Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Hp : témoignage ...

Témoignage d'internaute trouvé sur france2 - 18/05/10 | Mis en ligne le 05/05/12
Mail  
| 169 lectures | ratingStar_250782_1ratingStar_250782_2ratingStar_250782_3ratingStar_250782_4
Bonsoir. Je ne peux m'empêcher de faire part de mon témoignage ici, après avoir regardé le sujet ce soir et entendu le Directeur de l'Hôpital évoqué dans le documentaire. Mon mari, paraplégique en fauteuil roulant suite à plusieurs années de Sclérose en Plaques, a été interné d'urgence par le Médecin Psychiatre du CMP local en aoüt 2009, pour dépression grave (mélancholie). Il a été pris en charge dans la plateforme d'accueil et de répartition des personnes de plus de soixante ans au Centre de Santé Mentale de région, (bâtiment neuf et fort bien décoré) car son handicap ne permettait pas de l'affecter dans un des bâtiments vétustes. Durant ces quatre mois d'hospitalisation, mon mari a vécu ce que vivent les patients dans le film de ce soir ; il a très peu vu les médecins et son état général physique a été négligé ; mon fils et moi-même avons plusieurs fois protesté contre le manque d'hygiène et de surveillance médicale, contre le fait qu'il était maintenu toute la journée dans son fauteuil roulant dans le salon tv (proche de la salle de café du personnel, tout s'explique ! ) , contre le manque d'alitement nécessaire (sieste) ; nous avons évidemment été très mal perçus par le personnel et nos remarques ignorées… Evidemment, des escarres se sont développées et le médecin généraliste a décidé son "protocole" de soins ; malgré mes demandes, je n'ai jamais pu voir l'état physique de mon mari et ai été écartée des soins. Lorsque je protestais, on me répondait "ici, on ne s'occupe que de soigner la tête" !!! Pas une fois, malgré mes demandes, je n'ai été tenue au courant de la réalité de l'évolution des plaies de mon mari ! Considérant que mon mari allait mieux psychiquement depuis quelques jours, la Psychiatre a décidé de le faire rentrer à la maison ; à cette nouvelle, mon mari a été pris d'angoisse et a rechûté gravement, tentant même de mettre fin à ses jours ! Evidemment, je ne l'ai appris qu'en venant lui rendre visite, on l'avait changé de chambre… Après deux mois supplémentaires, les soins physiques continuaient "dans le bon sens" me disait on ; or, à sa sortie définitive et son transfert au Centre de Rééducation, il a été ausculté physiquement par le médecin du Service et là… Scanner d'urgence pour un escarre infecté, très profond et ayant atteint l'os !! Ensuite, tout a été très vite : 2 opérations en chirurgie plastique , 3 mois d'alitement total et en convalescence deux mois !! A ce jour, il est encore hospitalisé… Cela fait bientôt dix mois que je ne décolère pas et que je saisirai le Médiateur de la République du Pôle Santé, pour suite à donner. Jamais je n'ai vu cela dans les hôpitaux que j'ai fréquenté avec mon mari durant 34 ans de sa maladie évolutive ! Bonsoir.
  Lire la suite de la discussion sur france2.fr


250782
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages