'ai essayé de le convaincre d'agir différemment, mais, non, il veut que j'applique SA décision. Et sur ce plan, c'est généralement leur père qui leur disait "votre BM agit comme ça à ma demande" 2. Je suis la mère de mes enfants, donc j'ai le choix de refuser le principe éducatif que votre père me propose. Mes BF ont toujours compris cette différence : ils ont une mère et un père qui sont ce qu'ils sont et tels qu'ils sont, ce sont eux qui ont l'autorité parentale, et la BM ne peux pas s'opposer à leurs décisions. Oui, cele peut paraitre injuste, mais c'est comme ça. D'où la nuance entre BM et mère. D'ailleurs Shal le dit très bien. Citation : Et dire non si je juge que je n'ai pas à dire oui à une chose dont je sais que les parents sont contre. On n'est tout de même pas des cruches, et pour la plupart on est des mères aussi. Effectivement, une BM n'est pas une cruche, elle doit savoir comment réagir en fonction de la réaction que son compagnon aurait s'il était présent au moment de la bêtise… et dans l'absolu, en tant que BM, j'ai toujours pensé ainsi. Et pour geg, et bien je continue de penser que sa réaction est normale, en-dehors de sa souffrance d'avoir été quittée, et qu'elle est en droit de s'interroger sur la place de la BM, que ce soit celle pour qui elle a été quittée ou non…
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


277668
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages