Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Hier soir j'ai terminé à 19h et je suis venue sur ce forum.

Témoignage d'internaute trouvé sur e-sante
Mail  
| 151 lectures | ratingStar_276284_1ratingStar_276284_2ratingStar_276284_3ratingStar_276284_4
Bonjour à tous et toutes. Ma soeur étant à l'hopital et mon travail que je ne termine pas avant 20h voire 21H tous les soirs je ne prends pas le temps de tout lire. Hier soir j'ai terminé à 19h et je suis venue sur ce forum. J'ai voulu répondre, mais répondre quoi ? J'ai l'impression d'être dans le "J'ACCUSE" de Zola !! Attaques/accusations. Qui a tort qui a raison, quelle importance. On est sur un forum, chacun doit parler de son ressenti. Sans pour autant se servir des autres pour faire passer ses messages. Ici il n'y a pas de victimes ni de bourreaux. Il n'y a que, comme l'a si bien dit Plume, des personnes sensibles et à fleur de peau. Des personnes mal dans leur peau qui pensent qu'on écoute plus l'un que l'autre pour X raison. Savez vous ce que l'être humain veut garder par dessus tout même s'il est à terre ? Un peu d'orgueil. Je ne parle pas ici d'orgueil démesuré mais bien d'un orgueil qui permet à chacun de pouvoir tenir de bout ou se relever quand il est à terre. Toute phrase dit ici, par des gens à fleur de peau, à des gens à fleur de peau a plus d'importance qu'une phrase dite dans un autre contexte. Ici on veut des réponses à nos questions, chaque mot va être décortiqué (c'est pour Myriam ! Lol) et peut malencontreusement être déformé. Répondre à ce qu'on pense être une accusation c'est avoir encore la force de se relever. Ça nous épuise, car personne aime gueuler, mais ça nous rassure de voir qu'on peut encore se défendre. Si Corinne a voulu se défendre avant de partir et si elle a répondu aussi sèchement c'est parce qu'au fond d'elle, elle voyait bien elle même qu'elle monopolisait le forum. J'aurais peut-être dû lui donner mon adresse E-mail et parler avec elle à part comme je le fais avec pas mal d'entre vous. Elle n'est pas bête et a vu, comme tout le monde ici qu'elle écrivait beaucoup et qu'on répond de moins en moins. Mais comment faire quand on ressens le besoin de parler mais qu'on culpabilise de trop parler ? C'est vrai que sa première réponse (qui m'était adressée) a donné un certain ton. Plus personne ne savait s'il fallait oser parler, s'il fallait se taire, s'il fallait lui dire des choses directes ou détournées. Quitter un homme marié (et oui les psys sont loin d'être des personnes parfaites et surhumaines et j'ai moi même vécue cette expérience ! ) c'est mettre fin à une histoire qui a en fait plusieurs fins possibles. On fait le tours de ses fins en pensant que l'une d'elle peut-être meilleure que cet arrêt définitif ("je prend que les bons cotés et pour le reste je ne le vois pas","je reste amie avec lui, on discute et si un jour il quitte sa femme je serai là, proche, et on pourra vivre notre histoire"…) Des fins différentes il y en a à la pelle. On prend des exemples connus autour de nous ("elle a été la maitresse d'un homme marié pendant toute sa vie et a quand même été heureuse") on si dit que les couples légitimes ne sont pas mieux des fois alors que notre couple même illégitime est fait d'amour. On pense parfois que cet homme est malheureux déjà avec sa femme mais qu'il reste avec elle pour le coté pratique et que si nous on le quitte il sera malheureux pour quelque chose qu'il n'a pas choisi. Et j'en passe !!!! Corinne a peut-être ce genre de choses qui lui passe par la tête ou peut-être d'autres (chaque personne est différente). A chaque fois qu'elle se torture la tête en pensant à son avenir il lui vient à la tête "et si je le quittais je serais mieux" et c'est dans ces moments là qu'elle écoute certaines réponses. Mais tant qu'elle n'a pas fait un certain tri de toutes les possibilités de fins, de toutes les choses qui la font rester avec lui, ses envies étant trop cycliques, personne ici sur ce forum peut savoir à quel moment intervenir et à quel moment se taire. D'un coté tout le monde a envie de l'aider car elle semble malheureuse, d'un autre coté tout le monde se décourage car le message ne passe pas ou est mal interprété. Parfois certains sont maladroits et ne trouvent pas les mots. Parfois certains disent des choses pour faire réagir et on se retrouve comme l'autre fois a s'engueuler car c'était pas la bonne action au bon moment. Il y a aussi une chose que j'aimerai souligner dans ce forum : Depuis le début même si les histoires de l'une peut-être à ses yeux plus importante que l'histoire de l'autre, toutes les filles présentes depuis le début s'intéressent aux histoires de chacune. Et même si les histoires de chacune sont différentes de celles des autres, en les lisant cela a un effet bénéfique sur toutes. Ne pas être obsédé par sa propre histoire, s'intéresser aux histoires des autres, poser des questions, ça vous a autant aider et même plus que si vous vous étiez focaliser que sur votre histoire. Dans son histoire Corinne aurait du faire une pause et vous demander un peu votre parcours. Ça lui aurait permis déjà de vous connaître et de savoir à qui elle s'adressait (en connaissant les gens on connaît aussi leur façon d'écrire et on peut faire la part des choses entre les attaques et les petites piques pour faire réagir) et ça lui aurait permis aussi de prendre un peu de recul avec sa propre histoire. Peut être certains regrettent d'avoir dit certaines choses ou le départ de Corinne, peut-être Corinne regrette aussi, on peut ne pas le savoir et continuer comme si rien ne s'est passé ou bien en parler mais, d'un coté comme de l'autre, si vous ressentez le besoin d'en rajouter je vous prierai d'y réfléchir à 2 fois !!!!! On peut passer l'éponge, on peut ignorer la flaque d'eau (ce que certains prennent pour des attaques) mais cela ne sert à rien de verser un super décapant sur ce qui n'est qu'une flaque d'eau. Quant à "de passage" nous n'avons pas du tout besoin d'interventions de ce genre. Merci. Bonne journée à toutes.
  Lire la suite de la discussion sur e-sante.fr


276284
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages