Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Garde alternee danger!!!! - le soir 3 - les journaux télévisés de france 3

Témoignage d'internaute trouvé sur france3
Mail  
| 119 lectures | ratingStar_260652_1ratingStar_260652_2ratingStar_260652_3ratingStar_260652_4
Tout d'abord pour bien appuyer mon avis, je tiens à souligner que pour moi la formule idéale, celà reste quand même un couple parental, uni et amoureux qui élève ses enfants. Ce ne sont bien sûr que mes valeurs et mes idéaux. La réalité, en tout cas de mon expérience, puisque j'ai quitté la maman de mes enfants, c'est que on ne peut malheureusement pas toujours vivre seulement en fonction de ses idéaux. En tout cas dans le domaine de l'Amour, je n'ai pas su ou voulu tricher pour faire semblant de respecter ces idéaux. Donc quoiqu'il en soit, du regard des enfants, aucune organisation de séparation ne sera idéale. Mais à défaut d'idéaux, essayons de choisir le moins mauvais. Le cas de décès d'un des parents dont tu fais allusion nous transporte à mon avis dans un autre cas, très particulier, où un des deux parents, père ou mère, ne peut plus assurer un quelconque rôle vis à vis de ses bébés. Si ce n'est dans le domaine de leur fantasme, ce qui ne doit pas être si anodin j'imagine, mais je ne suis bien sûr pas psychiatre pour prétendre développer ce sujet. L'organisation de la vie des enfants est alors tellement éloignée du cas d'une séparation que ça me semble un peu extrême pour faire la moindre analogie. Dans l'appellation que je fais de résidence alternée 50-50, le 50-50 désigne le temps passé avec l'un et l'autre des parents, je ne remets pas en cause le rôle que chacun tient. Avec chacun de ses parents, un enfant n'a t'il pas plus besoin de moments que de temps ? Et ma réflexion m'amène à réfléchir sur la nature de ces moments. Dans le moins mauvais des cas, la présence de la maman de façon plus quotidienne, sans exclure le papa pendant de longues périodes (en ce qui me concerne 4 jours sans mes bébés c'est très très très long, donc deux semaines ça me semble une période vraiment longue) ne peut elle pas être privilégiée ? Les réflexions portant sur le prolongement de la vie intra-utérine, sur ce rapport fusionnel de 9 mois entre maman et bébé qui ne devrait pas être bouleversé trop rapidement après la naissance, me parlent quand même beaucoup. Y compris à propos de la reprise du travail de la maman après quelques courts mois (hors sujet je sais). Et pourtant je peux t'assurer que mes rapports avec mes enfants sont excellents et que je ne souhaite pas me "désister", excsusez l'expression, de mon rôle parce que je ne les vois pas 1 jour sur deux (ramenés sur une période mensuelle bien sûr). Tu parles d'égalité dans la société. Je passe pour les races, les classes sociales, celà tombe sous le sens. En ce qui concerne les hommes et les femmes, bien sûr que nous sommes égaux. Nous avons les mêmes droits, les mêmes devoirs, mais être égal ne signifie pas être identique. Sans vouloir donner le moindre exemple, on tomberait vite dans la caricature. Mais ce sont cette différence et cette complémentarité qui permettent que les choses tournent plus ou moins rond. A vouloir assumer tous les rôles de l'autre à mi-temps, ne risque t'on pas d'aller droit dans le mur ? En ce qui concerne les enfants, je me pose les mêmes questions. C'est parce que chaque parent donnera le meilleur de ce qu'il a pour l'enfant, que celui ci se développera pas trop mal. Alterner une "garde" n'est ce pas avant tout partager une éducation, et non pas du temps ? C'est pour ça que cette idée de partage du temps à 50-50 me parait pour le moment ne pas répondre au mieux aux besoins de nos enfants. PS : dans cette même idée, que ce soit bien clair, je trouve que ne laisser que 4 jours par mois à un père pour construire sa relation avec ses enfants reste absolument hallucinant. PS2: derrière mes réflexions très personnelles, nulle envie de ma part d'imposer une pensée. Ces réflexions découlent, vous vous en doutez, des difficultés que je rencontre moi aussi dans cette organisation. Je prendrai le temps dans un prochain post de vous parler succintement de celles ci, et du moins pire que je souhaiterais.
  Lire la suite de la discussion sur france3.fr


260652
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages