Histoire vécue Poids - Régime > Obésité > RA      (65535 témoignages)

Préc.

Suiv.

Idées nouvelle

Témoignage d'internaute trouvé sur forumfr
Mail  
| 113 lectures | ratingStar_269231_1ratingStar_269231_2ratingStar_269231_3ratingStar_269231_4
C'est vrai que souvent, les hommes se gargarisent de leurs expériences vécues, notamment leurs expériences malheureuses (puisqu'elles le marquent d'avantage) , mais à mon sens, c'est uniquement parce qu'ils prétendent y puiser des enseignements qui les guident dans leur vie quotidienne. Le souvenir de nos mésaventures ont encore le pouvoir de susciter en nous les émotions qu'elles ont charrié. J'imagine que le souvenir des expériences les plus désagréables permettent par contraste de s'inventer des humeurs optimistes. "Ce qui ne me tue pas me rend plus fort" disait Nietzsche ; Il est sans doute propre à l'être humain de tirer une morale dans ses propres souffrances ; en vérité, nul n'accepterait vraiment de souffrir pour rien, et les leçons de vie permettent, à cette occasion, de surmonter nos traumatismes. Il faut avoir éprouvé la souffrance au plus profond de sa chair pour être pleinement conscient de vivre, c'est à dire pour réaliser pleinement notre humanité. C'est également ce qu'enseigne la tradition chrétienne ; point de salut sans souffrance. Mais il faut d'abord pour cela que l'inexpérience s'use contre les obstacles qu'elle rencontrera (ici je pourrais rejoindre mon message sur l'autre fil de discussion, sur la conception de l'apprentissage en tant qu'erreurs et corrections successives) … ce qui provoque des frustrations, lorsqu'on a réalisé en soi que tant d'individus suivent des chemins qui ne mènent nulle part… Il me semble donc que c'est surtout de l'ignorance de la connexion inconsciente entre souffrance et bonheur que naît la volonté de faire valoir nos expériences douloureuses, quand bien même les tentatives de cet enseignement seraient vaines… Ce message a été modifié par Quasi-Modo - 09 octobre 2009 - 11:21.
  Lire la suite de la discussion sur forumfr.com


269231
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

25 kilos a perdre! qui me suis? - j'ai decide de maigrir

image

Bonjour tout le monde ! Je me présente, je m'appelle Hélène, j'ai 24 ans, une petite fille de 13 mois et beaucoup de kilos en trop ! Alors depuis le 1er février je me suis mise à un rééquilibrage alimentaire, avec en prime 1h30 voir 2 h de...Lire la suite

Les regimeuses(groupe en reequilibrage alimentaire)2

image

Et beh MArline fiouuuuu quel con ce mec ! Et puis tu les as accumulé en +… comment tu te sens aujourd'hui ? Il y a des jours comme ça où tout part en cacahuète ! Nadège, je te préfère avec le short, je te trouve plus sexy. Et garde le moral...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages