Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Et sa relation extra conjugale remontait à il y a 5 ans.

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 187 lectures | ratingStar_278504_1ratingStar_278504_2ratingStar_278504_3ratingStar_278504_4
Bonsoir, Je te répond en apportant mon témoignage. Avec mon mari, on est dans les 45 ans et nous nous sommes connus jeunes, à peine + 20 ans. Et sa relation extra conjugale remontait à il y a 5 ans. Je sais que ce n'était pas un passage, et sa maîtresse ainsi que son mari évoluaient dans un de nos cercles sociaux, et pour simplifier, nos enfants se connaissent, je m'occupais même pendant un temps leurs enfants dans mes activités associatives. Je reconnais volontier que c'est une femme pas mal, qui a un certain profondeur dans ses réflexions et ses manières d'être. Après tout, je sais que mon mari ne me trompe pas pour quelqu'un sans valeur, mais ça complique aussi des choses, car il y a forcément un supplément d'âme dans leur relation, et pas seulement une histoire grossière sans lendemain, je sais aussi qu'il pourra tout à fait être heureux avec. Comme tu as sans doute deviné, c'est une relation qui ne peut pas s'arrêter au jour du lendemain, avec le lot de souffrance pour tout le monde, et je crois être obtective quand, avec le recul, je dis que moi beaucoup plus que mon mari et sa maîtresse, avec cette solitude, cet sentiment d'injustice, mélangé à une certaine culpabilité, oui, je m'en voulais un moment de sombrer, de ne pas libérer mon mari, d'être moins attentive à nos enfants, même si je sais que je n'ai pas cherché, que si la responsabilité est partagée, la mienne serait moins de 50% en tout cas… Pour sa part, mon mari n'a jamais envisagé de me quitter, mais n'arrivait pas non plus à stopper d'un coup sa relation, je comprends que ça ne se fait pas en claquant des doigts… Je trouve même inhumain de le faire, je suis peut-être bizarre, mais je ne pourrais pas continuer avec un homme qui se comporte en gougeat avec une autre femme. Ce n'est pas pour autant que j'accepte sans rien dire, car je pense que comme en tout, qui ne dit mot consente, et je ne suis pas douée pour une relation à 3 , dans ce cas c'était même à 4, trop compliquée, trop de souffrance. En plus, si j'accepte, j'aurais l'impression d'être aussi complice du malheur de l'autre famille, que je connais également. Mon mari était conscient que la situation ne pourrait pas durer éternellement, mais était incapable de prendre une décision, je ne le traiterai pas de lâche, car quand tout se sait par les 4 protagonistes, ce n'était pas facile, alors pas facile du tout de le vivre… Une chose est sûre, il reste toujours un lien indescriptible qui nous lie, à un moment, je pensais qu'il n'était pas assez fort pour nous permettre de continuer ensemble, mais au moins pour se souhaiter du bonheur, même avec d'autres. J'ai mis tout mon énergie pour préparer notre séparation, j'ai réactivé mes réseaux sociaux, me suis investie dans de la formation et du boulot, repris en main le suivi des études de nos enfants. J'étais même prête dans la tête que mes enfants pourraient vivre avec leurs pères à leur adolescence s'ils en ont besoin. Résultat, aussi surprenant que cela a pu être, c'est en se poussant jusqu'au bout de notre logique de se séparer qu'on s'est rendu compte de notre réelle envie d'être ensemble sans fausse contrainte. Il a arrêté sa relation, et nous continuons notre chemin de vie ensemble. Citation : Comment vivre tout cela ? Ne rien dire ? Attendre stoïquement ? Il faudra peut-être vivre tout cela, mais pas que cela, quelque soit l'issue de votre histoire, tu ressentiras peut-être le besoin de vivre autrement, de faire d'autre découvert avec ton mari ou quelque d'autre, pourquoi ne pas mettre tes énergies aux services de ta personne, le bonheur d'être toi même bénéficiera à ceux que tu aimes. Et je pense sincèrement qu'il nous appartient de dire à l'autre ce qu'on ne saura pas supporter, et l'attente pourrait être bénéfique si elle est active. Bon courage à toi surtout, pour avoir vécu une situation similaire, je pense que je ne la souhaiterais à personne. Julie.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


278504
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages