Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Hyperphagie ?

Témoignage d'internaute trouvé sur vivelesrondes - 02/02/11 | Mis en ligne le 22/04/12
Mail  
| 202 lectures | ratingStar_244893_1ratingStar_244893_2ratingStar_244893_3ratingStar_244893_4
Bonjour à toutes, Cela fait des années que pour des sujets très divers et variés, je tombe sur votre forum que je lis attentivement. Je ne m'étais jusqu'à présent pas inscrite car je me nourrissais de lecture sans besoin de participer, ni connaissances ou points de vue originaux à apporter ! Cette fois-ci, je me lande, parce que je crois que c'est l'endroit du net francophone qui regorge des personnes les plus sensées sur les questions alimentaires, du moins à ma connaissance. Alors voilà, je viens chercher un peu d'échanges parce que j'ai du mal avec mon corps, mais pas seulement. Agée de 22 ans, je ne suis pas particulièrement ronde. Je présume même que j'ai à la base une physionomie plutôt légère parce que j'ai le haut du corps assez fin. Si je suis arrondie plus bas c'est totalement à cause de mon alimentation depuis petite, pas forcément morphologique donc. Je suis très difficile alimentairement parlant, et petite je ne mangeais que des pâtes et pommes de terre et sucreries (biscuits) à mon souvenir. Je sais qu'en rentrant du collège (bon, une belle trotte à pieds quand même) je goûtais devant la TV, des Princes avec du lait. Le truc c'est que je sais maintenant à quel point UN Prince est énergétique, je pouvais m'enfiler le paquet… Bref, j'ai grossi en même temps que j'ai grandi, donc pas d'un coup, mais quand je regarde mes photos du début lycée où j'allais très mal psychologiquement (sans que personne ne le sache) je suis choquée par l'allure que j'avais. Je devais faire +/- 65 kilos pour 1m70 ce qui n'est pas gros ! Mais ça se voit que ce n'est pas ma morphologie, je suis très bouffie et avec des petits yeux sur toutes mes photos. Bon, j'accélère, je suis partie vivre en couple, on avait pas une tune donc en se nourrissant moins faute de moyen, mais mal (j'avais des fatigues impressionnantes) , mon corps s'est stabilisé vers 60 kilos, et même si du fait de la sédentarité et du manque d'équilibre alimentaire ma silhouette montrait quand même des signes de malbouffe, je n'étais plus du tout bouffie comme avant au niveau du visage. Je n'allais pas mieux pendant cette période, ça a même été pire qu'au lycée. Et je sais que quand je vais mal je me réfugie dans la nourriture, donc j'ai travaillé là-dessus. Le truc, c'est que depuis un an, pour ne plus avoir de carences, pour me sentir bien dans ma peau, j'ai pris la décision de manger équilibré (enfin ! ). J'ai donc acheté des pommes. Je n'arrive plus à m'en passer ! J'en mange entre 3 et 5 par journée normale. Je fais à manger, mais alors qu'avant je ne mangeais qu'un plat de pâtes, maintenant c'est féculent + viande ou légumes + viande, + forcément un yahourt + forcément un fruit + forcément un truc au chocolat TOUS les midis, TOUS les soirs. A vouloir équilibrer je n'arrive plus à remanger des quantités normales. Ce n'est pourtant pas si loin mais je n'ai plus beaucoup de souvenir de l'équipe "avant fruits, légumes, viandes et yahourt". Je crois que je mangeais une deuxième assiette de pâtes si j'avais faim et puis basta. Maintenant, mon repas que je veux équilibré est 3 fois plus important que mes 2 anciennes assiettes de pâtes. Et j'ai toujours l'impression d'avoir faim ! Sauf pour le chocolat à la fin du repas qui est de la gourmandise. Mais des fois j'ai du mal à distinguer : faim/gourmandise/habitude. Aujourd'hui j'ai essayé de me contrôler au maximum parce que j'avais ce qui semble être une "crise" mais je n'ai pas réussi, j'ai pris un goûter ENORME entre mon déjeuner et mon diner, tout aussi énormes. C'est pour ça que je suis venue chercher des réponses à mes questions sur le net et que je suis tombée sur le trouble d'hyperphagie. Je ne sais pas si c'est ce que j'ai. Au moment où j'ai commencé à manger des fruits l'année dernière j'ai pris 6 kilos en quelques semaines, depuis, je suis à environ 66 kilos alors que j'étais à 59-60 juste avant, pourtant je fais BEAUCOUP plus de sport ! C'est donc que je mange vraiment plus, alors que j'ai l'impression de manger mieux… Vous l'aurez compris j'ai un problème avec mon corps aussi. Mon poids je m'en fous, je ne le trouve pas spécialement impressionnant, c'est ma silhouette qui me gêne. Ayant comme je vous le disais un buste fin et une (très) petite poitrine, le fait d'avoir de la graisse très localisée depuis le ventre jusqu'aux genoux me complexe énormément. Je suis anti-régime, mais j'ai pas pu résister au comptage des calories, et depuis que j'ai su comment lire les étiquettes, en juin dernier, je n'arrive pas à m'empêcher de compter. Je peux me faire une journée à 3000 calories ou plus, le fait est que je compte, même si ça ne m'arrête pas, même si je sais que j'ai mon quota pour la journée, je continue. Je culpabilise mais je m'arrête pas pour autant. Je suis vraiment coupée en deux : une partie de moi est contre les dictas actuels, contre les régimes, pour l'appétit, pour le plaisir de manger (j'aime manger à point fou ! Je regarde souvent l'heure pour voir dans combien de temps je mange, même si j'essaye de m'en empêcher et d'attendre d'avoir vraiment faim). D'un autre côté, même si je ne veux pas suivre du tout les dictas, je veux pouvoir aimer ou du moins accepter mon corps. Alors j'ai bien essayé et j'essaye encore par période de me dire je suis comme ça, c'est moi, il faut faire avec. Mais je ne peux vraiment pas, je ne peux pas me faire plaisir en vêtements parce que ceux que j'ai et que j'aime ne vont pas forcément avec mes rondeurs, pourtant pas importantes mais non-harmonieuses (car je trouve beaucoup de femmes rondes superbes. Et même les rondeurs souvent jolies, seulement c'est quand c'est morphologique je crois… C'est harmonieux dans le cas génétique, non ? ). Bref, si je pouvais contenter mes envies insatiables de nourriture sans que cela n'impacte, ce serait le rêve. Oulala, je me suis perdue… Je ne sais pas si quelqu'un me lira, je suis désolée, je note mes idées comme elles arrivent. Le fait est donc que depuis que je suis séparée de mon ex-conjoint (mai dernier) je vais enfin BIEN. J'ai laissé derrière moi ces mauvaises passes de lycée et de couple ! J'ai enfin trouvé ma voix professionnelle, je noue enfin des relations (certes pas d'amitié mais de camaraderie c'est déjà pas mal) , je fais des sports qui me font m'évader… J'arrive vraiment à avancer et c'est super. Du coup je ne comprends pas que pour la nourriture ça ne suive pas, c'était un refuge pendant longtemps. Mais aujourd'hui c'était quoi alors ? Parce que si je mange trop les autres jours, là c'était vraiment pire et pourtant je me retenais… Merci d'avance, je suis désolée, je sais que j'ai été très longue… Besoin qu'on m'aide à organiser tout ce bazar de questionnements !!
  Lire la suite de la discussion sur vivelesrondes.com


244893
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages