Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Harceleur tenace : que dit la loi ?

Témoignage d'internaute trouvé sur net-iris
Mail  
| 166 lectures | ratingStar_272873_1ratingStar_272873_2ratingStar_272873_3ratingStar_272873_4
Bonjour, L'histoire est un peu compliquée, aussi vais-je devoir présenter les personnages. Il y a d'abord ma compagne, que l'on appellera A. Nous sommes ensemble depuis quelques temps, mais auparavant, elle était en couple avec B, et s'est séparée de lui plusieurs mois avant le début de notre relation. A et B fréquentaient tous deux le même forum sur Internet (forum que je fréquente moi-même sporadiquement) , et B était très "copain" avec C. En fait, on pourrait même dire que C'idolâtrait B. Quand A s'est séparée de B, C'est devenu extrêmement agressif. Il a inondé le forum en question d'insultes à l'égard de ma compagne (et il continue de le faire régulièrement, près d'un an et demi après la rupture de B et de ma compagne). Il lui a envoyé de nombreux mails d'insultes, il "traque" ma compagne (qui n'a pas toujours eu la présence d'esprit de camoufler au mieux son identité lorsqu'elle visite un forum ou un blog) pour ensuite utiliser toute information personnelle qu'il peut trouver dans des messages d'insultes, publics (sur les forums) ou privés (par mails). Ses messages sont généralement lourds d'insinuations sexuelles, voire de diffamation. Par exemple, il mentionne clairement le fait que ma compagne ferait le commerce de ses charmes, ce qui n'est évidemment pas le cas. Outre les insultes, il y a également diffamation, dans ce cas, non ? La persistance de C (plus d'un an et demi ! ) commence à être pesante. Nous connaissions le prénom de C, sa ville de résidence, son âge approximatif (il est mineur) , mais nous n'avions pas son nom de famille ou son adresse, ce qui est insuffisant pour porter une plainte ciblée. Toutefois, C'a récemment posté de nouveaux messages d'insultes à caractère sexuel, mais cette fois-ci sur un forum créé par ma compagne, et dont elle est l'administratrice principale. Le forum a donc enregistré son adresse IP. Le fournisseur d'accès à Internet de C pourrait donc, en vérifiant quelle adresse est / était affectée à tel usager, tel jour à telle heure, vérifier l'identité de C. Il s'agit toutefois d'une information dite "personnelle" et le fournisseur d'accès à internet de C ne nous la communiquera pas. En fait, il ne devrait la communiquer qu'à la police. D'autre part, j'ai moi-même effectué quelques recoupements d'informations, et j'ai réussi à obtenir le nom de famille et l'adresse de C. Lui aussi s'est montré quelque peu imprudent, en utilisant son pseudonyme principal associé à des informations personnelles. Je parle de "pseudonyme principal" car il en a utilisé plusieurs centaines. En effet, ses messages entrainent généralement un "bannissement" des forums (suppression de son pseudonyme avec l'interdiction pour quiconque de recréer un compte utilisant ce pseudonyme) , mais il revient toujours à la charge, avec des pseudonymes parfois très imagés (par exemple "je-bai**-A"). Bien qu'il utilise de très nombreuses identités, il ne se cache pas et fait toujours référence à lui même en utilisant son pseudonyme principal. Ma compagne a bien évidemment effacé la majorité des mails d'insultes reçus, et les administrateurs des forums concernés s'arrangent pour garder des forums "propres", aussi effacent-ils régulièrement les messages de C. Est-ce que ses multiples pseudonymes et l'effacement d'un grand nombre de traces au fil du temps risque de compliquer les preuves ? Cet individu est particulièrement désagréable. Ma compagne a pour habitude de tenir quelques blogs, mais elle a déjà dû en fermer un à cause de C. Ce blog contenait quelques informations concernant son enfance difficile, et C s'en est servi pour poster des messages publics d'insultes mentionnant certains faits, tournés de façon ordurière et mentionnant ma compagne par son identité civile. Il y a quelques jours, un forum théoriquement protégé (accès réservé à certaines personnes) a été "piraté". C savait que ma compagne utilisait ce forum, et le "pirate" ayant rendu public l'accès à ce forum, C s'est empressé d'y aller pour découvrir sous quelle identité ma compagne postait dessus. De là, il a vraisemblablement effectué une recherche en rapport avec cette identité et s'est empressé de poster des insultes dans tous les forums ou cette même identité était utilisée. Il n'y avait pas 24h que le forum "réservé" avait été piraté que C revenait déjà à la charge… Ma compagne est donc véritablement traquée par ce harceleur, et le conseil le plus simple "ne plus aller sur ces forums" n'est pas ici applicable : il la traque, cherche tout ce qu'il peut, et quoi qu'il arrive, qu'elle visite ou non ces forums, il poste tout de même ses insultes, menaces et diffamations. Et puis, dans certains cas, les forums ou blogs ont été créés par ma compagne, il n'est pas sérieusement envisageable d'arreter de les utiliser. Nous avons contactés plusieurs personnes fréquentant ces mêmes forums, et ils seraient prêts à témoigner devant la justice si besoin. Nous avons rassemblés ce que nous avons de traces, qu'il s'agisse de copies de ses messages d'insultes, de menaces de violences physique, de captures d'écran… Le dossier va bientôt atteindre les 20 pages. A noter également, ma compagne souffre de phobie sociale invalidante. Un dossier est en cours à la Maison Départementale des Personnes Handicapées pour une reconnaissance de son statut. Pour ceux d'entre vous qui ne connaissent pas, il s'agit d'une phobie, semblable à la peur des araignées ou à la claustrophobie et donc une peur irraisonnée, des gens. Plus spécifiquement, de leur regard. Il ne lui est plus possible de travailler depuis quelques années déjà, et simplement sortir de la maison pour promener le chien est un calvaire. Elle suit depuis le début de l'année une thérapie pour venir à bout de sa phobie, mais c'est un travail de longue halein, qui prendra des années. Internet est donc son principal espace de liberté, et par la faute de C, même ça, elle est en train de le perdre. Est-il possible qu'un dépot de plainte conduise à la fin de notre calvaire ? Laa Loi, la Justice, peuvent-elles réellement contraindre C'à arreter, ou bien risque-t-il "seulement" une amende ? Que prévoit la loi pour ce genre de situation ? Je sais que le harcèlement téléphonique est passible d'une peine de prison d'un an et d'une amende, mais qu'est ce qui est prévu pour un harcèlement sur Internet ? Quel article de loi invoquer si la police n'est pas encline à nous écouter et à agir ? Nous avons bien l'intention de déposer une plainte, mais si le plus gros que risque C'est de se faire enguirlander par la police au téléphone, ça ne vaut pas le coup. Au contraire, il s'en resservirait pour harceler encore ma compagne, et se sentirait sans doute encore plus invincible… Merci d'avance pour vos réponses.
  Lire la suite de la discussion sur net-iris.fr


272873
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages